toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Désinformation sur Israël : l’AFP a encore frappé


Désinformation sur Israël : l’AFP a encore frappé


L’AFP a encore frappé.

C’est marrant, quand on regarde la page Facebook de l’AFP, les posts ont en moyenne une trentaine de « J’aime » et un poignée de partages, avec des pointes, parfois qui dépassent la centaine de « J’aime » et les 10 « partages ». Même chose pour les commentaires

Mais quand l’AFP publie des photos de supposées violences israéliennes, on atteint plus de 1300 j’aime, 986 partages et 255 commentaires en 4h.

Ce qui tend à prouver que les lecteurs de l’AFP n’en ont rien à foutre de l’information, sauf quand ça concerne Israël et sauf quand ils peuvent laisser libre court à leur haine d’Israël qui ne masque même pas leur haine des Juifs.

Loading...

L’un des commentaires (signalé pour haine raciale par votre serviteur, tout de même!) indique, en gros, que « Les Juifs nous ont fait pleurer il y a 70 ans par ce qu’ils ont subi et nous font pleurer aujourd’hui par leurs exactions contre les Palestiniens. » Ce commentateur n’a évidemment reçu aucune accusation d’amalgame ou de racisme alors que ce commentaire est une honte antisémite qui met volontairement les Juifs dans le même panier que les Israéliens sans prendre en compte que près de la moitié des Juifs du monde ne vivent pas en Israël.

L’AFP a donc encore frappé, avec un post scandaleusement hors contexte, anti-journalistique et traite l’information géopolitique avec des principes de presse à scandale. Quant à l’objectivité, il suffit de lire le nom de l’auteur des photos, Abbas Momani, et de faire une recherche Google pour se rendre compte que ce photographe palestinien couvre presque le conflit israélo-palestinien du point de vue de la cause palestinienne.

D’après le texte étriqué qui accompagne les photos, des femmes palestiniennes tentent de libérer un enfant immobilisé par un soldat israélien, en marge d’une manifestation contre la confiscation de terres en Judée-Samarie le 28 août. Et on balance des photos choc, d’un gamin apeuré (même en France, quand un gamin se fait serré par la maréchaussée, il se pisse dessus de trouille, soit dit en passant) et de « courageuses résistantes à l’oppression ».

Pas la moindre mise en contexte qui expliquerait pourquoi le soldat s’en prendrait au garçon, par exemple, jets de pavé, crachats, insultes, coups de baton ou autre trucs habituels pour les gosses palestiniens dans ces manifestations/traquenards de presse hebdomadaires, savamment organisées à grands renforts de journalistes et ou des gamins, si possibles handicapés ou blessés, histoire de bien faire pleurer dans les chaumières, accompagnés de pleureuses professionnelles, de coutume orientale, ou de vieillards mais jamais de jeunes hommes fanatisés qui eux, préfèrent enlever et assassiner des adolescents, brandir des drapeaux djihadistes ou faire le salut nazi sur l’Esplanade du Temple ou massacrer des fillettes juives à coups de crosse (ce qui a sans doute inspiré Mohamed Merah quand il a tiré dans la tête d’une fillette juive de 8 ans dans sa cour d’école).

Mais le plus drôle, c’est quil existe une vidéo de cet « incident ». Rien d’exceptionnel en soi, bien sûr. Si un soldat israélien a le malheur d’avoir bouffé trop de falafels et pète en coup avec le postérieur vaguement orienté vers un arabe, l’incident est filmé, le soldat est accusé d’utilisation d’armes chimiques preuve à l’appui et il est surnommé « Youpin le Chimique » dans les condamnations officielles de l’ONU.

Un caméraman et deux photographes pour cette scène de l'habituel spectacle palestinien hebdomadaire. Demandez le programme, c'est toujours le même!

Je ne tomberais pas dans le travers inverse de celui de l’AFP, n’ayant pas assisté à l’incident et ne sachant foutre pas quelles sont les conditions mais pourtant, il me semble que le gamin est déjà à terre, dans un terrain accidenté et qu’il se pourrait bien qu’il soit tombé. Le soldat israélien, qui n’a ni casque et n’a pas la main sur son arme, semble plutôt se pencher sur l’enfant et le couvrir de son corps pendant que les femmes autour, courageusement soutenues par des vieillards qui mettent des coups furtifs par derrière, le bousculent mollement en geignant, pendant que le soldat se laisse faire d’un air hagard et appelle ses camarades sans le moindre signe d’urgence ou de panique dans sa voix et pendant que des photographes et caméramens mitraillent la scène. Le soldat, d’ailleurs, lâche assez vite l’affaire et n’insiste pas beaucoup, si son but était d’arraisonner cet enfant.

Bref, on n’a pas du tout l’impression d’une violente agression fasciste d’un soldat surentraîné et fanatisé auquel s’opposent de courageux citoyens éclairés. On a surtout l’impression d’une énième provocation médiatique montée et utilisée pour la cause palestinienne et pour fournir son habituel lot d’images faussement choc à une opinion internationale (en tout cas à la frange de cons qui ne voient pas plus loin que leurs sourcils) habituée depuis longtemps à détester Israël.

Que les cons, crétins, idiots ou antisémites assumés se laissent manipuler, c’est dans l’ordre des choses. Mais que l’AFP relaie les photos d’un professionnel de la propagande palestinienne concernant l’habituel spectacle de propagande palestinienne, tous les vendredis, avec toujours le même scénario, toujours les mêmes acteurs, toujours la même intrigue, toujours le même dénouement et toujours le même sempiternel coup de théâtre du méchant soldat israélien s’en prenant à un innocent enfant palestinien et en plus tente d’appeler ça du « journalisme », ce serait comique de ridicule si ça ne servait pas à justifier les crimes commis contre les Juifs jusqu’en France.

Learn Hebrew online

miriam-monsonegoL’AFP, combien de morts il vous faudra encore pour vous rendre compte que vous signez des chèques en blanc à des photographes qui bossent en fait pour Joseph Goebbels? Quand est-ce que vous comprendrez qu’avec ce genre de post et de photos vous jetez de l’huile sur les braises d’un antisémitisme qui a mené en ligne directe aux assassinats de Myriam Monsonego et d’Arié et Gabriel Sandler, tués par Mohamed Merah au nom de la « vengeance des enfants de Palestine »?

Pug

 

CORRECTION de 16h20: Le site Ynetnews propose une vidéo bien plus longue de cet incident et où ma première impression de l’enfant déjà à terre est prouvée fausse. Mais il est indéniable que cette vidéo plus longue pose aussi de nombreuses questions sur l’authenticité de cet incident, ne serait-ce que sur la réelle identité de ce « soldat », sans insigne, sans autre équipement que son fusil, avec une cagoule pour le moins étrange.

Loading...

CORRECTION de 16h56: Le site Ynetnews propose une vidéo bien plus longue de cet incident et où ma première impression de l’enfant déjà à terre est prouvée fausse. Tsahal explique que l’incident est authentique et que le garçon a été appréhendé pour jets de pierres mais que le commandement régional a décidé de mettre un terme à l’arrestation en raison des débordements violents qui s’en sont suivis. 

Ces Goys qui défendent Israël

 

Si vous voulez réagir sur la page facebook de l’AFP, c’est ici







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Désinformation sur Israël : l’AFP a encore frappé

    1. yoniii

      HI

       » Désinformation sur Israël »

      il faudrait etre plus precis

      il ne s agit plus simplment de desinformation classic
      cela va bien plus lion et bien plus profondement dans la cruauté

      il s agit de dhimmitude informationel

      on ne ment pas uniquement , on s aplatie , on ce dhimmiphie face a son nouveau maitre muzz

      bu

      le facteur de dhimmitude et d auto islamisation et d antisemitisme doivent etre souligné

      car ce son les veritable facteur , la desinformation classic icin est rien d autre qu un paravent

      c est bien par dhimmitude que l on desinforme
      et non pas pour desinformé au sens stricte

      by

    2. Elia

      Et si ce gvmt israelien prenait les choses en main et expulsait tous ces Ong’s qui viennent mettre de l’huile sur le feu ! Peut être les choses ne se répendraient pas comme ça.
      Le problème c’est que ce gvmt est incapable de faire quoi que ça soit sur les traîtres qui pullulent dans le pays. On dirait que le pays est abandonné, on peut y faire ce que l’on veut. les arabes en profitent pleinement de ce fait et gagnent l’opinion publique mondiale au détriment d’Israel.

    3. Marcel

      Merci cher Pug pour ton article et d’avoir apporté cette petite correction:
      CORRECTION de 16h56: Le site Ynetnews propose une vidéo bien plus longue de cet  » incident » et où ma première impression de l’enfant déjà à terre EST PROUVÉE FAUSSE.
      Tsahal explique que l’incident est AUTHENTIQUE et que le garçon a été APPRÉHENDÉ pour jets de pierres, MAIS… que :
       » le commandement régional  » A DÉCIDE de mettre UN TERME à l’arrestation en raison des » débordements » VIOLENTS qui s’en sont suivis!
      Je reste DUBITATIF quant à l’équipement de ce soldat:
      un simple Tavor et une cagoule,
      PAS DE gilet de combat, PAS DE protections des genoux,PAS DE chargeurs supplémentaires, PAS DE casque, RIEN. C’est TRÈS INHABITUEL ET TRÈS ÉTRANGE …!!!
      En effet, étrange impression que j’ai eu aussi au départ… en examinant ce « soldat israélien » et son comportement, il semblait à première vue que quelque chose clochait. Mais quand on regarde la vidéo, on s’aperçoit qu’il n’est PAS SEUL, en effet il est accompagné par d’autres soldats israéliens qui semblent bien le connaître MAIS qui n’interviennent pas , peut-être par ordre de leurs « supérieurs » dans un tel cas.
      Laissant ainsi un de leur camarade se faire « bousculé », pour ne pas dire agressé par ce groupe de femmes, qui d’ailleurs comme tu l’as bien remarqué ne l’agressent que TRÈS MOLLEMENT! D’autres questions restent en suspens…Qu’est devenu le jeune agresseur? A-t’il été relâché pour qu’il puisse recommencer ses méfaits? Cela me rend très perplexe.
      Mais rassures toi, cela n’enlève absolument rien quant à l’authenticité de la PROVOCATION et du jeu de RÔLES de cette famille ENNEMIE d’Israël !
      Suite donc au prochain épisode !
      Merci et Shalom Pug !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *