toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coming-out: Un Suédois de 28 ans pro-palestinien raconte comment il est devenu pro-israelien


Coming-out: Un Suédois de 28 ans pro-palestinien raconte comment il est devenu pro-israelien

Daniel Borg est un jeune suédois, responsable des jeunesses socialistes de Suède. La probabilité qu’il change d’avis sur le conflit israelo-arabe était extrêmement faible, mais son voyage en Israel au sein d’un groupe pro-palestinien l’a confronté à la réalité. Son récit est très instructif.

Interview de Daniel Borg : son profil Facebook 

Comme beaucoup de jeunes hommes de son âge en Suède, Daniel Borg  est pro-palestinien. Activiste de la branche du Parti socialiste dans une petite ville non loin de Stockholm, où il oeuvre en tant que président de la branche locale de la « jeune garde » des socialistes suédois.

«Ma perception des événements était claire: Israël est une structure militaire occupante, écrasant le peuple palestinien démuni, Israël est une entité illégitime politique sur les terres palestiniennes, et le but de son existence est le colonialisme», – a expliqué Borg, au journaliste israélien par téléphone depuis Stockholm.

Au début de 2007, à l’âge de vingt ans, Borg fait la rencontre d’un parlementaire suédois Gustav Fridolin (Parti Vert),  actuellement ministre de l’Éducation. A cette époque, Fridolin suggére à Borg de visiter à Hébron dans le cadre d’une campagne autour du« mouvement international de solidarité avec le peuple palestinien. » Quelques années plus tard, Borg s’inscrit au sein du mouvement et s’engage.

La première impression de ce qui se passait réellement dans les territoires palestiniens, conduit Daniel à douter de la véracité des informations diffusées par les médias.

« Je me souviens du jour où j’ai vu les soldats de Tsahal, c’était dans le quartier de Tel Rumeida à Hébron ». « Au sein du mouvement pro-palestinien, je fus chargé d’informer les palestiniens de l’arrivée de soldats israeliens. Tout ce que je savais sur les soldats israéliens – c’est qu’ils sont sanguinaires et cruels. Pourtant je guettais les soldats et observais leur comportement notamment avec un palestinien âgé de 10 ans. Ils le traitaient très gentillement. »

« J’ai été surpris, j’ai pensé alors que c’était un cas isolé et que les autres soldats étaient des monstres cruels, comme mes amis pro-palestiniens le rappellent régulièrement au sein du Parti socialiste ».

Cette première expérience à Hébron a crée un trouble dans l’esprit de Daniel Borg, mais n’a pas changé son point de vue, il restait pro-palestinien et anti-israélien.

 

Deux ans plus tard, Daniel retourne en Israël à la demande de sa sœur, laquelle voulait elle aussi tenter de comprendre la situation réelle.

«J’ai parlé avec les Israéliens pendant une longue période et beaucoup d’entre eux sont devenus mes amis – dit Borg – j’ai vu, ma soeur a vu que, contrairement à ce que l’on peut lire dans les médias suédois ou sur le site d’Haaretz, les Israéliens sont humains, intelligents, nuancés et amicaux. Ils ne détestent pas les Palestiniens et sont prêts à faire des compromis. Après ce second voyage, ma soeur et moi avons décidé de venir encore et encore en Israël. »

« Mes amis de Suède ont détecté mon affection grandissante pour Israël, officiellement je me considérais toujours comme un militant pro-palestinien. »

« Au cours d’un énième voyage, j’ai parlé à des Arabes israéliens sur leur situation dans le pays, tous m’ont garanti qu’ils se sentaient très à l’aise en Israël ».

daniel-borg

« Quand je demandais si il y avait l’apartheid et le racisme en Israël, ils se moquaient de moi et m’ont dit de dire qu’ils aiment vivre en Israël, et que la situation des Palestiniens au Liban, en Syrie et dans d’autres endroits est incomparablement pire qu’en Israël. »

« Malgré tout cela, idéologiquement je restais du coté Palestinien, du coté des opprimés. Mais il y a un an, j’ai décidé d’entendre l’exposé d’avocats israéliens, venus en Suède pour exposer l’autre version du conflit. C’est là que mon opinion a changé. »

« J’ai découvert l’envers des financements, des crimes, de la corruption, de la moralité du Hamas et du Fatah. Les avocats ont aussi prouvé que tout ceci était financé par des dons en provenance de l’Europe à la « Palestine opprimée » – et donc y compris mon propre argent, l’argent des autres contribuables – finissant dans le financement du terrorisme.

Ce qui m’a le plus heurté est que ces faits n’ont jamais été présentés dans les médias en Suède, et l’homme de la rue n’a aucune chance de le savoir. C’est pour cela que je m’exprime aujourd’hui sur les réseaux sociaux.

Je commençais à comprendre petit à petit que l’intégralité de la couverture du conflit au Proche-Orient est juste un mensonge. J’ai compris une chose simple: les Palestiniens font tout leur possible pour nuire à Israël, et nous, européens ne cherchons pas à favoriser la Paix « .

« Je ne compte pas me taire sur la question. J’ai aujourd’hui un sentiment de fierté d’avoir vu ce conflit ultra-médiatisé de mes propres yeux et d’avoir compris les enjeux, d’avoir découvert la machine de propagande et d’avoir pu changer mon regard malgré les mensonges. Il n’y a rien de plus stimulant que de connaitre la vérité et de la partager « .

Interview de Daniel Borg – traduction Europe-israel.org
source





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Coming-out: Un Suédois de 28 ans pro-palestinien raconte comment il est devenu pro-israelien

    1. Jacques

      Bravo pour votre honnêteté, jeune homme !

      Honte à nos médias collabos, spécialistes du mensonge et de la manipulation des esprits ! Cela se paiera, tôt ou tard.

    2. Laurence

      Bravo !!!!!!!!!

      Vous avez chercher la vérité par vous meme et vous avez vu
      Rien de plus convaincant que celà , voir par ses propres yeux !

    3. moka

      Moi aussi , j ai été berné comme ce jeune hommepar les mensonges des médias européens comme quoi les israéliens sont des barbares, voleurs de terres et racistes. Mais c est en me convertissant au christianisme que j ai découvert ce peuple merveilleux par ces écrits religieux .Je sais que les véritables agresseurs sont les palestiniens dont une bonne partie ne veulent pas la paix mais l anéantissement du peuple juif comme le prédit si 《gentiment 》leur coran aussi.

    4. moka

      La plus part des pro palos n ont jamais mis les pieds en Israël. Ils se contentent d ânoner des mensonges véhiculés par les médias et les muzz frustrés et jaloux de ne pas voir les juifs à terre et 4 pieds sous terre. Israël survivra malgré ces ennemis acharnés.

    5. Pinhas

      La vérité fini toujours par triompher .

      Tout sera clair , tout sera énoncé .

      Les menteurs palos et leurs amis collabos ici en Europe pourront toujours la ramener .

    6. Manuel

      Quand je pense qu’à mes 17 ans, une fille de ma classe essayait de me berner au sujet des palestiniens… Toute cette victimisation n’est que le fruit du mensonge auquel les médias adhérent en courant. Pourquoi ne parle-t-on jamais des chrétiens palestiniens persécutés par les palestiniens musulmans? Ou encore des israéliennes qui se sont mariés avec des palestiniens et qui sont aujourd’hui maltraitées? Les centaines d’attaques quotidiennes des palestiniens sont également tues. Sans oublier qu’un territoire conquis en islam ne peut plus être cédé par la suite. Ce qui en dit long sur ce conflit unilatéral.

    7. PAUL

      @Moka ; tout pareil ; converti au Christianisme ; j’ai découvert les écrits du peuple Juif ; leurs réflexions sur la vie , la philo ;
      comme le dit ce jeune homme honnête , les Israéliens sont humains, intelligents, nuancés (amicaux , pas tous , mais bon nul n’est parfait) ;

    8. REMO

      Morale de l’histoire: celui qui cherche une Vérité la trouve.

      Les questions suivantes sont:
      1. combien comme lui ?
      2. Que fait-on après ?

      La vérité ne se suffit pas à elle même, encore nous revient-il de la montrer et de la faire valoir !

      Donc l’autre morale de l’histoire, c’est que ce jeune homme a parcouru un beau chemin mais qu’avec NOUS, il reste au moins plus d’une moitié du même chemin à parcourir pour gagner le combat de la Vérité.
      P/S: Vérité et Justice: Même combat

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    54 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap