toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Aubervilliers : les militaires de Vigipirate pris à partie devant l’école juive


Aubervilliers : les militaires de Vigipirate pris à partie devant l’école juive


Jeudi peu après 8 heures du matin, les militaires en surveillance devant l’école Chné-Or à Aubervilliers ont été visés par des projectiles.

Une agression sans gravité, mais les membres du 48e régiment de transmission d’Agen, chargés de sécuriser ce lieu de culte israélite, ont porté plainte.

L’agresseur a été interpellé rapidement. Il s’agit d’un homme de 20 ans en état d’ébriété. Il devra répondre d’outrage à personne chargée d’un service public. Ces militaires sont déployés depuis les attentats de janvier dernier dans le cadre de Vigipirate alerte attentat. Chné-Or abrite à la fois une école et un lieu de culte juif orthodoxe.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Aubervilliers : les militaires de Vigipirate pris à partie devant l’école juive

    1. Armand Maruani

      S’attaquer à des écoles , des enfants , des civils tout en sachant qu’ils ne risquent rien . Des lâches et des pleutres n’osant s’attaquer à Tsahal .

      Comment aujourd’hui peut on être fier d’être un muzz ?

      Par contre Nous , Nous pouvons être fiers d’être JUIFS .

      Nous remercions au passage ces gendarmes et ces policiers de protéger nos lieux de culte et nos écoles au risque de leur vie .

    2. Yaeli

      1. Par définition, le terrorisme est lâche
      2. à Armand Maruani, je reprends votre interrogation :
       » Comment aujourd’hui peut on être fier d’être un muzz ? » etc … Ce qui revient à dire (sinon, détrompez-moi) : TOUT muzz ferait bien de raser les murs à mon passage.
      Et ça mène où ce manichéisme égocentrique ? A la haine sans le moindre discernement, entre autres résultats.

    3. Charles DALGER

      @ Yaeli : C’est pitoyable de lire encore aujourd’hui des commentaires pareils.

      D’une part, la propagande antijuive, pro nazislamiste qui sévit en francekipu depuis quinze ans, ne s’embarrasse plus de ce genre de nuances, pour nuire aux Juifs et défendre les déchets nazislamistes.

      D’autre part, les Juifs attardés qui font encore ce genre de commentaires condamnant « l’amalgame », sont en général paranoïaques, dès qu’il s’agit de taper sur « l’extrême droite ».

      Enfin, ça n’a plus d’importance, les Juifs n’ont plus rien à espérer en France. Tout au plus sauver leur vie en attendant de partir. Quant à ceux qui resteront, ils disparaitront en tant que Juifs.

    4. Armand Maruani

      @Yaeli

      Oui détrompez vous .
      Où avez vous lu que je souhaitais que  » tout muzz ferait bien de raser les murs à mon passage  »

      Quant à la haine dont vous parlez elle est de quel côté ?
      Ce que j’aimerai c’est que la majorité des muzz condamnent l’antisémitisme et le terrorisme palestinien contre les civils israéleins .

      Et quand on assassine des enfants juifs en France ou ailleurs j’aimerai les voir manifester contre la haine et l’antisémitisme .

      On en est loin .

      Le jour où ça arrivera ils pourront alors être fiers d’être musulmans .

    5. Armand Maruani

      Par contre  » oui je suis fier d’être Juif  » ,
      Je sais qu’il y a des Juifs honteux .

    6. Armand Maruani

      Merci Charles d’Alger on s’est souvent croisés , on partage les mêmes idées .

      Je ne sais pas d’où il sort ce mec , il est plus muzz que les muzz .

      Je connais des muzz qui ont honte d’être muzz et lui il les défend .

    7. Jacques

      Aha, Yaeli la redresseur de torts d’Europe-Israël, celle qui passe son temps à critiquer les intervenants et à tenter, sophismes et caricatures à l’appui, de les culpabiliser – je ne me souviens pas l’avoir vue donner son avis sur le fond d’un article, ou alors c’est l’exception qui confirme la règle.

      Moi j’appelle ça du trollage en règle.

    8. Yaeli

      Je sais très bien qu’on ne peut laisser la bride libre aux terroristes et islamistes, pas naïve à ce point, mais je suis incapable de l’exprimer comme vous et surtout déçue de constater que la haine d’en face a gagné d’autres rangs ; chose qu’en Israël je n’ai jusqu’ici jamais constatée à ce point-là. Les Israéliens se maîtrisent sûrement mieux, je leur réserve dès lors tout mon soutien et mon admiration. (Pour votre info, Yaeli est en Hébreu le diminutif de Yaël/ je ne suis pas un ‘mec’). Où l’escalade à la haine va-t-elle conduire les uns et les autres, là est peut-être l’une des questions primordiales à se poser.

    9. Yaeli

      Troll ? Ben oui, il suffit d’exprimer une divergence de vue. Un peu court, non ? Et quand on n’en rajoute pas à ce qui se dit ici, parfois violemment dans le fond et la forme, pas chez tous bien heureusement, ça se déchaîne aussi. La raison ne risque pas de l’emporter, la panique oui, elle est déjà là.

    10. Armand Maruani

      @Yaeli

       » et surtout déçue de constater que la haine d’en face a gagné d’autres rangs  »

      Vous n’avez pas honte de mettre dans le même sac Juifs et muzz ?

      Oui j’ai la haine quand on égorge des enfants Juifs , oui j’ai la haine quand on abat des enfants parcequ’ils sont Juifs dans une école Juive , oui j’ai la haine quand on veut rayer Israël de la carte .

      Si vous comprenez les muzz , vous comprenez les nazis .

      Honte à vous et arrêtez votre baratin ça ne marche pas ici .

    11. Yaeli

      Votre haine peut très bien se comprendre, (je ne les mets aucunement sur le même plan, la vôtre est légitimement réactionnelle) mais généralement les sentiments négatifs se retournent contre l’émetteur, à son insu. L’exercice le plus difficile est de ne pas y succomber totalement, ce n’est pas donné à tout le monde. La colère et la révolte oui, mais rester sur ces 2 sentiments-là, c’est contre productif et ça ne fait pas avancer la cause que l’on veut défendre. Je ne prétends pas avoir la solution à une situation devenue de plus en plus complexe, je suis tout autant démunie que vous et aussi consciente, quoi que vous pensiez, quand bien même je ne le dis pas de la même façon.

    12. Alauda

      « Ceux qui pensent qu’il est impossible d’agir sont généralement interrompus par ceux qui agissent. » James Baldwin

    13. Jacques

      Yaeli : décidément…
      En plus vous faites semblant de ne pas comprendre ce qu’on vous dit, ou alors vous ne savez pas lire.
      Le trollage, ce n’est pas d’exprimer une opinion divergente, c’est comme je l’ai dit plus haut, de passer son temps à critiquer les autres intervenants, sans se prononcer, la plupart du temps, sur le fond des articles.
      Le trollage, c’est interpréter de travers les réactions des gens pour tenter de les culpabiliser. Parce qu’on manque d’arguments sur le fond, bien sûr. C’est aussi manquer d’humour et de recul au point de voir dans mon commentaire de l’autre jour sur cette traîtresse à la France d’Emmanuelle Cosse de la « goujaterie ».
      Quand quelqu’un passe son temps à critiquer ceux qui s’insurgent contre les horreurs qui se commettent et qu’Europe-Israël ne fait que nous rapporter, on peut légitimement se demander si la personne en question n’est pas là surtout pour défendre les auteurs des horreurs en question, mais sans oser le dire ouvertement : culpabiliser les autres, c’est tellement plus facile…

      Et si on est démuni, sans solutions, la cohérence est de s’abstenir.
      Le reste, c’est du vent, du blabla comme nous en servent les pro-islam anti-Occident anti-Israël tous les jours.
      Ce n’est pas d’aujourd’hui que je pense et dis que les gens qui ne savent que critiquer sans avoir rien à proposer, dans quelque domaine que ce soit, feraient mieux de la fermer, par décence. Et je ne vais pas changer pour vous.

    14. Yaeli

      Jacques, vous avez raison. Ce blog ne me convient pas/plus, dans la mesure où l’on ne peut tempérer les réactions exprimées, qui me paraissent souvent aller dans les extrêmes, comme déjà dit fond et forme. Pas le droit de le dire. On se doit, venant ici, d’adhérer totalement à toutes les idées émises, et même s’y engouffrer, en en rajoutant un peu plus; une forme de prêche aux convaincus d’avance, quid des autres ? Mon ressenti est – à tort ou à raison – que le premier, voire le seul, dénominateur commun aux différents contributeurs est la détestation viscérale du ‘muzz’ quel qu’il soit, (j’espère me tromper) certains restant malgré tout plus modérés et construits dans leur argumentation. Défendre la cause d’Israël sur cette base-là, je ne m’y résoudrai jamais. J’essaie, dans la mesure du possible et s’il y a un minimum de réceptivité, de battre en brèche la désinformation manifeste qui fait son chemin contre Israël. Mes interlocuteurs me savent mesurée, j’espère qu’ils entendent, je fais en sorte que … Je doute fort qu’ils soient aussi réceptifs aux arguments assénés sans nuance. Ma chance c’est d’avoir à faire avec des gens ouverts, cherchant à comprendre, non pétris de certitudes. Avec les autres, Haval al ha zman + Mazal tov le koulam.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap