toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Algérie: un jihadiste qui découpait ses victimes en morceaux, est candidat aux élections présidentielles algériennes de 2019


Algérie: un jihadiste qui découpait ses victimes en morceaux, est candidat aux élections présidentielles algériennes de 2019

Suite à la guerre civile algérienne ayant causé 250 000 morts, le président algérien Bouteflika instaure la concorde civile, le 8 juillet 1999 en accordant « le pardon national aux jihadistes » en procédant à une libération massive des prisonniers responsables des massacres sur les populations civiles et dans le même souffle en abandonnant les charges contre les jihadistes en cavale.
Aujourd’hui l’un de ces jihadistes recherchés à l’époque par les services secrets algériens est candidat aux présidentielles 2019.

Madani Mezrag, l’ex émir djihadiste était recherché pour terrorisme par les services de sécurité en Algérie durant les années 90. Quinze ans plus tard, ce même terroriste recherché devient président d’un parti politique qui promet l’ambition de se battre pour “la démocratie et la patrie” !

mezrag-recherché-photo

L’homme qui avait reconnu avoir tué des Algériens lorsqu’il était au maquis pourrait se présenter, à ce rythme, à l’élection présidentielle de 2019. En tout cas, rien ne semble l’en empêcher puisque les autorités politiques devraient agréer son parti politique similaire au F.I.S (Front Islamique du Salut) des années 90. Un FIS-Bis dirigé par un émir terroriste dont la tête avait été mis à prix offrant une généreuse récompense financière, fixée par le même Etat Algérien lequel s’apprête aujourd’hui à accueillir à bras ouvert le “criminel d’hier”.

« Je ne suis pas un repenti, je suis commandant d’une organisation».

Interviewé par un journaliste de la station satellitaire d’Al Arabia sur ses anciennes et actuelles activités, Mazrag hausse le ton et rectifie le journaliste, indiquant, je cite : « Je ne suis pas un repenti, je suis commandant d’une organisation».

En réponse à une question du journaliste, l’interrogeant s’il avait des regrets sur son passé, Mazrag a indiqué qu’il ne regrettait rien.

Lors d’un entretien similaire à celui-ci, Mazrag reconnu avoir assassiné des militaires :

« Oui, j’ai tué de mes propres mains, et je ne regrette rien.  C’était en 1993, dans la région de Jijel, au cours d’une embuscade dressée contre un convoi militaire. Un jeune militaire agonisait encore lorsque j’ai arraché la kalachnikov de ses mains et je l’ai exécuté. J’ai gardé cette arme pendant plusieurs années.”

Selon des informations des services de renseignements algériens, Madani Mezrag a éborgné un soldat avec une fourche avant de le découper en morceaux. Au cours de l’entretien avec le journaliste d’Al Arabia Madani Mazrag a déclaré qu’il n’est pas concerné par le projet de la réconciliation nationale.

« Si j’ai accepté de déposer les armes, c’est par ce que nous avons signé un pacte avec l’état », a-t-il ajouté.

Au cours de son intervention, Madani Mazrag a ajouté qu’il n’est pas seulement optimiste de recevoir un agrément pour fonder  un mouvement politique.

« Je suis plus que sur que nous aurions notre agrément pour exercer librement», a-t-il ajouté.

L’Algérie depuis la concorde civile s’est fortement radicalisée par le double effet de l’omniprésence de télévisions islamistes propagandistes et du financement d’activistes salafistes qui assurent l’endoctrinement sur le terre.

Source et source





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Algérie: un jihadiste qui découpait ses victimes en morceaux, est candidat aux élections présidentielles algériennes de 2019

    1. Pinelli

      Marianne, sauf que l’Algérie n’est pas sur le continent Européen ! on peut dire que cet homme est plutôt effrayant , barbare un jour…barbare toujours apparemment, car aucun regret ni remords. Mes souhaits ne sont pas : longue vie à lui ! au contraire, les familles algériennes des victimes apprécieront les propos de cet individu inhumain.

    2. karim

      toi president tu reve mon pote apres tous les crimes que tu as commis toi et tes sbires tu oses te presenter a la presidensiellel grave tu nest qun lache et tu ne represente que toi meme est a peine un milier de bougnoule comme toi les algeriens de 2015 ne sont pas ceux de 1990 sache que lecrasante majoriter des algeriens etais contre le pouvoir aujourdhui je te dis vive larmee vive les generaux vive bouteflika et un grans merci pour khaled nezar qui a sauver lalgerie de vos sales mains allez retourne au maqui tu verras c quoi les algeriens aujourdhui tu trouveras 40 milion dalgeriens sur ton chemin pas seleument larme ya pas que toi qui sait egorger on a apris pourriture si un jour nos chemins se croisent tu sait mon pote jarracherais ton coeur que je boufferais cru et je boirerais de ton sang batard ton islam je lemerde ton coran tu essuies le c..avec ton batard de prophete je pisserais sur sa tombe garde pour toi ta religion de merde ya khabit ya mounafek ya rkhis ya wlid hram tu nest pas le fils de ton pere tu nest qun batard djabtek yemak mel ghaba c pour ca t heb el ;ghaba

    3. Tizi Aviv

      Des loups qui adoubent des chacals, rien d’étonnant à cela en algérie. C’est l’algérian way of life, c’est dans leur gènes.

    4. PAUL

      ce type à l ‘air envouté par le diable ; complètement timbré ; il ne comprend même pas ce qu’il dit

    5. PAUL

      @Karim , bourréflika se fout pas mal de vous , vous êtes impayables et hypoctites les algériens , comme toujours ; si vous pouviez rappatrier vos racailles algériennes de france en algérie pour combattre ces malades , je ne vous retiens pas ;les algériens de france ; comme les marocains de france votent comme des cons pour l ordre et la morale islamique dans leurs bleds et mettent le bordel en france , que dit le journal algérien sur les morts de juillet 2015 ;
      Ces jeunes innocents sont morts par la faute de l’incompétence de leurs supérieurs hiérarchiques qui les ont envoyés au casse pipe équipés d’armes obsolètes et mal préparés. Cette opération de l’ANP a été faite sans couverture aérienne.

      L’ANP préfère acheter des armés inutiles comme des sous-marins (qui rapportent beaucoup avec les dessous de table) plutôt que d’investir dans la formation et l’équipement des soldats.

      http://www.algerie-focus.com/…/07/entretien-hichem-aboud/

      comme disait les printemps arabes avortés ,dégagez ; vous faites les marioles en europe et vous fermez votre clapet au bled

    6. Ridha Sayari

      La Concorde nationale était détournée de son but initial…l’Algérie joue vraiment avec le feu, en accordant amnestie et liberté totale à des ex terroristes sanguinaires…tant que l’islam politique n’était pas neutralisé et ses barbares mis hors d’état de nuir…L’Algérie et son peuple, ne verront jamais la paix et le bonheur !

    7. Salah

      L’Islam et l’arabo islamisme, evitons deparler de ces 2 merdes et elles disparaitront .l’islam es cultivé par des financements et ça profite. A leurs investisseurs.comment peut on ,d’un coté lutter contre l’islamisme et en meme temps on construit des mosquées sans cesse (il y a surement un hic).pour ma part tous les mudulmans sont des niais (aller au pelerinage pays de leur prophete, et bizarement c’est la ou reside satan que ces cons de musulmans vont aller caillaser)
      Oui je serai le 1er a deposer une gerbe de fleur pour satan et pisser sur la tombe de ce prophete sui n’a jamais existé qutant que les 2 autres..
      Vive l’humanité saine et sans ideologie religieuse
      Vive l’amour

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    27 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap