toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Violences de l’armée contre des israéliens de Beit El


Violences de l’armée contre des israéliens de Beit El

Peu importe qui a raison où tort. L’évacuation musclée qui a eu lieu dans la nuit (lire ci-dessous) choque les israéliens qu’ils soient de droite où de gauche. Fallait-il vraiment, dans un climat de tension extraordinaire dans les implantations, utiliser des moyens démesurés pour évacuer des israéliens qui de toute manière reviendront le lendemain ?

La réponse est négative.

police judée samarie

Selon Israpresse : « L’armée a évacué les maisons Dreinhoff à Beit El, dans la nuit de lundi à mardi, en préparation à la destruction des structures, ordonnée par la Cour suprême qui a donné aux autorités jusqu’à jeudi pour les démolir. Le porte-parole de l’armée a indiqué que Tsahal avait décidé de déployer ses forces sur le site pour empêcher les résidents de s’opposer à la destruction. »

Des affrontements ont éclaté entre les gardes-frontières et des dizaines de jeunes gens rassemblés sur le site pour tenter de prévenir l’évacuation. La police a utilisé des moyens de dispersion d’émeutes contre les manifestants et au moins cinquante personnes ont été arrêtées, d’après l’organisme d’assistance légale Honénou. À l’issue d’une heure d’escarmouches, les forces de sécurité ont maîtrisé la situation et se sont déployées autour des structures.

L’évacuation des maisons Dreinoff intervient quelques heures après que la ministre de la Justice Ayelet Shaked (Foyer juif) s’est rendue sur les lieux et a confié aux résidents de Beit El que l’État œuvre à légaliser les édifices conformément à la sentence de la Cour suprême.

Le président du conseil de Judée Samarie, Avi Roeh, a condamné l’évacuation. « Il est scandaleux et regrettable que le Premier ministre et le ministre de la Défense, les architectes de l’étranglement de l’entreprise d’implantation [en Judée Samarie], ne nous aient pas laissés mener à bien les procédures légales et aient adopté une politique de gauche », a déploré M. Roeh.

La Cour suprême a émis lundi un ordre d’arrêt de travail temporaire contre le projet de construction, suite à une requête de groupe d’extrême gauche, Yesh Din.

polices beith-el

Le 23 juin dernier, la Cour suprême avait ordonné la destruction d’ici la fin du mois de deux édifices bâtis au nom de l’entrepreneur Meïr Dreinoff, au motif de leur emplacement, à savoir un terrain appartenant à un Palestinien. Le terrain avait été réquisitionné il y a 36 ans par l’armée pour des besoins de sécurité ».

israel valley





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Violences de l’armée contre des israéliens de Beit El

    1. Esther

      israeli authorities ont fait ce qu’aucun autre pays au monde n’a jamais fait, poussant pour le terrorisme contre les Juifs par idf

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap