toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéos] Une Saoudienne filme un excès de zèle de la police religieuse à Riyad


[Vidéos] Une Saoudienne filme un excès de zèle de la police religieuse à Riyad

Il y a quelques semaines, une vidéo montrait les images d’une femme saoudienne réprimandée, empêchée d’entrer dans un magasin par « la Mutawa », la police religieuse saoudienne, pour ne pas avoir porté de gants.

La Mutawa fait encore parler d’elle dans le royaume wahhabite.

France 24 publie, en effet, les vidéos d’une Saoudienne rappelée à l’ordre pour ne pas porter, ce que la Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice estime être une tenue correcte. La police demande au vendeur d’une bijouterie de ne pas servir cette femme. Sauf que la cliente est loin de se laisser faire…

Sur la première des quatre vidéos, on peut tout d’abord observer la police arriver dans les allées du centre commercial. Jusqu’ici tout va bien.

Sur la seconde vidéo, un des membres de la police discute avec le vendeur d’une bijouterie pour lui demander de ne pas servir sa cliente. Selon France 24, le deuxième agent de la police religieuse fait irruption et demande alors au vendeur: « Pourquoi vous la laissez filmer ? ». La jeune femme réplique loin d’être intimidée : « En quoi ça te regarde ? C’est juste un vendeur ! ».

La cliente continue de filmer et demande des explications aux agents. Voici la discussion traduite par France 24:

– L’agent : « Tu portes du maquillage… [il fait en fait référence au mascara qu’arbore la jeune femme, car le niqab ne laisse apparaître que les yeux] ».
– La cliente : « Et alors ! En quoi ça te regarde ? Il n’y a aucune loi qui interdit ça ».

– L’agent : « Si, la loi de la religion ».

Les choses s’enveniment ensuite. La femme va jusqu’à défier l’un des membres de la Mutawa. « Je m’appelle Fatma Ibrahim Hussein. Dis-moi comment tu t’appelles si tu es un homme ! » Sans réponse.

Ces vidéos illustrent la résistance de certaines femmes du pays. Fin décembre 2014, deux militantes ont été détenues pour avoir défendu le droit de conduire pour les femmes. Elles avaient été renvoyées devant un tribunal spécialisé dans les affaires de « terrorisme ».

Car la justice saoudienne est loin d’être clémente. Un euphémisme. Dans le pays, les têtes roulent plus que jamais comme l’expliquait un article de La Libre Belgique.

En 2014, 87 personnes avaient été été exécutées. Un chiffre déjà dépassé cette année puisque 102 personnes ont déjà été tuées en seulement six mois… La plupart par décapitation. La loi du sabre, un métier à part entière et en pénurie.

En mai dernier, le Royaume cherchait à recruter 8 bourreaux pour répondre à la hausse des exécutions…

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “[Vidéos] Une Saoudienne filme un excès de zèle de la police religieuse à Riyad

    1. Alauda

      Il n’y a pas à chercher plus loin que ce qui est écrit sur leur drapeau depuis les années 1930 : le djihad par le sabre. Aussi lisible que les armoiries parlantes.
      Leur justice archaïque est connue : qui vole un pain perd ses mains. Je sais cela depuis 37 ans, sauf que je n’aurais jamais imaginé à cette époque voir des photographies de leurs manchots. Comme vitrine touristique, on fait mieux !

      La saoudienne qui fait de la résistance à leur loi pseudo-vertueuse sur le sort des femmes ouvre tout de même un peu la fenêtre. Mais pour une insoumise, combien baissent la tête ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap