toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Tunis: Les déclarations de Nicolas Sarkozy, ont suscité de nombreuses critiques de la presse algérienne


[Vidéo] Tunis: Les déclarations de Nicolas Sarkozy, ont suscité de nombreuses critiques de la presse algérienne

C’est un scénario de politique fiction qui inquiète la presse algérienne. Plusieurs médias parient que la relation entre la France et l’Algérie, qui traverse une phase apaisée depuis l’élection de François Hollande, est promise à de nouvelles turbulences en cas de retour au pouvoir de Nicolas Sarkozy.

Le quotidien El Watan a critiqué des déclarations du chef du premier parti d’opposition de France « qui ne seront pas sans conséquence sur les relations algéro-françaises s’il est jamais réélu ». Il dénoncé à la une des « propos scandaleux et « le fiel de Sarkozy contre l’Algérie ».

« La Tunisie n’a pas choisi son emplacement »

A Tunis où il se trouvait lundi, le chef du parti Les Républicains a déclaré aux Tunisiens qu’ils n’avaient pas choisi leur emplacement géographique entre l’Algérie, qui a souffert de l’intégrisme dans les années 90, et la Libye, actuellement en proie au chaos. « La Tunisie est frontalière avec l’Algérie (et) avec la Libye. Ce n’est pas nouveau… Vous n’avez pas choisi votre emplacement. L’Algérie, qu’en sera-t-il dans l’avenir, de son développement, de sa situation ? C’est un sujet qui, me semble-t-il, doit être traité dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée », a-t-il lancé. (voir vidéo en haut de l’article)

Cette affirmation de Nicolas Sarkozy revient à dire que la proximité avec l’Algérie est une « malédiction pour les Tunisiens », interprète El Watan qui dénonce une « provocation ». Pour le quotidien Liberté, Nicolas Sarkozy « dérape » et adopte un ton « plus proche d’un langage de voyou que d’une digression diplomatique ». Dans cette publication, le dessinateur Ali Dilem y a également fait ce dessin.

[embedTweet URL= »623814818949144577″]

Le Quotidien d’Oran, lui, se demande s’il faut « s’offusquer » ou « ignorer » l’ancien chef de l’Etat français qui est, selon lui, « coutumier des dérapages contrôlés et des déclarations incendiaires » et qui « ne porte pas l’Algérie dans son coeur ». Le journal arabophone El Khabar dénonce aussi une « provocation » et des « propos étranges ».

« Sarkozy tire la politique vers le bas », « Il n’a rien derrière la tête »

Sur le site du HuffPost Algérie, le journaliste Mohamed Saadoune a également publié une tribune très virulente contre l’ancien chef de l’Etat. « Vulgaire, peu instruit, Sarkozy tire la politique vers le bas et nuit à cet esprit français crédité d’intelligence et de finesse. Et il l’a prouvé en Tunisie -un pays où les Algériens sont chez eux comme les Tunisiens le sont en Algérie- en faisant des déclarations relevant d’un parti pris au fumet colonial », écrit-il notamment dans un texte largement partagé sur les réseaux sociaux.

Les déclarations de Nicolas Sarkozy, reçu à Tunis par le président tunisien Beji Caïd Essebsi, n’ont pas suscité de réaction officielle à Alger. Mais elles ont afflué dans les rangs de l’opposition. Ancien ministre et diplomate, Abdelaziz Rahabi pointe notamment la légèreté de l’ancien président de la République. « Il n’a rien derrière la tête. C’est quelqu’un qui parle beaucoup et qui fait beaucoup de déclarations de circonstance pour plaire là où il est. Il peut faire les mêmes déclarations en Algérie à propos d’un autre pays », dénonce-t-il auprès du site TSA.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “[Vidéo] Tunis: Les déclarations de Nicolas Sarkozy, ont suscité de nombreuses critiques de la presse algérienne

    1. Yéochoua

      Je dois faire attention de ne pas me laisser entraîner par les critiques algériennes : pour un peu, ils risquent de rendre Sarkozy sympathique à mes yeux.

    2. Global

      Il est beau, le Sarko!

      La presse algérienne a raison le concernant ; elle est même au dessous de la vérité. Il n’est pas « coutumier des dérapages contrôlés » ; mais de totalement incontrôlés.

      On retrouve ici le Sarko qui soulevait des indignations au Sénégal et ailleurs en Afrique lors de son discours de Dakar (« l’Homme africain n’est pas entré dans l’histoire »…). Stupide, irrefléchi et irresponsable.

      Un homme d’Etat n’est pas là pour dire ce qu’il pense, que ça soit vrai ou non ; il est là pour dire ce qui est utile dans la circonstance.
      Sarkozy est un mauvais amateur.
      Trop médiocre pour écrire ses discours, il n’a probablement personne pour le faire à sa place; aucun Henri Guaino dans les parages.

      Certes la presse algérienne se focalise, à juste titre, sur la manière dont il parlait de l’Algérie.

      Mais il y a dans son discours un autre aspect : une tentative transparente de réécrire l’histoire de l’intervention française en Lybie en 2011 ; dont les conséquences calamiteuses lui sont totalement imputables.

      Menteur, simpliste et primitif, prenant ses interlocuteurs pour des imbéciles.

      Pauvre France si il n’y a que ça…..

    3. Alice

      Global

      sur que les électeurs de Hollande ne veulent pas que Sarko revienne, il veulent célébrer encore leur victoire tous drapeaux dehors
      « Menteur, simpliste et primitif, prenant ses interlocuteurs pour des imbéciles »
      les imbéciles sont ceux qui ont marché dans la propagande de la gauche et qui nous ont mis un parfait crétin à la tete du pays .
      Ce n’est un secret pour personne que les arabes n’aiment pas Sarko , d’après vous ils auraient raison ?
      garder vous qualificatifs d’imbéciles pour vous , Vous devez etre aveugle ou ne pas lire la presse pour ne pas comprendre le cauchemar que nous vivons !
      pas grave on continue sur sa lancée peut-etre ça va aider la famille des le pen

    4. arié

      Sarko est un opportuniste certes.
      Mais il n’en reste pas moins que l’Algérie a commis un génocide sur les harkis selon bon nombre d’historiens et qu’elle a massacré et déporté des millions de personnes en fonction de critère ethnique, religieux et d’ opinions politiques.
      Les algériens qui ont perpétré ce génocide dans les années 60 sont encore au pouvoir actuellement et aucun n’a été jugé.
      La CPI n’existe que pour les noirs africains et les juifs israëiens dans une Europe et un monde dhimmisés accroupis devant l’Islam.

    5. Alice

      La destitution de M. Kadhafi a été décidée par les Américains dans un mandat international de l’ONU sauf erreur. Et la France, partenaire est intervenue (sans aucune perte humaine et avec les « fameux » rafales). Je vais tout de même vous rafraichir la mémoire : la gauche moralisante, exportatrice de la démocratie occidentale (qui ne peut pas marcher dans des pays culturellement totalement différents, comme vous le soulignez) n’avait de cesse que de critiquer notre laxisme vis à vis du sieur Kadhafi (qui avait été reçu par de nombreux pays occidentaux en grande pompe). Alors ne venez pas aujourd’hui accabler N. Sarkozy. Idem avec l’Egypte, qui fort heureusement a à sa tête le Général Sissi, seul capable actuellement d’endiguer le basculement de ce pays vers le chaos comme en Iraq. La gauche a aussi soutenu la Tunisie, qui a aussi failli basculer (et le risque est présent). Quant à l’Afrique, pour rappel Issène Abré, tyran aujourd’hui, était en odeur de sainteté sous le règne de F. Mitterrand.
      Alors M. Copé a raison sur le fond car le danger est très grand pour la planète, mais les moyens sont une autre « paire de manche ».
      ——————————-

      FAUT DIRE QUE LA SYRIE D’ASSAD MARCHE DE TONNERRE !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap