toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un britannique converti à l’Islam en liens avec l’auteur de la décapitation en Isère et une attaque terroriste en Indonésie.


Un britannique converti à l’Islam en liens avec l’auteur de la décapitation en Isère et une attaque terroriste en Indonésie.

La constante indifférence de la part des autorités sur le phénomène de conversion à l’Islam et la “radicalisation” qui en découle est absolument inexplicable.

Salvi a dit: ‘Les autorités britanniques savent où je suis et je n’ai aucun problème avec cela.” Bien sûr. Les autorités britanniques ne s’inquiètent pas des prêcheurs de haine djihadistes. Elles n’ont qu’un seul souci, celui de faire taire les patriotes, ennemis de la terreur djihadiste et d’empêcher les contre-terroristes étrangers d’entrer dans le pays.

“Un prêcheur de Haine, accusé d’avoir radicalisé le français qui a ‘décapité son patron avant d’accrocher sa tête à un grillage’ vit en Grande-Bretagne, apprend-on,” de Chris Pleasance,  MailOnline, le 3 juillet 2015:

On vient d’apprendre que le fanatique français adepte d’ISIS accusé d’avoir décapité son patron puis d’avoir accroché sa tête à un grillage, a été radicalisé par un homme vivant en Grande-Bretagne.

Frederic Jean Salvi, également connu comme ‘Ali’ et qui semble être impliqué dans des attaques terroristes à Paris et en Indonésie, vit et travaille actuellement  à Leicester, a-t-on rapporté.

La semaine dernière, Salvi a été accusé d’avoir aidé à la radicalisation de Yassin Salhi, 35 ans, qui a assassiné son patron Hervé Cornara avant de tenter de projeter sa camionnette sur une usine de gaz chimiques près de Lyon.

Selon le Daily Mirror, Salvi n’est pas né musulman, mais s’est converti en prison, quand il était incarcéré pour trafique que drogue au début des années 2000.

Après sa libération en 2004, il a commencé à fréquenter la mosquée de Pontarlier, France, celle où Salhi allait prier.

Salvi a été expulsé de la mosquée, peu de temps après pour tentative de radicalisation d’un groupe de 8 hommes, dont faisait partie Salhi.

Il a ensuite disparu, avant de réapparaître en Indonésie en 2010 où I était recherché en relation avec une voiture piégée bourrée d’explosifs retrouvée dans la capitale Jakarta. La bombe n’avait pas explosé et Salvi à nouveau a disparu.

Learn Hebrew online

Les responsables français de la sécurité le suspectent aussi de l’explosion à l’ambassade d’Indonésie à Paris en 2012, mais il n’avait jamais été arrêté.

S’exprimant devant sa maison de Leicester hier, où il semble vivre avec sa femme et cinq enfants, Salvi a dit: ‘Les autorités britanniques savent où je suis et je n’ai aucun problème avec cela.’

SOURCE
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Un britannique converti à l’Islam en liens avec l’auteur de la décapitation en Isère et une attaque terroriste en Indonésie.

    1. haBIBI

      Eh oui : gueule de con borné et énergie de psychopathe, le profil psy de la plupart des convertis fanatiques.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *