toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme : le Cameroun ferme mosquées, écoles et centres islamiques, 600 burqas saisies en 24 heures


Terrorisme : le Cameroun ferme mosquées, écoles et centres islamiques, 600 burqas saisies en 24 heures

La Cameroun, pays à majorité chrétienne, est sur les dents depuis l’attentat-suicide survenu samedi 25 juillet dans la ville de Maroua, dans le nord du Cameroun. L’attaque, dont une adolescente de 12 ans est à l’origine, a fait 21 morts et près de 80 blessés, quelques jours après un autre attentat sanglant dans la même ville le 22 juillet qui a tué 13 personnes.

Les attentats ont été attribués au groupe terroriste de Boko Haram, qui sévit au Nigéria. En réponse, les autorités ont décidé, dimanche 27 juillet, de fermer toutes les mosquées, les écoles et centres islamiques présents dans l’extrême nord du Cameroun pour une durée indéterminée. Une décision qui a ému les musulmans de ce pays à majorité chrétienne, craignant plus que jamais les conséquences de cet amalgame avec les terroristes.

Après les attaques à Maroua, une série de mesures fortes ont été lancées en signe de fermeté de l’Etat contre le terrorisme, parmi lesquelles la fermeture de commerces à partir de 18h, l’instauration d’un couvre-feu dès 19h et l’interdiction de circulation des motos la nuit.

Comme ses voisins tchadiens ou congolais, l’interdiction du voile intégral (niqab) a été étendue dans certaines régions du Cameroun. Le niqab avait déjà été interdit dans l’extrême nord du pays après un attentat le 12 juillet à Fotokol.

source

Plus de 600 voiles islamiques ont été saisis lundi à Kousseri, poste-frontière camerounais situé en face de la capitale tchadienne N’Djamena, selon un responsable local de la gendarmerie.

Yaoundé – Quelque 2.000 soldats supplémentaires seront déployés pour lutter contre les islamistes nigérians de Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, en proie à une vague d’attentats-suicides ces derniers jours, a rapporté mardi la radio d’Etat.

Près de 2.000 soldats supplémentaires seront déployés dans la région de l’Extrême-Nord, a rapporté la Cameroon Radio-Television (Crtv), sans donner de précision sur la date de ce déploiement.

Ces renforts porteront officiellement à 8.500 le nombre de soldats envoyés dans cette région pour combattre les insurgés de Boko Haram qui y mènent depuis deux ans des raids meurtriers et des enlèvements. Ce déploiement s’inscrit dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité prises après cinq attentats-suicides meurtriers sans précédent en deux semaines dans l’Extrême-Nord.

Learn Hebrew online

Depuis dimanche, sept personnes ont encore été tuées, dont trois décapitées, dans la région lors d’attaques menées par les islamistes.

Les autorités de l’Extrême-Nord – ainsi que d’autres régions camerounaises – ont également interdit le port du voile islamique intégral. (…)

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Terrorisme : le Cameroun ferme mosquées, écoles et centres islamiques, 600 burqas saisies en 24 heures

    1. capucine

      voila un pays intelligent …mais le meilleur moyen à majorité catholique serait de faire dynamiter tout ce qui touche de près ou de loin à l’islam …

    2. Armand Maruani

      N’oublions pas que le Cameroun est frontalier au Nord le Nigéria au où Boko Haram persécute et massacre les Chrétiens .

      Le danger est trés proche , c’est donc une réaction tout à fait normale dans ce pays à majorité chrétienne .

      Un exemple .

    3. Armand Maruani

      Correction .Il faut lire :

       » N’oublions pas que le Cameroun est frontalier au Nord avec le Nigéria etc……. »

      Scusi .

    4. Armand Maruani

      Toutes mes excuses Europe Israel , j’ai mal lu votre article .
      Vous expliquez bien l’origine de ces décisions courageuses à savoir la proximité du Nigéria et de Boko Haram .

      Scusi

    5. PAUL

      en union de prières avec le Cameroun , bonnes décisions des autorités
      Notre Dame d’Afrique , veillez sur nous

    6. Debout

      Un exemple à suivre !!
      Europe , France, à « sanctuariser !
      Donnant-donnant : au moindre prochain incident, bombe, ou assasinat sur le territoire européen, fermeture de tous les centres, expulsion des imams agitateurs, des islamistes, déchéance de la nationalité, déchéance des droits,
      etc….
      Mais ce n’est pas demain la veille !!

    7. michel boissonneault

      c’est un petit pays mais avec un très grand courage qui donne la leçon aux grandes nation qui EUX chie dans leurs culottes…..Bravo Cameroun

    8. Debout

      @7 Michel Boissonneault.
      D’accord avec vous , Michel !
      Courage à saluer pour le Cameroun, honte aux Européens qui croient pouvoir s’ en sortir par la compromission !!!!….
      On attend que l’Etat Islamique et consorts soient à nos portes pour prendre des mesures fortes ?????…..
      Je précise qu’ étant agnostique, je ne défends ici aucune religion , mais
      la liberté, l’humanisme. et la démocratie, malgré toutes ses faiblesses et ses imperfections !!!!…

    9. patricia

      au moins les camerounais ne renient pas leur religion, transmise par des missionnaires chretiens au 18 et 19eme siecle.

    10. Jacques

      Ah, les musulmans camerounais se plaignent de l’amalgame avec les terroristes ? Ils n’ont qu’à faire le ménage dans leurs propres rangs s’ils ne veulent pas être « amalgamés »… mais comme ils ne le feront pas, soit par crainte des représailles de leurs « frères », soit parce qu’ils en partagent secrètement les vues et objectifs, l’amalgame perdurera !

      Mais l’islam est une religion de paix et d’amour, bien sûr, n’est-ce pas MM. Hollande, Cazeneuve et compagnie ?

    11. Vivi1492

      La seule chose qui peut nous interpeller est « comment nos gouvernement occidentaux peuvent-ils être aussi inertes et aussi apathiques face à la montée de l’islamisme dans nos pays ? ».

    12. PAUL

      Les régions frontalières du nord entre le Cameroun et le Nigeria sont victimes des violences de Boko Haram. Assurer la pastorale n’est actuellement possible que sous protection de l’armée a témoigné Mgr Bruno Ateba, évêque de Maroua-Mokolo (nord du Cameroun)

    13. yohanam

      20/20 pour ce pays qui n’a pas peur et surtout qui ne s’autoflagelle pas .
      AHHHH France regarde l’exemple de tes anciennes colonies qui ferme les mosquées car toi tu veux donner tes églises pour en faire des mosquées

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *