toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Royaume-Uni : Au cœur de la police antiterroriste le jour, prédicateur extrémiste la nuit


Royaume-Uni : Au cœur de la police antiterroriste le jour, prédicateur extrémiste la nuit

Un prédicateur musulman qui «méprise le Royaume-Uni» et qui estime que l’Etat islamique n’a rien à envier aux armées occidentales, a été employé par un organe de surveillance du gouvernement qui inspecte la police antiterroriste.

Abdullah al-Andalusi a mené une double vie : celle au sein de la police des polices contrôlant l’état de préparation des forces britanniques face à la menace terroriste et celle de prédicateur promettant que les non-musulmans «seront punis en enfer».

D’après The Sunday Telegraph, l’homme a comparé les combattants de Daesh avec ceux de l’armée occidentale. Après avoir condamné l’Etat islamique pour l’assassinat de civils, il a expliqué que l’Occident ne pouvait pas les juger parce que les armées occidentales n’ont rien de différent de celles de Daesh et même de certains «pères fondateurs» des nations occidentales.

Ainsi, la nuit, il prêchait et même apparaissait à la télé, et clamait que le gouvernement britannique voulait détruire l’Islam, et le jour il remettait son costume de pourfendeur du terrorisme.

Capture d'écran, compte Facebook abdullah.andalusi

Capture d’écran, compte Facebook abdullah.andalusi

C’est sous le nom de Mouloud Farid, qu’il a pu cacher son identité et ainsi intégrer le cœur des forces de l’ordre britanniques, dans la police des polices de Sa Majesté (HMIC) – qui contrôle tous les 44 départements du Royaume-Uni.

Pendant le temps qu’il travaillait dans cette organisation, Abdullah a même réussi à accéder à un poste dans la direction, qui lui a offert l’accès à des informations sensibles, dont des détails sur les unités anti-terroristes.

Le HMIC, à son tour, a admis avoir embauché un des plus célèbres extrémistes du Royaume-Uni et l’avoir appris après l’avoir vu à la télévision. Cependant, l’inspectorat prétend que l’extrémiste n’a pas eu accès aux matériels classifiés, alors qu’une source qui a travaillé avec lui prétend le contraire.

Les députés ont demandé le lancement d’une enquête pour savoir comment le prédicateur musulman a réussi à passer les différentes étapes de sélection pour finalement être désigné à un tel poste.
Dans un article publié sur son site le 11 juillet, al-Andalusi a confirmé le rôle qu’il a joué au cours de son travail au HMIC, en prétendant que travailler en tant que surveillant était en accord avec ses croyances comme cela rendait service à sa communauté.

Il a écrit qu’il se sentait obligé de démissionner après que ses anciens collègues ont remarqué ses point de vue à la télé et «ont exprimé leur désaccord avec sa critique publique du gouvernement».

Learn Hebrew online

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Royaume-Uni : Au cœur de la police antiterroriste le jour, prédicateur extrémiste la nuit

    1. Debout

      Double visage de tous ces gens à l’air tranquille, mais prêts à se lever, et nous sauter dessus en masse, quand ils jugeront le moment opportun, en Europe et dans tout l’Occident….

    2. Astéromix

      En comparaison le cheval de Troie était un jeu pour bébés de 4 ans s’amusant dans un bac à sable… Ces gens sont d’une extrême dangerosité. Le nouveau cheval de Troie s’appelle « padamalgam », et en attendant tout passe, tout s’installe, même ça… Il y a bien des responsables qui l’ont voulu oui ou non?

    3. GEO

      La cinquième colonne est en place dans toute l’Europe, nos politiques laxistes ont laisser installer ces salafistes, aujourd’hui des milliers de salafistes sont prêt à agir au moment voulu. Ce n’est pas du racisme, mais une vérité. Valls a bien dit qu’il y avait 85 mosquées en France ayant à leur tête des imams véreux. Jamais les français juif ont fait de tel chose, mais ont toujours respecter la France et ses lois.

    4. miashtan

      « GEO », je trouve qu’il y a un fâcheux travers chez certains, à faire un parallèle entre la communauté juive et celle arabo-musulmane en France (et, du reste, dans tous les pays d’Europe). Faut-il en faire une antienne pour que cette vérité fasse enfin partie du sens commun : la présence juive remonte à la Gaule et quelles qu’aient été les avanies de l’Histoire, les Juifs n’ont jamais constitué une 5ème colonne ?! A la rigueur pourrait-on leur associer les Protestants dans la communauté de destin…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *