toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pristina au Kosovo : Suite à la menace de l’Etat islamique d’empoisonner les réservoirs d’eau, les habitants sont privés d’eau.


Pristina au Kosovo : Suite à la menace de l’Etat islamique d’empoisonner les réservoirs d’eau, les habitants sont privés d’eau.

La menace djihadiste sur l’approvisionnement en eau est réelle. Déjà en 2002, le gouvernement fédéral avait arrêté deux djihadistes qui transportaient des plans sur la façon d’empoisonner les réservoirs d’eau. En 2003, Al-Qaïda avait  menacé d’empoisonner les réserves d’eau dans les pays occidentaux. En 2011, un djihadiste en Espagne avait également prévu d’empoisonner les conduits d’eau potable.

Et, en mai 2013, sept «ingénieurs chimiques » musulmans avaient été pris après minuit, en flagrant délit d’intrusion au Réservoir de Quabbin, une réserve d’eau essentielle pour Boston. Ce n’est que quelques mois plus tard, que  nous avons entendu indirectement que c’était une «affaire criminelle». Ce même mois, des djihadistes ont été capturés au Canada pour avoir planifié d’empoisonner l’air et l’eau afin de tuer jusqu’à 100.000 personnes.

“Le Kosovo coupe l’approvisionnement en eau de Pristina  sur des soupçons de complot d’empoisonnement des réservoirs par ISIS,” The Guardian, 11 juillet 2015:

Les autorités du Kosovo disent avoir coupé l’approvisionnement en eau à des dizaines de milliers de personnes dans la capitale, après l’arrestation par la police de cinq suspects en lien avec l’Etat Islamique et qui auraient planifié l’empoisonnement des réservoirs.

Selon les responsables de l’eau à Pristina la fourniture en eau a été coupée à l’aube le samedi, pour des “questions de sécurité” et des échantillons ont été testés pour détecter des substances suspectes.

La Police a dit que les officiers qui patrouillaient sur le Réservoir Badovac ont vu trois hommes dont les identités n’ont pas été révélées, avec un comportement suspect. Ce réservoir alimente en eau presque la moitié de Pristina, une ville de plus de 200,000 personnes. Deux autres suspects ont été arrêtés ailleurs au Kosovo….

Une source policière, qui a parlé sous couvert d’anonymat a dit à Reuters que deux des suspects avaient été arrêtés l’an passé sur des soupçons de voyage en Syrie.

La police est sur le pied de guerre ces dernières semaines depuis que des volontaires nés au Kosovo, sont apparus sur des vidéos de propagande, avertissant d’attaques imminentes contre des réservoirs d’eau.

Les fonctionnaires de la sécurité disent que plus de 200 personnes sont allées combattre en Syrie et en Irak, et que plus de 30 ont probablement été tuées. Il y a des inquiétudes sur la menace potentielle que font peser ceux qui reviennent.

SOURCE

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Pristina au Kosovo : Suite à la menace de l’Etat islamique d’empoisonner les réservoirs d’eau, les habitants sont privés d’eau.

    1. jcriendutou

      Décapitations, empoissonnement et autres joyeusetés….Jamais à court d’idées

      De grands pacifistes ces gens là avec leur  » religion » d’amour et de paix.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap