toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran énonce ses lignes rouges: Pas de Limitations Permanentes, Pas d’Extension de l’Accord, Pas d’Inspections Militaires.


L’Iran énonce ses lignes rouges: Pas de Limitations Permanentes, Pas d’Extension de l’Accord, Pas d’Inspections Militaires.

L’Iran a rejeté les interprétations occidentales de l’accord nucléaire mardi, réitérant son opposition à l’extension de l’accord ou à des limitations permanentes sur son programme nucléaire, ou à des inspections de ses sites militaires non nucléaires, rapporte Assafir.

L’Iran a rejeté toute nouvelle sanction ou reprise des sanctions nucléaires après l’expiration au bout de 10 ans des dispositions de l’accord négocié à Vienne, à compter du Jour J de mise en oeuvre.

Il a également rejeté les inspections sur des sites militaires non nucléaires par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, déclarant en même temps qu’il ouvrait quatre nouveaux sites nucléaires, dont deux seront opérationnels cette année.

Plus tôt cette semaine, le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif avait dit que la production par Téhéran de missiles balistiques et leur utilisation ne serait pas une violation de l’accord nucléaire.

 «Utiliser des missiles balistiques ne viole pas le Plan Global d’Action Conjoint et l’Iran n’est pas tenu par l’ONU de limiter son programme de missiles balistiques», a déclaré Zarif en réponse aux questions posées par les législateurs dans une session ouverte du Parlement iranien, le Majlis, mardi.

« Ce paragraphe [de l’annexe] parle de missiles avec des capacités d’ogives nucléaires et puisque nous ne concevons aucun de nos missiles pour transporter des armes nucléaires, par conséquent, le présent paragraphe ne nous concerne absolument pas, » a-t-il ajouté.

Le Vice-ministre des Affaires étrangères d’Iran, Abbas Aragchi a réitéré ce point mercredi, disant que la résolution n’interdit les activités de missiles que s’il y a  transport d’ogives nucléaires, affirmant que, puisqu’aucun des missiles iranien n’a été conçu pour le transport  d’ogives nucléaires, le programme de missiles de l’Iran dans son intégralité, est en dehors des limites du Conseil De Sécurité.

Image à la Une: Le Ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif et le secrétaire d’Etat américain, John Kerry.  L’Iran a réitéré ses lignes rouges, rejetant les limitations à son programme nucléaire. PHOTO: OpposingViews.

Source: The Algemeiner – 23 juillet 2015 – Par David Daoud
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’Iran énonce ses lignes rouges: Pas de Limitations Permanentes, Pas d’Extension de l’Accord, Pas d’Inspections Militaires.

    1. Tuil

      La riposte à l’arrogance iranienne ne viendra ni des USA qui ont adopté une politique étrangère à la Carter ni de l’Europe dont le sort est malheureusement scellé à cause de son manque de courage. Elle viendra des pays directement menacés: l’Arabie saoudite et la Turquie qui ont déjà mis en oeuvre avec l’aide du Pakistan la réalisation de l’arme nucléaire; et ils ont les moyens financiers et techniques pour cela.
      Je pense que les USA réaliseront ce danger et que leur prochain président
      fera avec Israël le sale le travail qu’Obama s’est refusé à faire. Dans tous les grands conflits les positions de recul et de lâcheté ont toujours abouti à des catatstrophes

    2. Tuil

      Une information qui est passée sous silence et qui a sûrement son importance:
      Vanessa Kerry, la fille du chef de la diplomatie américaine, est mariée avec Brian – Beyrouz en farsi – Vala Naheed, un médecin d’origine iranienne qui a encore de la famille en République islamique.

      « Il se rend encore à Téhéran voir ses proches », affirme un homme d’affaires français dans le Golfe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap