toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran a déjà prévu de construire des missiles en grand nombre en échange d’un allégement des sanctions


L’Iran a déjà prévu de construire des missiles en grand nombre en échange d’un allégement des sanctions

L’administration Rouhani a augmenté le budget de la défense de 32,5%

Maintenant que Barack Obama a donné le feu vert au programme nucléaire pacifique de l’Iran, celui-ci veut un arsenal d’armes pacifiques pour aller avec son programme pacifique. Des missiles pacifiques à foison. Et grâce au 100 milliards de dollars d’allégement de sanctions, il peut les acquérir tous.

Le chef suprême de la République islamique d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a annoncé sa politique générale du Sixième plan de développement au président iranien le 30 juin. Toutes les grandes politiques du pays sont gérées conformément à ces plans de développement, qui sont publiés tous les cinq ans. Dans le sixième plan, la section sur le renforcement de la défense et de la sécurité de l’Iran se distingue tout particulièrement.

Dans cette section, Khamenei ordonne à l’administration et aux forces armées:

  • d’allouer au moins 5% du budget public à la défense, afin d’augmenter les capacités de défense du pays au sein d’un équilibre régional des pouvoirs pour veiller aux intérêts nationaux de l’Iran et à sa sécurité nationale.
  • Améliorer les capacités de défense du pays en étendant sa technologie de missiles, en développant ses capacités de fabrication d’armes et sa production d’équipements de défense contre toutes les formes de menaces extérieures.

Le système russe S300 pour empêcher Israël ou l’Amérique de lui soustraire ses capacités nucléaires rendra grâce à Obama d’avoir détruit le système de sanctions sur les armes, mais la suite sera moins «défensive» et «pacifique» quand l’Iran poussera les Etats-Unis hors du golfe Persique.

Les missiles balistiques iraniens équipés de systèmes de guidage de précision de qualité russe ou chinoise pourraient être dévastateurs pour les États-Unis et les bases navales et aériennes du CCG [Conseil de coopération du Golfe composé de l’Arabie Saoudite, de Bahreïn, de Oman (Muscat), ainsi que du Qatar, des Émirats Arabes Unis et du Koweit ; et un pays observateur non membre : le Yemen] s’il y a d’autres assouplissements en matière d’acquisition par l’Iran de la technologie des missiles.
McInnis fait valoir que, « l’Iran est même tenté de développer des missiles balistiques pour frapper les porte-avions américains à des centaines de miles des côtes. Avec une aide chinoise renforcée, il pourrait finalement atteindre cet objectif.  » La vraie crainte des États du CCG est un scénario de cauchemar dans lequel les États-Unis deviennent incapables ou refusent d’opérer dans le golfe Persique ou le golfe d’Oman.

Et si vous pensez que c’est pacifique, on peut parler des cibles en Amérique et en Europe.

Ayant surpassé le reste de la région en missiles à courte portée et moyenne portée, l’Iran cherche actuellement à développer des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), sous couvert de son programme spatial naissant. Un ICBM iranien aurait une portée suffisante pour frapper presque partout, y compris en Amérique. Les capacités de moyenne portée de l’Iran menacent déjà les alliés régionaux et européens des Etats-Unis.

Le développement de ces missiles puissants tombe en phase parfaite avec les capacités nucléaires. Comme en témoigne David A. Cooper, du Collège de la Marine de Guerre, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre, «Les armes nucléaires et les programmes de missiles balistiques sont généralement développés main dans la main, dans la mesure où aucun pays qui n’aspire à posséder des armes nucléaires n’opte jamais pour un projet en interne, de missiles intermédiaires ou balistiques à longue portée.  » En d’autres termes, les pays ne développent des missiles de ce type que s’ils envisagent de les rendre nucléaires.

Cooper a continué en disant que si les Iraniens refusent de cesser leur programme d’ICBM, « sans réponse plausible expliquant pourquoi ils auraient encore besoin de ces capacités sinon à livrer des armes nucléaires, cela soulèverait des questions troublantes au sujet de leurs objectifs ultimes. »

 Et l’argent afflue.

Néanmoins, dans le projet de loi budgétaire de cette année, l’administration de Rouhani a augmenté le budget de la défense de 32,5% par rapport à l’année précédente.

Vous pouvez dire que c’est un homme pacifique modéré.

Bien sûr le vrai budget militaire de l’Iran est un budget de l’ombre supervisé  par les voyous de l’Armée des Gardiens de la Révolution Islamique, financés par toutes sortes d’entreprises en passant par les laboratoires de  méthamphétamine jusqu’au trafic d’armes, et maintenant la capitulation d’Obama devant l’Iran.

Daniel Greenfield – Frontpage Mag – 15 juillet 2015
Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’Iran a déjà prévu de construire des missiles en grand nombre en échange d’un allégement des sanctions

    1. Marianne

      L’Iran a déjà adressé ses remerciements à l’imam barak-hussein avec un petit geste dans le Tennessee.

      Attendez-vous à ce qu’il fasse comme Hollande et qu’il annonce demain avoir déjoué une attaque afin d’éclipser le massacre du 16 juillet 2015 !

      Les médias américains doivent prendre des leçons en France, il parlent aussi d’acte malveillant, même si l’auteur s’appel mohamed youssef abdulazeez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap