toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’expulsion de familles chrétiennes coptes de leurs maisons fait scandale en Égypte


L’expulsion de familles chrétiennes coptes de leurs maisons fait scandale en Égypte

L’expulsion de plusieurs familles coptes de Kafr Darwish, dans la région de Beni Suef en Égypte, a récemment suscité un vif émoi dans le pays. Les familles ont été expulsées afin de tenter de calmer les graves tensions entre musulmans et coptes dans le village.

Ces tensions avaient surgi après la publication par un membre d’une des familles coptes résidant en Jordanie de photos et de contenu considérés comme attentatoires à l’islam et au Prophète sur sa page Facebook.

Enragés par ses publications, des adolescents musulmans du village ont attaqué sa famille et d’autres coptes du quartier. Les forces de sécurité ont dû intervenir, encerclant les maisons des familles coptes pour empêcher de nouvelles violences.

La décision d’expulser les familles a été prise lors d’une réunion de réconciliation qui s’est tenue le 17 mai 2015, en présence des familles coptes et musulmanes et des autorités locales. Cette solution a été présentée comme un mal nécessaire qui empêcherait un mal plus grand, si les affrontements devaient se poursuivre entre coptes et musulmans.

L’expulsion des coptes a suscité de vives critiques de la part de militants coptes et d’activistes des droits de l’Homme en Égypte, pour lesquels cette mesure – décidée dans le cadre d’une procédure arbitraire non officielle – était une violation flagrante des droits de l’Homme et de la Constitution égyptienne. Le gouverneur local et les représentants des forces de sécurité, qui ont donné leur bénédiction à cette décision, étaient les principales cibles de ces critiques. Certains ont même appelé le président égyptien Abd Al-Fattah Al-Sissi à intervenir. Les critiques ont également été diffusées dans les médias égyptiens, avec des hashtags tels que « Non à l’expulsion des coptes de Kafr Darwish ». Les internautes ont condamné cette décision comme une expression de racisme et de communautarisme, et critiqué la coutume consistant à résoudre les conflits dans des cadres informels, comme des réunions de réconciliation, en lieu et place de tribunaux veillant à appliquer la loi.

Des articles de la presse égyptienne ont également exprimé leur désapprobation, affirmant que l’expulsion forcée des familles reflétait la persécution et la discrimination courantes à l’encontre de la communauté copte égyptienne. Leurs auteurs ont fustigé les autorités égyptiennes, affirmant que, sous prétexte de préserver l’ordre social et d’éviter un bain de sang, elles avaient participé aux persécutions des citoyens coptes au lieu de les défendre. L’un des articles, écrit par l’ancien vice-Premier ministre Ziad Bahaa Eldin, fait observer que la question des discriminations anti-coptes de la part de l’appareil étatique était à peine abordée ces derniers temps, du fait que dans le narratif médiatique actuel en Égypte, toute critique envers l’État et ses organes est perçue comme un soutien aux Frères musulmans et une tentative de déstabiliser le pays.

Devant les réactions de colère de la population, les familles coptes ont finalement été autorisées à retourner chez elles le 5 juin, suite à une seconde assemblée de réconciliation, sous l’égide de la présidence égyptienne et d’Al-Azhar, à laquelle assistaient des dignitaires coptes et musulmans, le gouverneur local et le chef de la sécurité, ainsi qu’un représentant local du ministère du Patrimoine.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 26 thoughts on “L’expulsion de familles chrétiennes coptes de leurs maisons fait scandale en Égypte

    1. PAUL

      à nos frères coptes , venez en France , nous avons des églises vides qui vous tendent les bras ; des villages se meurent dans les campagnes françaises ; vous êtes les bienvenus chez nous
      que la très Ste Vierge vous bénissent

    2. naftali

      et alors les consciences a la noix,il est la l’aparteid,dans tout le monde arabo muzz,dans toute l’afrique,toute l’amerique du sud et centrale et CUBA,etc…et devinez qui on accuse d’aparteid dans ce monde de fous a lier.un petit pays,ou il ya toutes les nationalités du monde,et1.5 d’arabes,de druzes,bedouins qui pour tout l’or du monde ne quitterait pas israel,voila la verité et vlan dans les dents des antijuifs.

    3. PAUL

      @naftali , les israéliens passaient beaucoup leurs vacances en Egypte ; est ce toujours le cas ?
      concernant le petit fils d’Omar Chariff , s il est juif par sa maman cela fait il une différence s il ne l’était pas ?
      certains sur ce site poussent des cris d’orfraie quand on parle de français de souche , parleriez vous de la même façon de juif de souche ? je bute toujours sur ce point

    4. Alauda

      Point de départ : des adolescents musulmans d’un village sur-réagissent à un compte FB en s’attaquant aux voisins d’une autre confession. Des gamins, agressifs, mal léchés, pas finis, se sont pris pour des théologiens redresseurs de torts ! L’affaire, prenant une tournure quasiment d’état, nécessite l’intervention d’ONG, de médias, du gouverneur… Le ban et l’arrière-banc s’en mêlent et cela parvient sur nos écrans…

      Assez éberluée par le fonctionnement de cette société lointaine, je lis qu’une « réunion de réconciliation » a décidé dans un premier temps d’expulser des Coptes plutôt que de s’interroger sur le nœud de la question : comment des jeunes en arrivent à déstabiliser les communautés dans lesquels ils vivent ?
      Ils jouent un rôle de déclencheurs de crise mais bien évidemment sont incapables de la résoudre eux-mêmes.

      La seconde « réunion de réconciliation » résout le conflit, par une intervention de la population tout aussi agressive qui force les acteurs principaux, autorités religieuses et politiques, à accorder leurs violons.

      Moralité ? Cette histoire est exemplaire à bien des égards.

    5. PAUL

      @5.Alauda , les coptes servent souvent de bouc émissaire dans la société égyptienne traditionnelle muzz , un peu comme les juifs en fait

    6. PAUL

      les coptes sont égyptiens de souche , c’est une très vieille civilisation qui sont les descendants des anciens Égyptiens, qui se sont convertis au christianisme au 1 er siècle. Quand les muzz ont conquis l’Afrique du Nord, à partir du VIIe siècle, ils ont imposé en Égypte la langue arabe et la religion islamique. Cependant, une minorité d’Égyptiens est restée chrétienne, préservant aussi la langue copte, dérivée de la langue égyptienne ancienne. Aujourd’hui, le copte n’est plus utilisé que dans la liturgie.

      actuellement 10% de la population égyptienne traités comme des citoyens de seconde zone ; ils vivent en diaspora ;

      leur liturgie est magnifique ;

    7. Alauda

      @PAUL,
      Bouc émissaire, oui, j’ai bien compris en posant la première équation : réconciliation / expulsion qui nous rappelle quelques époques de notre propre histoire.

      Il n’empêche que le récit de cette affaire villageoise se termine mieux qu’elle ne se présentait, grâce aux réseaux internationaux (droits d’homme…). Que soient posées les questions des discriminations, voire des persécutions, à l’égard des Coptes sous l’angle d’une injustice manifeste ouvre sur une espérance. Par les temps qui courent, c’est ce que je veux mettre en valeur.
      Bonjour à vous

    8. naftali

      paul,alors ta mis le doigt sur la « technique » des nazis,pour entuber leurs ouailles,c’est bouc emissaire+image de l’ennemi.je partage ma vie entre haifa et paris.helas les juifs vont plus du tout en egypte.le sinai est touché,le general sissi est bizarre le matin il dit dans l’université el azhar (c’est le top)qu’il faut reformer le coran(magnifique)et le soir,il dit que si yavait pas le conflit israelo palos,yaurait pas daesh,ni terrorisme.on connait cette phrase immonde des rouges,brun,verts ecolo,verts nazislamistes.c’est le suicide assuré des israeliens,si on accepte leur conditions.alors omar charif jr c’est sur, sa maman est juive,donc il est juif,chez les muzz,c’est le pere qui compte,la aussi,la tora est plus juste,car la mere porte l’enfant 9 mois,le pere……..alors la notion de français de souche est hyper galere,j’ai dis ma modeste pensée sur le post de marion ,excuse moi,ya plus de place la,et regarde internet aussi tu verra on s’etripe a tout va sur cette notion a+

    9. PAUL

      @naftali , en tout cas Haifa , ca à l’air très sympa ; soleil / mer / avec un mojito ; belles destination de vacances

      pour Sissi , je pense qu’on peux lui faire confiance , vu de France en tout cas , il me semble pas trop mal

      quant « on s’étripe à tout va sur cette notion de juif ou pas  » c’est dommage ,

      ce sont les enfants qui trinquent en héritant de père en fils des haines réciproques , et je sais de quoi je parle

      prenez soin de vous

    10. PAUL

      @Alauda , c’est vrai , les juifs ont tellement soufferts d’être un bouc émissaire que vous avez bien le droit à un chez vous ;
      bien à vous

    11. PAUL

      @8.Alauda et @naftali , le modérateur a viré mes réponses , je ne comprends pas la raison ? c est la 1ère fois

    12. PAUL

      oui , Alauda , mais je vous avait fait une réponse après
      votre réponse « Bouc émissaire, oui, j’ai bien compris en posant la première équation : réconciliation / expulsion qui nous rappelle quelques époques de notre propre histoire. :

      de même que pour @naftali , qui est peut être devant un mojito sur la plage d’Haifa ;
      le modérateur a t il changé pendant les vacances ? je ne suis pas un troll si ca peux rassurer , relisez mes interventions à droite et à gauche ; si je viens sur ce site , c’est pour qu’on se parle en toute franchise , goys ou juifs , je m’en contrefous ; sinon je serai sur oumma.com
      je suis catholique , je ne l’ai jamais caché ici ;

    13. PAUL

      comme disai De Funes dans « rabbi Jacob » , comment Salomon vous êtes juif , je m’en fous , je vous garde quand même

    14. yaakova

      Assemblée de réconciliation semble être un leurre, car il ne peut y avoir de véritable réconciliation que si la justice fait son travail en jugeant les responsables des méfaits que les coptes subissent. Si ce sont des enfants qui menacent, les parents sont responsables car les enfants font ce qu’ils entendent par les parents Il faut donc une justice qui juge avec justesse pour qu’ensuite il puisse y avoir un chemin de réconciliation. Sinon, c’est semble-t-il « reculer pour mieux sauter ». Les coptes sont donc toujours en danger. C’est pourquoi je ne trouve pas cet exemple remarquable. Enfin, c’est mon avis personnel.

    15. PAUL

      @Yaakova , c’ est sur que la situation des coptes est difficile ; pour en avoir discuté avec quelqu’uns réfugiés en France , ils me disaient qu’ils aimaient leur pays ; attachés à leurs traditions et à leur patrie

    16. naftali

      non paul te fait pas des idées,on voit tout de suite que t’es super clean,on a eu dernierement quelques specimens qui se sont crus chez eux.ici la ligne editorial comme le dit tres bien christian,c’est projuif,pro israelien,atlantiste,chretien sioniste voila apres « liberté d’expression,debats contradictoires etc.. »ça existe nulle part.moi je me suis fait moderer dans des tonnes de sites car je defendais israel et j’etais nulle part dans la ligne editoriale,des haqueurs ont pris mon ip,detruit des ordi etc…j’ai pas peur je vais sur youtube mais la c’est hot,sans moderateur et c’est trufé d’antijuifs.donc les specimens croyaient qu’on fuyé le debat que nini,on cause a hitler ,daesh ou autre,impossible ça se combat ça point barre a+

    17. Alauda

      @PAUL,

      Comment vous dire ? Je suis née à la campagne, presque avec des sabots aux pieds, sur une terre marquée par les guerres. Vous vous méprenez (12). Peut-être que, comme le sourcier, je cherche à mieux comprendre l’origine de l’écoulement de l’eau, la source. Le site Europe-Israël donne parfois à lire les lignes de fractures historiques entre le judaïsme et le christianisme qui en est issu. A défaut d’avoir reçu des réponses dans mon milieu d’origine, je vais les chercher chez les aînés, déjà présents sur le territoire à l’époque romaine.

      Donc le modérateur a eu raison de supprimer ce post 12 qui induit en erreur.

    18. danielle

      les coptes ont toujours vécu avec de tels risques plus ou moins dévoilés par les médias….lors d’un voyage en Egypte il y a une dizaine d’années un ami a eu l’occasion de discuter avec une famille copte qui lui a dit qu’elle vivait la peur a

    19. danielle

      les coptes ont toujours vécu avec de tels risques plus ou moins dévoilés par les médias….lors d’un voyage en Egypte il y a une dizaine d’années un ami a eu l’occasion de discuter avec une famille copte qui lui a dit qu’elle vivait la peur au ventre….et c’était bien avant la chute de Moubarak qui canalisait les islamistes

    20. Jacques

      Si expulsion il doit y avoir, ce sont les fauteurs de troubles, les agresseurs qu’il faut expulser, pas les agressés.

      Cette histoire montre une fois de plus la susceptibilité totalement déplacée de nombreux musulmans, qui deviennent violents dès que la moindre critique est émise sur leur religion. Ils n’ont rien compris, ni à la notion de démocratie, ni à celle de liberté (tant qu’elle s’arrête ou commence celle de l’autre – et jusqu’à preuve du contraire, personne n’a obligé ces musulmans à regarder les pages FB incriminées).
      L’islam est une religion intolérante et violente, c’est cela qu’il faut considérer et combattre.

    21. Jacques

      Et je rejoins Yaakova plus haut : sans justice (punition des coupables, en l’occurrence), pas de réconciliation, problèmes à venir.

      C’est le problème partout posé, notamment en France dans bien des cas n’est-ce pas, par le sentiment d’impunité joyeusement entretenu par les ministres de la justice successifs, et en particulier C. Taubira.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap