toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte à Stéfane Juffa par Yéh’ezkel Ben Avraham


Lettre ouverte à Stéfane Juffa par Yéh’ezkel Ben Avraham

OPINION

LETTRE OUVERTE À STÉFANE JUFFA

Monsieur le Directeur de la Metula News Agency,

Je me suis toujours demandé pourquoi, en préambule à vos conférences, vous entonnez toujours le chant antifasciste des Partisans italiens « Bella ciao ». Dans ma naïveté sioniste, je m’étais dit qu’il s’agissait pour vous d’un moyen pour contrer le trac et, même si ce choix me semblait quelque peu oublieux des atrocités commises, également, par les communistes envers notre peuple, je n’y voyais pas malice.

Loading...

Après tout, vous étiez bien sympa et nous donniez de l’espoir… bien que vos « expertises stratégiques et politiques de la situation internationales par rapport à Israël » se soient régulièrement révélées plus optimistes qu’exactes, comme quand vous nous affirmiez, il y a quelques années, qu’Israël allait probablement bombarder « très prochainement » les sites atomiques iraniens !

Ce mercredi matin, en entendant votre interview hebdomadaire sur Radio Judaïca (Belgique), j’ai cependant compris que l’antienne qui franchit régulièrement vos lèvres est plus un appel aux mânes des Brigades Rouge, prière pour ne pas déroger à « la ligne du Parti (Travailliste israélien) », qu’un remède à votre timidité !

Parlant d’abord de la prochaine libération de Jonathan Pollard, ce Prisonnier de Sion qui croupit depuis 30 ans dans les geôles de l’Oncle Sam, vous avez d’abord affirmé (sans doute pour occulter la responsabilité de vos amis travaillistes !) que – une fois découvert – il avait « forcé les portes de l’ambassade d’Israël pour demander l’asile diplomatique ». C’est faux !

Jonathan Pollar Shimon Peres

Jonathan Pollard et Shimon Peres

Se sentant découvert, il a avisé son agent traitant dans l’ambassade qui lui a dit de ne venir que le lendemain. Ce dernier s’est alors empressé de prendre le premier avion vers Israël et, lorsque Jonathan Pollard (suivi par le FBI) s’est présenté à notre représentation pour se mettre sous sa protection, sur ordres de Shimon Pérès il a été livré aux Américains avec son épouse !

En sus de ce demi-mensonge, la perfidie de vos propos a encore plus sali ce héros Juif : selon vous, c’était une sorte de mythomane (« Il avait voulu travailler pour la CIA mais avait été refusé ! »), doublé d’un imbécile (« Il avait laissé sur son bureau des piles de dossiers qui n’avaient aucun liens avec son travail, c’est comme cela qu’il a été découvert ! »), n’agissant que pour l’argent (« Avant son arrestation, il fréquentait les hôtels de luxe et menait la grande vie ! »)

Tout en disant qu’il s’agissait d’un « pauvre type », vous concédez quand même qu’il aurait dû – au maximum – ne recevoir qu’un an de prison avec sursis et que des officiels américains admettent un antisémitisme certain dans son maintien en détention… « Circulez bonnes gens ! Il n’y a plus rien à voir et les bonnes relations du Parti Travailliste israélien avec les Etats-Unis d’Amérique doivent rester au beau fixe et ne sauraient souffrir des tribulations d’un mercenaire ! »

Learn Hebrew online

Vous nous avez ensuite relaté les événements de Beit-El (selon vous : « Colonie » en « Cisjordanie ») et l’attitude de ces défenseurs de la Terre d’Israël – que vous nommez, façon Charles Enderlin, « violents colons extrémistes religieux fanatiques » (Admirez les qualificatifs « judicieusement » accolés, méthode Shalom Achaf  !) –  en nous mentant encore une fois  lorsque vous affirmez que leur tactique serait « l’occupation » du terrain en « bâtissant des centaines de maisons pour n’y placer qu’une douzaine de familles ».

les événements de Beit-El

les événements de Beit-El

Mieux ! Il semble bien que vous soyez le seul (même le porte-parole de la police n’en parle pas !) à avoir vu les jeunes – retranchés dans une des deux maisons vouées à la démolition par décision de la Cour Suprême…ment gauchiste – « jeter des Cocktails Molotov sur l’armée » (Attitude impensable – d’autant que c’était les Gardes-frontière, sorte de gendarmerie, qui était sur place et non Tsahal – quand on connaît l’amour des habitants des villes et villages de Judée-Samarie pour l’Armée de Défense d’Israël et le fait qu’ils y servent eux-mêmes, souvent comme volontaires dans les unités d’élite !)

C’est vrai que, pour tempérer vos propos vénéneux, vous avez signalé que « certains habitants des implantations ne sont pas extrémistes, tels ceux de Modiïn, située entre Tel Aviv et Jérusalem sur un terrain qui était en Jordanie avant 1967 » mais, là aussi, depuis quand – et selon quel traité – un terrain sis à l’ouest du Jourdain a-t-il jamais appartenu de droit au Royaume Hachémite ?

Loading...

Votre crachat final de poison vaut aussi son pesant d’or… dur : « Ce qui est honteux est que Natanyahou soutient ces voyous ! » Vous semblez oublier que le Premier Ministre israélien a été démocratiquement élu et représente la majorité du peuple, contrairement aux apparatchiks de la Cour Suprême mis en place par les gauchistes depuis la création de l’Etat d’Israël !

Vous occultez aussi le fait que c’est ces mêmes sortes de « voyous » qui s’étaient opposés, il y a dix ans, à la déportation des Juifs du Goush Katif (Gaza) et que la suite des événements (Conséquences : plusieurs morts de ce fait dans la population civile israélienne et bombardement de tout le territoire israélien !) a prouvé qu’ils avaient raison.

Vous n’êtes pas, Monsieur Juffa, un journaliste digne de ce nom : vous n’êtes – comme beaucoup de vos confrères – qu’un affidé de la gauche internationaliste, prêt à jeter ses frères aux chiens pour la victoire du Parti… comme l’a fait la Haganah, en des temps peu glorieux et sous les ordres de Ben Gourion, quand elle a torturé des héros de l’Irgoun avant de les livrer pour pendaison aux occupants britanniques : ce que l’Histoire sioniste appelle pudiquement « La Saison (de chasse) ».

Comme l’a fait « saint » Ytzh’ak Rabin quand il a fait tirer sur l’Altalena, coulant ce navire de l’Irgoun Tsvaï Léoumi et causant la mort d’une vingtaine de combattants Juifs !

Souvenez-vous cependant, Monsieur Juffa, de ce vieux chant du Bétar qui disait : « Seigneur, Tu nous as élu pour souffrir et Tu as choisis mon frère pour être mon bourreau »… avant de poursuivre : « Cette dispute n’est pas encore réglée, entre le rouge et le bleu-blanc : nous te le rendrons Caïn, nous reprendrons les âmes de tes jeunes ! »

Les « Jeunes des collines » de Benyamine, de Judée et de Samarie sont le produit épuré de vos h’aloutzim d’antan : « Baroukh Hachem, Am Israël h’aï vé kayam ! »*.

Yéh’ezkel Ben Avraham

* Bénit soit Hachem, le Peuple d’Israël vit et existe !





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 32 thoughts on “Lettre ouverte à Stéfane Juffa par Yéh’ezkel Ben Avraham

    1. Esther

      Il est evident que tous les Juifs libéraux ont la haine de soi et comme la plupart des libéraux, ils souffrent d’une déconnexion cognitive à identifier le bien et le mal. Pour des gens comme ce haineu de soi vou cite, des terroristes palestiniens ne sont pas mauvais – ils sont juste un repas chaud, un bon travail et peu de respect de soi a d’être de bons citoyens.
      Au americ bEN aMI travaillé pendant des années POUR des firmes de relations publiques à Washington qu ‘etait la façade POUR les Saoudiens et courai de faux ANNONCES qui apele l’ évacuations Yesha, QUAND J STREET comencai il était le seul employé PAYÉ A 350K $ ANNÉE. Médias juifs en parle de J Street comme c est un organe égarés MAIS PRO Israel. MAIS ils sont financés par les Saoudiens et l’Iran ainsi que le sociopathe George Soros kapo

    2. Laurence

      Trop longtemps que J Pollard est derrière les barreaux
      Cet homme a plus que payer pour l’amour d’Israel

      LIBERATION !!!!!!!

    3. San Remo

      Yéh’ezkel Ben Avraham, merci pour les propos tenus en défense et reconnaissance de Jonathan Pollard, cet homme qui a connu la trahison des siens alors qu’il sauvait les siens. cet homme ensuite discrédité et dénigré de la façon la plus basse par des « politiques » qui n’ont ni la classe, ni le savoir faire, ni quoi que ce soit d’autres que leurs bêtes inhibitions. Ce qui est arrivé à Jonathan POLLARD me révulse et encore à l’heure actuelle, si Israel ne devait ùener qu’une seule bataille diplomatique, ce devrait être celle de libérer ou faire libérer cet homme. Il ne sert à rien de critiquer nos détracteurs quand nous sommes capables d’accepter cette infâmie.
      Merci de le défendre publiquement car ces petits bras qui l’insultent doivent savoir que ce sont eux les imbéciles fragiles qui profitent de l’Etat d’Israel plus qu’ils ne protègent au plus haut prix comme Jonathan Pollard l’a fait.
      J’espère de tout coeur qu’il sera libéré prochaînement et reconnu comme un exemple par la nation Israélienne et le peuple juif. Respectons nous comme savent le faire d’autres peuple!

    4. Esther

      apparatchiks de la Cour Suprême mis en place par pip pa par les gauchistes depuis la création de l’Etat d’Israël !

    5. Global

      Le comportement des diverses institutions israéliennes au moment de l’affaire Polard était irresponsable et lâche ; mais indépendant des personnes au pouvoir politique à l’époque.

      D’abord le Mossad qui avait, sans l’accord de l’échelon politique, commis deux fautes graves contraires à sa mission et à son code de déontologie :
      1. Se faire prendre, et de surcroit en flagrant délit d’espionnage du pays ami le plus important.
      2. Employer un juif local pour trahir son pays (en l’occurrence un citoyen américain pour espionner les USA).

      Une fois Polard démasqué (largement à cause de sa naïveté, son amateurisme et son imprudence) il n’était question un seul instant de le soustraire au FBI en lui accordant asile à l’ambassade d’Israël au prix d’une crise profonde et durable entre les deux pays.

      La décision de le lâcher aurait été prise, dans les mêmes circonstances, à l’identique par n’importe quel gouvernement israélien, y compris l’actuel.

      Israël se devait de limiter la casse ; ne pouvait tout simplement pas se permettre qu’un scandale pouvant être au demeurant circonscrit car imputable à la bêtise de certains agents du Mossad puisse l’être au gouvernement israélien dans sa totalité, premier Ministre compris, provoquant une rupture des relations, diplomatiques mais aussi militaires, entre les deux pays pour longtemps.
      Lâcher Polard en le livrant à la police américaine est donc devenu une raison d’état de la plus haute importance.

      Ce texte du dénommé Yéh’ezkel Ben Avraham est clairement mensonger. Il ne s’agissait en aucun cas des « bonnes relations du Parti Travailliste israélien avec les Etats-Unis d’Amérique » mais des relations de l’Etat d’Israël avec son soutien principal, voire unique, au monde.

      Concernant les évènements de Beit-El ces derniers jours, ils ne peuvent évidemment pas être imputés à on ne sait quel « Parti Travailliste ».
      Là, encore, c’est l’Etat d’Israël en tant que tel qui agit moyennant ses forces de l’ordre ; en l’occurrence gouverné par de partis élus qui sont tout sauf « travaillistes ».

      Cet article est un bourrage de crâne propagandiste ; méfiance.

    6. hanna ayache

      de quel Etat d`Israel vous parlez?? celui de la cour supreme peut etre??
      Ca n`est pas celui que je connais, mais c`est surement une question de valeurs, droite, gauche, la balance ne penche chez eux que d`un cote, l`equilibre n`y est pas, il est vraiment temps que cela change !

    7. Cosak

      Après lecture de certains « commentaires » (!) je pense nécessaire de dire moi aussi : BRAVO et merci M.Yéh’ezkel Ben Avraham !
      J’ai tenté hier de dire en quelques lignes , et beaucoup moins bien , la même chose sur JSS News ….mais mon propos a été refusé ! Je suppose que le commentaire de « Global » (?) y aurait été accepté lui , et qu’on pourrait le résumer en un  » Cachez ce Parti Travailliste israélien …que l’on ne saurait voir dans une telle situation  » !

    8. Didier

      @ Cosak .
      D’accord avec vous à 100 %.
      Voila ce que j’ai écrit sur JSS à propos de Jonathan :

       » Tout à fait d’accord avec vous, mais plus révoltant encore que l’entêtement du président Hussein ( ou de ses prédécesseurs qui n’ont pas usé de leur droit de grâce ) les commentaires que l’on peut sur ce site et sur d’autres, émanant même de Juifs qui ne veulent pas prendre fait et cause pour cette nouvelle affaire Dreyfus !
      Ils n’arrivent pas à sortir la galout de leur tête !
      Rappel de quelques faits le concernant ( posté du 27/09/2015, sur JSS :

       » Pollard, … avait utilisé ses accès pour fournir à Israël des milliers de documents classifiés américains relatifs à l’URSS, les pays arabes et le Pakistan, en échange de 50.000 dollars et d’une promesse de 300.000 supplémentaires.  »
      Cela fait pratiquement 30 années que Jonathan moisit dans un pénitencier américain, cela fait pratiquement 30 années que l’on parle de cet acharnement contre Jonathan, à toutes les sauces, mais ce n’est que depuis 3 jours que, tout à coup, sans que ce soit mentionné dans les minutes du procès, l’on révèle, au coin d’une ligne dans cet article que Jonathan était vénal ( 50.000 dollars cash puis 300.000 supplémentaires ! ).
      Tout à coup à l’annonce de sa libération des esprits tordus sortent de leur tanière, jusqu’à, par exemple, réécrire sa fiche WIKIPEDIA en français d’où dégoulinent les pires insanités diffamatoires.( un article digne du STURMER ).
      Faut-il rappeler encore une fois que Pollard n’a pas, directement ou indirectement, de sang américain sur les mains, contrairement aux espions soviétiques de l’époque.
      Qu’il n’a pas nuis aux intérêts stratégiques ou économiques américains.
      Que par un accord bipartite préalable, les US devaient communiquer à son allié israelien des infos quant à des données sécuritaires au Proche- Orient concernant des projets terroristes arabes ou des actions nuisibles à Israel, communications d’infos que les US n’ont donc pas respecté.(antisémitisme quand tu nous tiens. )
      Dans cette affaire, pas uniquement Obama est injuste mais également des Bush et des Clinton qui n’ont pas voulu user de leur droit de grâce à la fin de leur mandat respectif.
      Des rabanims et même des politiques américains ont appelé à maintes reprises à sa libération .
      Et maintenant Pollard devrait rester encore 5 années au US avant de pouvoir rentrer à la maison et se reconstruire. Mais qu’est-ce que l’on fait pour lui ? Et il y en a encore pour dire que bof c’est un espion et qu’il l’a bien mérité comme un gosse qui aurait mérité une bonne torniole !
      Si vous étiez aussi intransigeant vis à vis de l’islam, le monde tournerait peut être mieux ! « 

    9. Marianne

      Dommage que ce pollard sorte pour semer la haine contre les juifs aux USA, ce type n’est pas israélien, ni un espion, simplement une ordure vendant des documents à qui le voulait et il n’a pas uniquement vendu des secrets militaires à Israël, il les a offert à qui en voulait, d’ailleurs ce que ne raconte pas l’histoire, c’est que l’ambassadeur d’Israël à Washington avait immédiatement informé le FBI en ce qui concerne ce traître et que le FBI et l’ambassade d’Israël ont collaborés étroitement dans l’affaire pollard !

      Maintenant ça arrange la gôche de m….. de s’en prendre aux USA, comme d’hab, mais cette sale affaire nuis énormément à Israël et Israël ne doit pas accueillir cette ordure de traître à sa nation, les USA !!!

    10. Cosak

      @marianne :
      Je vous suppose d’humeur primesautière , c’est peut-être du à l’âge !
       » Mieux vaut s’abriter en l’Eternel
      que de mettre sa confiance dans les hommes « 

    11. San Remo

      Marianne,
      Vous êtes simplement détestable!

      Merci à Cosak et Didier avec qui je me ligue pour permettre la reconnaissance de cet homme qui aurait pu rester sagement chez lui et laisser des morts se produire en Israel!
      Concernant la version de Global qui délivre l’interprétation de tous les couards qui ne savent jamais se mettre à la place des autres, « la raison d’Etat » est le prétexte de toutes les infamies.
      Si l’Ambassade d’Israel avait juste ouvert ses portes pour recevoir Pollard et sa femme, au moment où ils étaient en péril et non pas quand Israel le déciderait ( traduire à la Saint glin glin) il n’y aurait rien eu du tout. Car les USA n’auraient pas osé se discréditer puisque grâce à POLLARD, ils ont été pris la main dans le sac.
      POLLARD aurait été protégé. Il aurait pu repartir en Israel. ça aurait causé une petite crise passagère dans les relations diplmtatiques entre les USA et Israel mais rien de plus:Une petite crise, comme entre tous les Etats du monde, bien ambigüe mais un homme et sa femme, et donc un couple auraient été reconnus et remerciés par Israel, principalement bénéficiaire, pour les services qu’ils ont manifestement rendu.
      Cette histoire est d’autant plus inadmissible car précisément comme le dit Global, POLLARD était un amateur et non professionnel. Il a sauvé Israel grâce à sa conscience et son courage. Ne prenez pas ses qualités pour des défauts! vous ne dupez que vous même et des gens aussi pleutres que cruels comme Marianne.

    12. San Remo

      Marianne, il est telle pathétique de dire d’un homme en prison pour injustice qu’il sème la haine! vos propos rentrent dans le registre des arguments fallacieux usités par tous les antisémites de base. Il est du reste bien vrai que Pollard n’a connu aucun soutien des institutions juives américaines qui ont failli misérablement.

    13. Marianne

      Si vous connaissiez les détails du divorce entre pollard et sa première femme alors qu’il était enfermé, vous auriez certainement une autre opinion sur ce traître qui n’a absolument pas amené de « secret » utiles à Israël !

      Quand on est mal renseigner, mieux vaut ne rien dire !

      Pollard vendait ses secrets au plus offrant et c’est Israël qui a immédiatement informé le FBI, ensuite s’était de la routine !

    14. Marianne

      Et il y a des personnes dangereuses pour Israël, ceux qui déclare que pollard était un espion d’Israël, jamais pollard n’a fait partie d’aucun service de renseignement israélien, c’était juste un traître qui vendait les secrets de sont pays !

      Et maintenant la gôche et sa compresse utilise cette affaire pour semer la m…. entre Israël, les juifs et les USA !!!

      Pollard avait été condamné à vie, simplement que le mollah barak-hussein utilise cette affaire avec des mensonges dé’espionnage pour encrasser les relation entre Israël et les USA !!

      Des millions d’américains veulent la peau de ce salopard et je les comprends !

    15. Marianne

      San Rémo, vous avez raison de soutenir un sale type qui a rendu des millions d’américains hostiles à Israël et qui risquent de devenir pas trop philosémites à cause d’une pareille ordure !

      Et après traiter ceux qui disent ce qu’ils pensent d’antisémites, honteux !

    16. San Remo

      Personne n’a dit que Pollard était un espion, sauf vous !!! Il était tout sauf un espion. C’est pour celà qu’il aurait du être protégé par Israel qui a profité amplement de ses données.
      C’est marrant Marianne, vous semblez en savoir plus que Rafi Eitan, sous directeur des opérations du Mossad à l’époque. Vous avez du voir son interview dans laquelle il explique tout simplement « qu’il a pris la décision tout seul » ( quel courage de bazarder un homme en péril avec sa femme!!!) … pour ne pas déranger et mettre à mal les vrais décisionnaires . Or, il n’était pas habilité à décider cet empêchement d’entrer dans l’Ambassade. ça ne relevait pas de ses fonctions!!! Il a tout simplement commis un abus de pouvoir dont personne du reste ne lui a tenu rigueur! C’est dingue. ce sont les personnes habilitées qui devaient, exclusivement et impérativement se réunir dans ce grave moment prendre correctement leurs responsabilité et sauver la vie de cet homme étant établi qu’un marché avait de toutes les façons été tenus. Quand on exerce une haute responsabilité, nul subalterne ne peut croire qu’il va facilité la tâche à son supérieur en lui épargnant une difficulté!!! c’est aussi puéril que pathologique!
      Après qu’il ai divorcé, c’est un grand classique quant un couple connaît une telle déflagration. Il n’y a pas à avoir honte de déchéances liées à de grandes épreuves. Vous semblez si parfaites dans votre image bien pensante Marianne: jusqu’au point de cette détestation en oubliant l’essentiel, il a permis de sauver des vies humaines Seriez vous capable de tenir le même raisonnement si on vous disait que c’était un de vos proches qui aurait été ainsi sauvé en Israel!!!! Il n’y a rien de plus ignoble que d’enfoncer quelqu’un déjà abattu par ceux à qui il a donné toute sa confiance. la LOYAUTE, Marianne, est une vertu rigoureuse et exigente!!!

    17. Marianne

      J’aimerais bien savoir en quoi les conneries noyautées de pollard aurait pu sauver qui que ce soit, d’ailleurs les documents qu’il gardait dans son placard à chaussures n’étaient que du bidon obsolète, ce débile s’est fait piéger par Israël et le FBI dès le début de ses « missions » !

      Cocnernant le Mossad, sachez que ce n’est pas la France, il n’y a pas de directeur, de sous directeur et de femmes de chambres, il y a des agents et éventuellement des « sacrifiés », dans chaque dossier, le Mossad réuni les spécialistes nécessaire et désigne les meilleurs agents ou agentes pour mener à bien la mission, toute ces histoires de chef, de sous chef, c’est pour la presse people !

      Mais je reviens sur ma question, quelle vie ce connard aurait-il pu bien sauver ????

      Il a foutu la communauté juive américaine dans la m…. et il n y’a aucun incident diplomatique en Israël et les USA dans ce dossier puisque je vous que l’ambassade de Washington a collaboré avec le FBI dès le premier jour où ce crétin est venu vendre ses torchons !

    18. Marianne

      Concernant Rafi Eitan, d’abord il est interdit de territoire aux USA, mais pas vraiment (du tout) à cause de pollard, mais parce que Rafi était plutôt proche de Moscou dans une affaire encore moins reluisante !

    19. Laurence

      Jonathan Pollard doit etre libéré
      Il a suffisament payer PAUVRE HOMME !

      DES TERRORISTES DE GANTANAMO ONT ETE LIBERES EUX ONT TUES
      PAS JONATHAN POLLARD

    20. Marianne

      C’est ça Laurence, rajoutez une couche de crème avec gantanamo et pourquoi pas le 11/09 ?

      L’autre saint rémo, sans doute un kato extrémiste vient raconté que plusieurs vies étaient en jeu et maintenant vous déclaré « le pauvre », il faudra vous accorder, parce qu’il y a collusion dans les termes !

    21. San Remo

      « saint rémo », je ne suis pas catho mais vous êtes sans doute américain, c’est là que le bas blesse dans votre »raisonnement ». Vous êtes rivés à vos considérations qui ne semblent être le résultat que d’un seul positionnement résumé de façon trivial comme ci-après; l’affaire Pollard a mis à mal les juifs américainsvis à vis de l’Etat américain! c’est tout! A aucun moment, vous ne luitenez grief de ce que votre Etat n’a bafoué son accord secret avec Israel axé exclusievement sur des considérations sécuritaires! Pourtant si la communauté avait fait pression de ce chef, la justice américaine aurait pu être bien plus clémente avec Pollard.Sur la forme, si vous aviez quelques peu raison, vous n’auriez pas besoin à ce point de rabaisser Monsieur Pollard avec vos histoires de divorces et de boites à chaussures. S’il n’avait pas aidé l’Etat d’Israel, il n’aurait pas été mis en danger par le FBI. Le passé peu reluisant que vous rapportez de Rafi Eitan ( quelque soit son titre au Mossad ) conforte de plus fort l’idée qu’il n’y a eu ni rigueur professionnelle, ni loyauté à l’égard de Pollard. L’interview de ce Monsieur evrait susciter vos réserves et votre humanité vis à vis de Pollard.
      Il est également en tous cas avéré que Pollard a eu la plus lourde condamnation dans ce cas de figure. Il est toujours triste de voir des juifs cracher sur des juifs dans l’épreuve. Vous n’êtes pas au Mossad et vos histoires de divorces et de boites de chaussures sont anecdotiques par rapport au fond de la question.
      je m’opposerais toujours aux juifs qui attaquent leurs frères sur des racontards dont la bassesses fait diversion quant aux vraies questions en cause. Rien ne vous autorise à dire que Pollard n’a pas sauvé des vies israéliennes.

    22. Marianne

      San Rémo, vous oubliez les époux Rosenberg et les liens « existants » entre les deux affaires !

      Je suis israélien et vous écrit d’Israël, et vous, êtes-vous de gauche ?

      Je vous avait posé une question, vous déclariez que pollard avait sauvé des vies ? Quelles vies ?

      Vous ne faites que faire l’écho des dangereux propagandistes smolanistes (gôche) qui ont envahis les rédactions !

      Je vous le répète, ce connard a été dès le début, balancé par l’ambassade d’Israël au FBI !

      Prenez le en France, on a pas besoin de pareille taches en Israël !

    23. San Remo

      « Je vous le répète, ce connard a été dès le début, balancé par l’ambassade d’Israël au FBI ! »

      Pourquoi a t-il été balancé au FBI???

    24. San Remo

      Marianne, je m’en tiens à votre absence de réponse face à l’absurde que vous présentez outrageusement comme une évidence:
      Pourquoi et au nom de quoi l’ambassade d’Israel balancerait un coreligionnaire au FBI???

      A défaut de réponse, gardez vos insultes si déplacées à l’endroit de cet homme

    25. Marianne

      Vous pensez que lorsqu’un traître est en action qu’il n’est pas tracé et induit en erreur afin de surveiller ses déboires !

      Vous connaissez mal les renseignements en général mon adjudant, ces affaires de traîtrises et de surveillances peuvent durer des années, simplement au moment que ce connard actuellement soutenu par les merdias de gôche, a voulu fuir, boum !

      Aussi, si vous avez des infos à donner à Israël, envoyez les anonymement via plis postaux, ne jouez pas aux agents du Mossad, c’est très dangereux comme métier !

      Aussi, le jour où vous verrez un agent du Mossad, c’est que vous êtes mort !

    26. Yéh'ezkel Ben Avraham

      Pour information, Pollard avait livré les plans d’Osirak à Israël.. cela a permis à Israël de raser ce site et d’empêcher Saddam Hussein d’avoir la bombe A et d’envoyer des missiles nucléaires sur Israël au lieu de ses Scud !

    27. Yéh'ezkel Ben Avraham

      A noter que Stéfane Juffa a à nouveau – ce vendredi matin, sur Radio Judaïca-Bruxelles – répandu sa bave rabique et vénimeuse contre les « voyous qui ont manifesté en faveur de Elor Azaria » et contre Bibi Natanyahou « qui a appelé à gracier » ce dernier.

      A noter que, suite à cet article, le Sieur Juffa a été pleurer chez mon rédac’chef… car chez ces gens-là,Monsieur, on peut insulter les autres mais on est chatouilleux quant à la réplique.

    28. Yeh'ezkel Ben Avraham

      Marianne ! Appeler Pollard « un traître » dit assez que vous étiez du côté de Hussein Obama. On ne peut appeler « traître » que quelqu’un qui trahit SON PAYS… or, Jonathan Pollard est Juif et LE PAYS DES JUIFS EST ISRAËL!
      Quant à appeler les défenseurs de Jonathan Pollard « des gôchistes », ce genre d’affirmation ferait mourir de rire grinçant les gens qui me connaissent comme, selon la gauche, « colon ultra-religieux extrémiste kahaniste d’extrême-droite » et les ferait même s’étouffer de ragte, sous « l’insulte » d’être confondus avec les vrais sionistes. Jonathan Pollard aurait pu trouver refuge à l’ambassade d’Israël sans que cela ne nuise grandement aux relations Israël/ Etats-Unis… Pour preuve, Julien Assange est resté pendant 7 ans à l’ambassade de l’Equateur à Londres, et a reçu – un an avant que l’Equateur ne mette fin à son « Droit d’asile » – Israël aurait pu faire de même pour Pollard! – la nationalité équatorienne, SANS QUE CELA N’AIT PORTE PREJUDICE AUX RELATIONS DIPLOMATIQUES INTERNATIONALES DE L »EQUATEUR!
      En livrant les plans d’OSI(chi)RAK à Israël, Jonathan Pollard a sauvé les quelques millions de Juifs vivant en Israël car Saddam Hussein aurait eu la bombe A et l’aurait envoyée, plutôt que ses scuds, sur l’Etat juif!

    29. Calimero

      Depuis quand Marianne se permet d’insulter un héros d’Israël qui a la nationalité israélienne bien qu’il est américain. Il a rendu des grandes services à Israël, car à l’époque Israël n’avait pas des satellites comme aujourd’hui. Ce n’est pas Pollard qui a trahis, mais c’est l’Amérique qui a trahi Israël. Elle a promis à Israël de lui faire transmettre les photos des satellites américains qui filmaient les ennemis d’Israël. N’ayant pas respecté l’accord à ce sujet, Israël s’est adressé à Pollard pour recevoir quand même ses cartes. Pour cet acte héroïque de Pollard, Israël a pu mieux se défendre. Marianne, vous êtes une ennemie d’Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *