toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique diffuse le code vestimentaire obligatoire pour les femmes sur des affiches dans les rues


L’Etat islamique diffuse le code vestimentaire obligatoire pour les femmes sur des affiches dans les rues

Le 15 juillet 2015, l’État islamique (EI) à Tripoli, Libye, a publié un photo-reportage sur son activité de placardage d’affiches au contenu religieux dans les rues de Syrte. L’une de ces affiches est consacrée au code vestimentaire islamique des femmes. Intitulée « Conditions du voile islamique », elle énumère en 7 points les attributs d’un voile approprié. En avril 2015, à Mossoul, l’EI avait produit une affiche similaire.

Les conditions du voile stipulées sont les suivantes :

1 – Il doit être épais, non transparent.

2 – Il doit être lâche.

3 – Il doit recouvrir l’ensemble du corps.

4 – Il ne doit pas être une robe élégante.

5 – Il ne doit pas ressembler aux tenues des hommes ou des femmes infidèles.

6 – Il ne doit pas être attrayant ou attirer l’attention.

7 – Il ne doit pas être parfumé ou embaumé.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Etat islamique diffuse le code vestimentaire obligatoire pour les femmes sur des affiches dans les rues

    1. Alauda

      Ce code est placardé dans la rue en Lybie, depuis 3 jours.

      Sur Twitter, cela fait des mois que le hashtag #MixitéNonMerci fait des ravages sur les cerveaux de jeunes françaises. Bientôt, si on ne fait rien, elles remettront en cause la mixité à l’école.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap