toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Saoudiens injectent des milliards de dollars dans l’islamisme


Les Saoudiens injectent des milliards de dollars dans l’islamisme

Nous le savions depuis de nombreuses années. Ce n’est donc pas un scoop, mais une confirmation. The New York Times a trié et vérifié 60 000 câbles diplomatiques saoudiens révélés par WikiLeaks. Conclusion : Le royaume wahhabite a mis en place un redoutable système de prosélytisme à échelle planétaire pour faire la promotion d’un islamisme fanatique.

Depuis des dizaines d’années, l’Arabie Saoudite injecte des milliards de pétrodollars dans des organisations islamiques à travers le monde, pratiquant une diplomatie du chéquier, confirme le journal américain New York Times.

Pour arriver à cette conclusion, le journal a trié et analysé 60 000 documents diplomatiques saoudiens dont les fuites ont été orchestrées par le site WikiLeaks. Le SaoudiLeaks ne fait que commencer. D’autres informations pourraient être bientôt révélées : WikiLeaks a révélé que quelque 400 000 autres documents étaient en attente de publication. On sait que l’une des priorités de Riyad est de répandre une vision fanatique de l’islam sunnite.

Loading...

Ce que l’on sait aussi, c’est que l’Arabie Saoudite investit énormément d’argent pour combattre son principal ennemi : l’Iran chiite. Les Saoudiens craignaient que la levée des sanctions internationales contre l’Iran après la signature de l’accord nucléaire le 16 juillet donne davantage de moyens à Téhéran pour soutenir des groupes terroristes chiites et pro-iraniens. Mais les documents révèlent une compétition qui va bien au-delà, avec de profondes racines idéologico-religieuses.

C’est tout un système d’influence que les autorités saoudiennes ont mis en place et financé par l’argent des pétrodollars, montre l’enquête du quotidien américain. Riyad accorde des moyens financiers à des prédicateurs à l’étranger, construit des mosquées, des écoles, des centres et soutient des campagnes pour contrer des responsables et des médias à l’étranger qui sont susceptibles de s’opposer à l’agenda du Royaume.

Dans la seule région du Kerala, en Inde, les Saoudiens ont donné 4,5 millions de riyals [1,1 million d’euros] à différents organismes, rapporte par exemple le site India TV en réaction aux informations révélées par Wikileaks. De même, le quotidien de Toronto The Globe and Mail a relevé un don de 211 000 dollars canadiens à une école d’Ottawa et un autre de 134 000 dollars à une école de Mississauga gérée par la Muslim Association of Canada, qui gère également des mosquées et d’autres écoles.

Si les sommes peuvent paraître relativement modestes pour chacun des cas pris isolément, elles deviennent énormes une fois additionnées les unes aux autres. Le New York Times a fait cette addition. Il s’agit de milliers et de milliers d’organisations militantes et religieuses directement ou indirectement financées par eux, explique Usama Hasan, chercheur en études islamiques à la fondation Quilliam à Londres, cité par le journal.

L’organisation mise en place consiste globalement à identifier les personnalités et les associations étrangères à aider ou financer. Le ministère des Affaires étrangères transmet les demandes de financement à des officiels de Riyad, parfois les services de renseignements donnent leur accord après examen des bénéficiaires potentiels et la Ligue islamique mondiale contribue à avoir une stratégie coordonnée, tandis que les diplomates saoudiens supervisent le projet à travers le monde.

Les pays concernés ne sont pas seulement ceux du Moyen-Orient où la lutte fait rage entre l’Arabie Saoudite et l’Iran pour l’influence régionale, mais aussi les pays africains, notamment le Mali, où des acteurs locaux ont fait référence à la menace du chiisme iranien pour appuyer leurs demandes de fonds auprès des Saoudiens. La peur de l’influence chiite va jusqu’à englober des pays dotés de minorités musulmanes aussi réduites qu’en Chine. Aux Philippines, où seulement 5% de la population est musulmane, des documents présentent également des propositions pour restreindre l’influence iranienne.

Learn Hebrew online

Michel Garroté, 24 juillet 2015

http://www.nytimes.com/2015/07/17/world/middleeast/wikileaks-saudi-arabia-iran.html?smid=fb-share&_r=3

http://www.courrierinternational.com/article/wikileaks-comment-larabie-saoudite-promeut-lislamisme-lechelle-planetaire

Loading...




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Les Saoudiens injectent des milliards de dollars dans l’islamisme

    1. capucine

      et c’est pour ces gens que le gouvernement fait fermer une plage du littorale
      de Vallauris qui soit disant vont relancer l’économie et réinjecter de l’argent dans l »Hôtellerie , les boutiques de luxe de la côte , etc , parce qu’il vient avec une suite de
      500 personnes ? les saoudiens sont blindés de frics , ce n’est pas une raison pour que la France leur lèche les babouches !! c’est une honte !!!

    2. Debout

      Article à relier à l’autre :  » Vallauris, la plage publique interdite pour le roi saoudien », et ma réflexion là-dessus….

    3. Armand Maruani

      On se demande si chez ces malades mentaux leur D. n’est pas l’argent .

      Les  » convertis  » en sont convaincus depuis longtemps et sont trés sensibles à ce langage .

      Le petit livre vert avec le calibre et le couteau aiguisé font partie du paquetage .

       » Bien venu au Club , allez au boulot maintenant . »

    4. Alauda

      Et ça commence comme ça chez nous : http://www.lejdd.fr/Societe/A-Vallauris-pas-de-policiere-sur-la-plage-du-roi-d-Arabie-Saoudite-744346

      Après la bétonnière stoppée in extremis sur le littoral devant le château, ces messieurs à coiffes vichy virent nos policières comme des malpropres. Du jamais lu, de mémoire de saint-potin.

      Alors, y’a plus de baratin sur la discrimination et tout le saint-frusquin ? C’est la dèche à gauche ! Dame égalité déchue doit remiser ses uniformes au placard.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *