toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les « lignes rouges » de Khamenei « il n’y aura aucune inspection des installations ou d’interrogatoire de scientifiques militaires iraniens »


Les « lignes rouges » de Khamenei « il n’y aura aucune inspection des installations ou d’interrogatoire de scientifiques militaires iraniens »

Lors d’une réunion de responsables du régime à l’occasion du Ramadan, une semaine avant la date limite du 30 juin 2015 posée à la signature d’un accord sur le nucléaire, le Guide suprême iranien Ali Khamenei a expliqué les lignes rouges et les conditions de l’Iran : il n’y aura aucune inspection des installations ou d’interrogatoire de scientifiques militaires iraniens ; la recherche et le développement du nucléaire se poursuivront pendant toute la durée de l’accord ; les sanctions contre l’Iran seront levées parallèlement à la signature de l’accord et non après la confirmation par l’AIEA du respect par l’Iran de ses engagements ; et la durée de l’accord proposé par les Américains est inacceptable pour l’Iran, a précisé Khamenei.

Lors de la réunion, Khamenei a rappelé la suite d’événements qui ont conduit à des négociations avec les Américains, à commencer par la proposition de 2009 du président Obama, pendant la présidence de Mahmoud Ahmadinejad, et non après l’investiture du président Hassan Rohani en 2013, comme le dit l’administration américaine. Il a affirmé que le président Obama avait promis de lever les sanctions dans les six mois et de reconnaître l’Iran comme une puissance nucléaire.

Loading...

Les négociations avec les Américains, a affirmé Khamenei, ont renforcé sa conviction qu’ils ne tiennent jamais leur parole et que leur but est de détruire l’industrie nucléaire iranienne. Il a ajouté que sa position sur les lignes rouges de l’Iran a publiquement été exprimée devant la nation iranienne et devant l’équipe de négociations iranienne dans des conversations privées. Cette précision est probablement venue en réaction aux allégations des responsables américains selon lesquelles les déclarations anti-américaines et anti-nucléaires de Khamenei avaient un objectif purement intérieur. Khamenei a clairement exprimé son soutien aux négociateurs iraniens, et appelé les Etats-Unis l’ennemi commun de toutes les factions, à savoir du camp idéologique comme du camp pragmatique.

Khamenei a commencé son discours en expliquant sa vision du monde politique et économique et du statut de l’Iran sur la scène mondiale. Il a de nouveau présenté son modèle d’« économie de résistance », qualifiée de culture, la seule qui puisse promouvoir l’Iran sur le plan politique, culturel et économique vis-à-vis de l’Occident.

La motivation principale de ce modèle, dit-il, est que l’infrastructure nationale soit utilisée à bon escient par les forces internes de la société iranienne – c.-à-d. la jeunesse instruite et les scientifiques. Ce but doit être atteint grâce à la piété religieuse, la foi, la détermination et le strict respect des principes du régime de la Révolution islamique. Cette idéologie contraste avec le modèle économique de défense des investissements étrangers, de privatisation et de relance du secteur privé, prôné par les dirigeants du camp pragmatique, Hachemi Rafsandjani et le président Hassan Rohani. Rejetant l’inclination culturelle et économique envers l’Europe et l’Occident – appelée « voie la plus facile » – Khamenei a exhorté les chefs et les institutions du régime à transmettre les valeurs du régime, notamment à la jeune génération. C’est la voie difficile, mais juste, vers la réussite.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Les « lignes rouges » de Khamenei « il n’y aura aucune inspection des installations ou d’interrogatoire de scientifiques militaires iraniens »

    1. Debout

      « Les lignes rouges de Khamenei » !!!
      C’était à prévoir !!

      On ne dira plus « menteur comme un arracheur de dents » mais menteur comme
      Khamenei » !! ça, c’est de la haute diplomatie et ça dure depuis des années !!

      Sans faire de comparaison directe, il y avait eu aussi un certain monsieur Hitler
      qui, chaque fois qu’il attaquait un pays, disait ensuite : »c’est ma dernière revendication ! … ». On sait ce qu’il en est advenu ensuite !!…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *