toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le psychopathe Samir Kuntar est-il mort ?


Le psychopathe Samir Kuntar est-il mort ?

L’aviation israélienne a récemment frappé, sur le plateau du Golan, un véhicule transportant cinq proches de Bachar al-Assad, dont Samir Kuntar, tous décédés lors de cette frappe, y compris, semble-t-il, Kuntar (même si son frère affirme le contraire). Le psychopathe Samir Kuntar était le terroriste libanais, qui avait été libéré, en 2008, par le gouvernement israélien d’Ehud Olmert, en échange des dépouilles de deux soldats des Forces de Défense d’Israël, Eldad Regev et Ehud Goldwasser.

Pour mémoire, Samir Kuntar avait été détenu, en Israël, de 1979 à 2008. Il avait été détenu, non pas pour acte de « résistance », mais parce qu’il avait tué, d’une balle dans la tête, Danny Haran, un civil juif israélien et fracassé le crâne de sa fille âgée de 4 ans, Einat Haran, contre un rocher, en 1979, à Naharya, dans le Nord (et donc à l’intérieur) d’Israël.

En 2008, les médias arabes, suite à la libération de Samir Kuntar par Israël, avaient pris part à l’immonde opération de propagande brune verte orchestrée par la légion étrangère et mercenaire du Hezbollah pour « célébrer » son retour au Liban. Du reste, Samir Kuntar, le tueur de fillette, avait été célébré en « héros » un peu partout en terre d’islam.

La chaîne al-Jazeera, elle aussi, avait pris part à cette opération de propagande orchestrée par le Hezbollah. Les médias arabes avaient continué, en 2008 – malgré l’épisode criminel de Samir Kuntar en 1979 – de parler du Hezbollah, qui accueillait Samir Kuntar en héros, comme si le Hezbollah était un mouvement de « résistance ».

Le chef druze libanais Walid Joumblatt – officiellement dans le camp anti-syrien et souverainiste pro-occidental – avait néanmoins, tout aussi officiellement, salué, d’une part la libération du druze libanais Samir Kuntar ; et d’autre part, salué l’organisation terroriste libano-syro-iranienne Hezbollah.

En 2008, Joumblatt avait poussé le délire jusqu’à radoter qu’il ne fallait pas oublier que la Palestine était « une grande prison » (la « grande prison », j’y ai séjourné de nombreuses fois ; et j’en ai été libéré à chaque fois, lorsque je suis monté dans un avion-prison de la compagnie pénitentiaire El Al).

Joumblatt avait poussé le délire jusqu’à radoter qu’il fallait parachever la lutte pour la « libération » de la Palestine (mes codétenus palestiniens musulmans titulaires d’un passeport israélien, que j’ai rencontré sur place, dans la « grande prison », m’ont assuré que la « Palestine » est déjà libre et libérée ; mais qu’elle cesserait de l’être si le Fatah prenait le pouvoir en Judée et en Samarie).

Et Joumblatt avait poussé le délire jusqu’à radoter que la date de la libération de Kuntar était aussi la date de la première réunion du nouveau gouvernement libanais (nouveau gouvernement incluant les assassins du Hezbollah), ce qui, selon Joumblatt, témoignait d’une « unité nationale authentique ».

Samir Kuntar était donc, depuis 2008, dixit le « souverainiste » Joumblatt, le symbole de « l’unité nationale authentique » libanaise en communion fraternelle avec les terroristes du Hezbollah, le dictateur syrien et les mollahs iraniens… Kuntar est-il mort ? Si oui, ça s’arrose ! Si non, on patientera…

© Michel Garroté pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le psychopathe Samir Kuntar est-il mort ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap