toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La menace de génocide de l’Iran contre Israël pourrait entraver la levée des sanctions internationales


La menace de génocide de l’Iran contre Israël pourrait entraver la levée des sanctions internationales

La menace par l’Iran de génocide en appelant à l’éradication de l’Etat juif d’Israël pourrait compliquer la levée de certaines sanctions internationales contre la République islamique, révèle un article d’opinion dans le Wall Street Journal [WSJ] ce lundi.

La Convention des Nations Unies sur la prévention et la répression du crime de génocide oblige les signataires à prévenir toutes les formes et les menaces de génocide, que les appels récents des responsables politiques et militaires iraniens pour la destruction d’Israël semblent clairement contredire.

Et comme une charge nucléaire livré par des missiles balistiques intercontinentaux est l’outil le plus logique du régime iranien pour exécuter ses ambitions génocidaires apparentes, la levée des sanctions contre son programme de missiles après huit ans, comme le stipule l’accord nucléaire récemment convenu, sans aucune sorte de désaveu iranien de recherche de détruire l’Etat juif semble démentir le droit international sur la prévention du génocide.

La levée des sanctions américaines contre la banque centrale de l’Iran pourrait également se révéler difficile, expliquent les avocats influents David B. Rivkin Jr. et Lee A. Casey dans l’article de WSJ, parce que ces sanctions ne peuvent être levées tant que le président n’a déclaré que l’Iran « a cessé son programme de missiles balistiques, cessé le blanchiment d’argent et le parrainage du terrorisme international « .

Or, alors que le Plan Global d’Action Conjoint signé par les négociateurs d’Iran et des puissances mondiales à Vienne le 14 Juillet se préoccupe de ce que les autorités locales et étatiques aux États-Unis pourraient continuer à imposer des sanctions économiques contre l’Iran, il reste difficile à savoir si Washington pourrait effectivement forcer la levée de toutes les sanctions au niveau de l’Etat.

Les états ont le pouvoir, par exemple, d’interdire que les fonds de pension publics financés par les contribuables soient investis dans des entreprises iraniennes.

Image à la Une : Le Président Rouhani à un rassemblement célébrant la révolution Islamiste de 1979.  Photo: Screenshot.

 

Source: Algemeiner Staff
Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La menace de génocide de l’Iran contre Israël pourrait entraver la levée des sanctions internationales

    1. hermione

      En 2017, j’espère que les Républicains vont revenir au pouvoir car le premier Président Américain noir n’a rien fait pour les afro-américains : leur situation est pire qu’avant 2008. Kennedy, un Président blanc, a fait 100 fois plus pour cette minorité qu’Obama..Par contre, Barack Hussein a passé son temps à séduire les pays musulmans jusqu’à faire un accord avec un pays qui appelle constamment au génocide des juifs israëliens et des juifs du monde entier.. Il faut trouver les moyens pour bloquer cet accord jusqu’en Novembre 2016.
      .
      D’ailleurs, Obama n’est absolument pas un afro-américain : c’est un noir américain, c’est un métis américain comme vous voulez. Mais un homme né d »un père noir kényan et d’une mère blanche américaine n’a jamais donné un afro-américain. Les afro-américains, ce sont ceux qui sont arrivés en même temps que les blancs qui les avaient déportés sur le sol américain au XVIIIème-XIXème siècle et qui ont eu des descendants nés sur le sol des Etats-Unis.

      Obama est surtout musulman car quand vous êtes né d’un père musulman pratiquant ou pas, vous êtes un musulman même si vous ne pratiquez pas . Tout au long de ses deux mandats, il a essayé de plaire au monde arabe plutôt que d’améliorer la situation des minorités aux Etats-Unis : c’est un exemple parfait de la soumission à l’Islam.
      Alors, quand il partira le 20 janvier 2017, nous oublierons le champagne.
      .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap