toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jonathan Pollard devrait être libéré cette année.


Jonathan Pollard devrait être libéré cette année.

Le département américain de la Justice envisage « sérieusement » la libération de Jonathan Pollard dans les mois à venir a révélé à The Algemeiner, une source bien informée.

Pollard, qui a été emprisonné en 1987 après avoir admis qu’il avait transmis des informations classifiées à Israël, serait libéré le 21 novembre date d’admission à sa libération conditionnelle, selon la source, qui ne souhaite pas être nommée en raison de la sensibilité de la question.

La libération se ferait au 30e anniversaire de son arrestation, à l’appui d’un certain nombre de rapports au cours des dernières années de son mauvais état de santé et d’une hospitalisation. Pollard aura 61 ans le 7 août et est détenu dans une prison fédérale de Butner, NC

La source a souligné que sa libération n’est en rien et en aucune manière liée à l’accord nucléaire iranien annoncé mardi, et qui a été une source majeure de tension entre les Etats-Unis et Israël.

Il n’y aura « pas d’exemptions particulières», a déclaré la source.

Selon The Times of Israël, en novembre dernier, un groupe faisant campagne pour la libération de Pollard a déclaré qu’une commission des libérations conditionnelles aurait refusé une demande après que des responsables américains aient dit que sa libération enverrait un mauvais message. Selon le rapport, à l’époque, le groupe a déclaré qu’il publierait des informations montrant les tentatives de la Maison Blanche pour empêcher la libération de Pollard.

Selon The Times of Israël, Pollard a annulé une audience de libération conditionnelle à la dernière minute en avril 2014, des rapports ayant fait état que sa libération pourrait être fixée dans le cadre d’un accord politique au moment de sauver les pourparlers de paix US-négociés entre Israël et les Palestiniens.

Pollard est censé être le seul Américain à subir une peine à perpétuité pour avoir transmis des informations classifiées à un allié des États-Unis. Des responsables israéliens, des groupes d’activistes américains et israéliens, et des politiciens américains qui considèrent sa punition comme injuste ont fait pression de façon continue pour une réduction ou une commutation de sa peine.

Source : The Algemeiner – 18 juillet 2015 – Par Dovid Efune
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap