toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hommage au penseur juif Raphaël Draï


Hommage au penseur juif Raphaël Draï

La communauté, déjà variablement ébranlée et dispersée, subit la perte de l’un de ses piliers.

Nous avions eu la chance de brièvement le connaître, lors de l’aventure de « Raison Gardée », en compagnie de son alter-ego, Shmuel Trigano, avec quelques webmasters et internautes soutenant cette expérience. On reconnaissait son sens critique aiguisé, son punch de polémiqueur et ses talents d’écrivain et de critique vadrouillant inlassablement entre divers champs de compétence, des sciences politiques à la psychanalyse en passant par l’approfondissement de l’histoire juive et l’exégèse de sa pensée. Nul doute que les hommages seront nombreux…

Par Marc Brzustowski, pour JForum.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme vient d’apprendre avec une immense tristesse le décès du Professeur Raphael DRAI, le 17 juillet à 12 h à Paris.
Le président Sammy Ghozlan est d’autant affligé et effondré que Raphael Drai né en 1942 est son ami d’enfance, depuis leur ville natale de Constantine. Ils entretenaient ensemble et depuis toujours  des relations amicales et fraternelles suivies .
La disparition de Raphael Drai est une perte considérable tant pour sa famille, que pour toute la communauté juive.
Pilier des valeurs de la République et des droits de l’homme, il était aussi le brillant et ardent défenseur d’Israel et du judaisme qu’il connaisait profondémment et parfaitement.
Raphael Drai était  agrégé de sciences politiques en 1976, après une thèse en science politique à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, professeur de sciences politiques à la faculté de droit et de sciences économiques de Nancy en 1977, doyen de la faculté de droit et de sciences politiques d’Amiens en 1990 et professeur de sciences politiques à l’université d’Aix-Marseille III en 1998. Il exerça également à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, où il était chargé d’enseignements au « master management interculturel et médiation religieuse », professeur à l’Institut d’études et de culture juive d’Aix-Marseille, directeur de recherches à l’École doctorale de recherches en psychanalyse et psycho-pathologies de l’université Paris VII – Diderot[
Auteur de nombreux ouvrages traitant de la psychologie politique, du judaisme,des religions il restait un observateur attentif de l’évolution de la société,Marqué par le départ des français d’Algérie,en 1962,il a toujours conservé un lien affectif avec sa ville natale Constantine,et son pays natal l’Algérie. Son optimisme et son humour le caractérisaient.Ses chroniques sur la presse juive  Radio J Actualités Juive, Akadem ses interventions télévisées , comme C’EST DANS L’AIR, etc,  toujours  brillantes étaient très attendues très écoutées,et très appréciées des lecteurs et des auditeurs.
Sammy Ghozlan et le BNVCA présentent à son épouse Sylvia et ses enfants Yael et Dan et les petits enfants toutes leurs sincères et fraternelles condoléances, et l’expression de leur entière et totale sympathie .

____________________________________

Raphaël Draï est le fils de Henri Draï, comptable, et de Louise Simha Nakache3, une famille de juifs Algériens. En 1961, son père, propriétaire de cinéma, l’envoie en France, de peur que « ses fils se laissent enrôler par l’OAS ». Sa mère décède en 1965. Marié l’année suivante à Sylvia Saada, il est agrégé de sciences politiques en 1976, après une thèse en science politique à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, professeur de sciences politiques à la faculté de droit et de sciences économiques de Nancy en 1977, doyen de la faculté de droit et de sciences politiques d’Amiens en 1990 et professeur de sciences politiques à l’université d’Aix-Marseille III en 19984. Il exerce également à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, où il est chargé d’enseignements au « master management interculturel et médiation religieuse », professeur à l’Institut d’études et de culture juive d’Aix-Marseille, directeur de recherches à l’École doctorale de recherches en psychanalyse et psycho-pathologies de l’université Paris VII – Diderot5. Revendiquant une certaine pluridisciplinarité, il mêle dans ses recherches politologie et psychanalyse4. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages et chroniqueur de la revue L’Arche6 (avec Alain Finkielkraut), il est également membre de l’Observatoire du religieux (avec Bruno Étienne) et un spécialiste de loi hébraïque, disciple d’Emmanuel Levinas, André Neher et Éliane Amado Levy-Valensi4. Il s’est engagé en faveur du dialogue inter-religieux et donne des conférences avec l’institut inter-universitaire d’études et de culture juive7.

À la suite de la parution de Comment le peuple juif fut inventé, il a manifesté son hostilité à l’égard des thèses de Shlomo Sand, qu’il juge « unilatérales »8 et auxquelles il reproche de concourir – de même que les analyses de Noam Chomsky ou d’Élie Barnavi – à l’entreprise de déni, conduite selon lui par l’« antisionisme », des « mobiles historiques et humains dans lesquels l’État d’Israël trouve […] sa raison d’être »9. Dans cet esprit, il participe le 12 mai 2010, avec Yves-Charles Zarka et Elhanan Yakira, à une table ronde portant sur le sionisme à l’École normale supérieure, où d’après lui « jusqu’à présent seules les thèses […] de Shlomo Sand […] avaient eu cours », mais il est empêché de parler par des manifestants pro-palestiniens8.

fr.wikipedia.org/wiki/Raphaël_Draï







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Hommage au penseur juif Raphaël Draï

    1. Marianne

      Raphael Drai Z.L. était un grand esprit parti bien trop tôt.

      Sans doute très affecté par la triste réalité de ce monde non-adapté aux grands hommes comme lui !

    2. ABITBOL

      Nous perdons un grand homme, d’une intelligence rare.
      Il va manquer à énormément de personnes, à ses étudiants, à la Communauté, à tous ceux qui l’ont connu ou approché.
      Nous sommes tristes de cette perte, qu’il repose en paix au GAN EDEN. Amen !

    3. Laurence

      Il a été l’un des instigateurs de la pétition Raison Garder avec S Trigano qui a permis au rapport Goldston de dire la vérité sur la légitime défense de Tsahal pendant l’acostage de la flotille Marmara de gaza
      Je suis heureuse de m’ettre battu pour cette pétition

    4. Elia

      Toutes mes condoléances à sa famille. J’ai eu grande peine d’apprendre son décès. C’était un homme que j’aimais voir dans les débats, un homme que j’admirais. Une grande perte pour la communauté juive, hélas, c’est la loi de l’éternel, on doit s’y plier !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap