toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats-Unis: Les américains et les pro-israéliens se mobilisent en force, contre l’accord sur le nucléaire iranien


Etats-Unis: Les américains et les pro-israéliens se mobilisent en force, contre l’accord sur le nucléaire iranien

Plus de 10 000 personnes se sont rassemblées il y a quelques heures à New-York pour dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne. L’universitaire et romancier Alan Dershowitz a appelé, au cours du rassemblement, les libéraux du camp démocrate à rejoindre les Républicains dans leur opposition à l’accord.

Comme il était prévu, républicains et démocrates américains, ainsi que des groupes pro-israéliens accentuent leur campagne contre l’accord avec l’Iran. Une enquête montre une augmentation à la fois dans l’opposition républicaine et démocratique, alors que des milliers de ces opposants investissent Times Square pour manifester durement contre l’accord.
manif 1
Les dirigeants républicains ont juré mercredi de faire tout leur possible pour faire annuler l”accord nucléaire que le président Barack Obama a conclu avec l’Iran. De plus, le plus grand lobby pro-israélien prépare une campagne tous azimuts pour faire pression sur les législateurs méfiants en rejetant l’accord.

Des hauts fonctionnaires préparent une contre-offensive

Des hauts fonctionnaires de l’administration Obama préparent une contre-offensive. Ils ont déjà passé des heures en personne, organisant des séances d’information téléphoniques avec des membres du Congrès. Le Secrétaire d’Etat John Kerry, le secrétaire à l’Energie Ernest Moniz et le secrétaire au Trésor Jack Lew ont informé les membres de la Chambre des représentants et du Sénat que des séances à huis clos séparées se tiendraient mercredi et vont défendre l’accord lors d’une audience publique du Comité des relations étrangères du Sénat jeudi.
manif 2
Alors que le Congrès a entamé un examen de 60 jours du texte de l’accord, John Boehner, président républicain de la Chambre des représentants, a déclaré aux journalistes : “Parce que c’est une mauvaise affaire qui menace la sécurité du peuple américain, nous allons tout faire pour l’arrêter.”
Bien qu’Obama argumente, tente de démontrer que l’accord avec l’Iran est la seule alternative pour éviter la guerre au Moyen-Orient, le groupe pro-israélien le plus influent, “l’American Israel Public Affairs Committee” (AIPAC), va déployer environ 300 lobbyistes sur la colline du Capitole la semaine prochaine pour tenter de convaincre les législateurs, en particulier les démocrates indécis, de voter contre l’accord.

Israël dépense une énergie démesurée

Israël lui-aussi fait un travail de fond, dépense une énergie démesurée. L‘ambassadeur Ron Dermer mène des conversations privées avec un groupe d’environ 40 conservateurs de la Chambre. Les plans de l’AIPAC sont coordonnés avec des groupes alliés tels que les Citoyens pour un Iran dénucléarisé qui parrainent une campagne nationale de publicité à la télévision. Ils sont censés dépenser plus de 20 millions $, a déclaré une source.
manif 3
Alors que la foule se dressait derrière des barricades de la police, des manifestants chantaient “tuer l’accord”. L’événement, présenté comme le “Stop Iran Rallye” se composait principalement de partisans pro-israéliens, mais les organisateurs ont dit qu’il y avait des Américains de toutes confessions et de toutes convictions politiques.
Lors du rassemblement, Alan Dershowitz, un avocat juif éminent, a déclaré qu’il était “opposé à l’accord comme un démocrate libéral”. Il a dit qu’il croyait que la démocratie a été “ignorée” parce que l’administration Obama a négocié l’accord sans l’aide du Congrès. “Ce n’est pas comme cela que la démocratie doit fonctionner,” a-t-il dit à la foule.
manif 4
Un sondage Reuters réalisé dans les jours qui ont suivi l’annonce de l’accord du 14 juillet, a montré que 44 pour cent des répondants ont dit qu’ils étaient des républicains et sont opposés à l’accord, une forte hausse, de 14 points, puisqu’en avril, ils étaient environ 30 pour cent.
Le soutien démocratique en faveur de l’accord est resté stable, à 50 pour cent, bien que l’opposition parmi les démocrates ait augmenté à 16 pour cent, alors qu’il était de 10 pour cent en avril, selon le sondage.
manf 5
En vertu d’un projet de loi signé à contrecœur par Obama en mai, le Congrès a jusqu’au 17 septembre pour décider d’approuver ou de rejeter l’accord entre l’Iran et les puissances mondiales afin de freiner le programme nucléaire de l’Iran en échange d’allégement des sanctions. Les Républicains contrôlent la majorité dans les deux chambres du Congrès. Beaucoup sont fortement contre l’entente, dont ils disent qu’elle menace l’allié américain Israël. Certains ont dit pourtant qu’ils voulaient en savoir plus.
Le représentant républicain Dennis Ross, par exemple, a dit qu’il était prédisposé contre l’accord, mais, après un briefing, il a déclaré : “Je suis probablement enclin désormais à creuser plus loin et vérifier par moi-même.”

Le député démocrate farouchement pro-israélien ne s’est pas prononcé

“Ce combat contre l’accord est comme une montée raide mais pas une montée impossible,” affirme un fonctionnaire du groupe pro-israélien. Parmi les démocrates importants que les lobbyistes pro-israéliens espèrent gagner à leur cause, se trouve le sénateur Chuck Schumer, un ardent défenseur de la sécurité d’Israël qui n’a pas encore précisé sa position.
Schumer a déclaré aux journalistes, alors qu’il quittait l’audience, qu’il était en train de décider. “C’est un problème grave que j’étudie soigneusement.” Le sénateur Ted Cruz, un candidat républicain à la présidentielle 2016, a déclaré que l’accord donnerait à l’Iran des milliards de dollars qui seraient utilisés pour tuer des Américains et leurs alliés. “Si cet accord se concrétise, il va transformer l’administration Obama en bailleur de fonds du terrorisme islamique radical,” a-t-il dit.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Etats-Unis: Les américains et les pro-israéliens se mobilisent en force, contre l’accord sur le nucléaire iranien

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap