toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Deux réalités sur ‘’l’accord de Vienne’’


Deux réalités sur ‘’l’accord de Vienne’’

Le 14 juillet 2015 restera dans les annales comme une date historique. Tout le monde le reconnaît. Même les détracteurs de « l’accord de Vienne » l’admettent. Si les uns estiment qu’avec celui-ci l’Iran rejoindra, au final, la famille des pays civilisés, les autres augurent de très mauvais lendemains.

Qui est dans le vrai ? Une petite analyse sur deux réalités comprises dans ‘’l’accord’’ nous renseigne !

Dès sa ratification et la levée des sanctions, les Ayatollahs seront récompensés par le retour de quelques dizaines de milliards de dollars actuellement bloqués. La libre vente de gaz et de pétrole amélioreront l’ordinaire. Nul n’imaginera cependant que la totalité de cet argent ira vers les besoins de la population iranienne sevrée de biens essentiels depuis plusieurs années. Une partie non négligeable ira, à n’en pas douter, vers les besoins de leur politique étrangère et notamment le soutien à leurs organisations de pailles tels le Hezbollah, le Hamas et autres combattants du Judaïsme et du Sunnisme si ce n’est de l’Occident.

Les fabricants d’armes vont se régaler ! La paix attendra de meilleurs jours !

La deuxième réalité, incontestable elle aussi, est qu’après un certain nombre d’années, dix à quinze ans, l’Iran sera légitimé entant qu’état nucléarisé libre de tout contrôle international autre que celui prévu pour tout pays. Sauf à imaginer que d’ici là une révolution conduira à la chute des tarés d’Allah, qui pourra certifier que la quête de la bombe nucléaire sera alors une illusion collective ? Interrogation qui contraint tout analyste sérieux à un retour à la case départ et à la crainte d’une bombe atomique iranienne que Barak Obama se refuse à envisager de nos jours !

Sans doute le besoin d’un ‘’succès’’ à inscrire dans sa biographie et d’une justification au prix Nobel reçu en 2009 !

L’Etat d’Israël étant en ligne de mire directe de la haine iranienne, peu estimeront qu’il restera à attendre le ‘’bon’’ vouloir des perses ! Au moindre doute de la violation des accords internationaux, voire de celui de Vienne, les capacités nucléaires ennemies seront détruites soit par des moyens détournés -explosions dans les sites nucléaires, virus informatiques ou encore assassinats de scientifiques- ou par une action militaire forcément signée !

Un échange de missiles balistiques, si ce n’est un contact militaire direct par pays interposés et occupés tels la Syrie et le Liban suivront en conséquence !

La paix attendra donc encore des jours meilleurs !

Ces deux réalités, les Israéliens mais aussi les pays sunnites les aperçoivent. Les Chiites également ! Gageons que chaque camp se préparera en fonction des sombres jours à venir que nul ne peut démentir.

L’Occident, pour sa part, rêve aux pétrodollars à se faire. En attendant, il vend la corde avec laquelle il sera pendu.

Victor PEREZ son blog







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Deux réalités sur ‘’l’accord de Vienne’’

    1. Ulysse

      Obama aura beau signer n’importe quel accord avant la fin de son mandat pour passer à l’histoire, malheureusement pour lui, il a été classé le président le plus désastreux que l’Amerique ait eu à ce jour.

    2. Charles D'Hiquenz

      La ratification de cet « accord » de Vienne marque non seulement le début de la fin de la civilisation occidentale, mais aussi l’arrêt de mort de l’humanité.
      Avec ces fous d’allah, seule la gloire de l’islam compte, rien ne le surpasse, pas même 7 milliards d’être humains.
      Obama a joué pour son camps, et non pour les américains.
      Il figurera surement dans les livres d’histoire, entre les Rosenberg et Staline.

      Du moins, si il y aura encore des livres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap