toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La CPI veut réouvrir l’enquête sur le Mavi Marmara. Netanyahou condamne « l’hypocrisie internationale »


La CPI veut réouvrir l’enquête sur le Mavi Marmara. Netanyahou condamne « l’hypocrisie internationale »

Le Premier ministre, Binyamin Netanyahou, a condamné jeudi la requête déposée par des juge de la Cour pénale internationale (CPI) demandant la réouverture de l’enquête sur l’incident de la flottille Mavi Marmara de 2010, lors duquel neuf militants avait été tués et 28 autres blessés par un commando de Tsahal.

Le chef du gouvernement a affirmé que l’armée avait agi en conformité avec le droit international et a promis de défendre ses troupes face à « l’hypocrisie internationale ».

Un peu plus tôt, le ministère des Affaires étrangères avait  « fermement » condamné la demande des juges.

« Israël condamne fermement la demande des juges du Tribunal pénal international de demander de reconsidérer sa décision », peut-on lire dans un communiqué du ministère.

« Israël a agi en légitime défense lors de l’incident et en conformité avec le droit international », plaide le porte-parole du ministère, Emmanuel Nachshon, ajoutant qu’Israël et l’ONU avaient déjà enquêté sur l’affaire.

« On ne sait pas pourquoi la CPI insiste pour déployer ses ressources dans un travail inutile sur des plaintes découlant de la politique cynique, au lieu que pour le travail pour lequel elle a été établie: enquêter sur les atrocités de masse », poursuit le fonctionnaire, ajoutant qu’Israël attend de la procureure qu’elle rejette la demande de réouverture d’enquête.

« Propagande palestinienne »

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a pour sa part confié à Israpresse que le tribunal de La Haye, avec cette décision, « devient un outil de la propagande palestinienne ». Selon elle, les soldats israéliens s’étaient défendus contre « une attaque brutale de la part des terroristes qui se trouvaient sur le Mavi Marmara ».

La flottille Mavi Marma, qui comprenait huit cargos transportant près de 7001 militants pro-palestiniens, s’était donnée pour mission de briser le blocus israélien de la bande de Gaza en livrant de l’aide humanitaire et des matériaux de construction destinés à la population de l’enclave palestinienne.

Les autorités israéliennes, craignant que les navires transportent des armes, avaient intercepté les bateaux et lancé un assaut contre les militants. L’affaire avec mené à une guerre médiatique, les autorités israéliennes diffusant notamment des images vidéo de l’incident, de même que les militants à bord.

L’affaire avait finalement abouti à la publication d’un rapport de l’ONU, le rapport Palmer.

Ce dernier avait jugé que le blocus maritime était légal et qu’Israël était dans son droit d’intercepter la flottille ainsi que de faire usage de la force « à des fins de légitime défense» dès lors que les militaires «ont été accueillis par une résistance organisée et violente d’un groupe de passagers ». Par ailleurs, la procédure israélienne d’arraisonnement du navire y était estimée « excessive et déraisonnable » et le nombre de victimes considéré « inacceptable ».

Image à la Une: Les islamistes turques « pacifistes » se préparent à recevoir les soldats israéliens…

Islamistes turques armés de barres de fers pour recevoir les soldats israéliens

Islamistes turques armés de barres de fers pour recevoir les soldats israéliens

Islamistes turques armés de barres de fer

Islamistes turques armés de barres de fer

 

E.L Israpresse





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La CPI veut réouvrir l’enquête sur le Mavi Marmara. Netanyahou condamne « l’hypocrisie internationale »

    1. Laurence

      Mais il y a eu le Rapport Goldston qui a fait toute la lumière sur cette flotille , et qui a affirmé qu’Israel avait agi en légitime défense
      La CPI n’a aucune valeur de jugement équitable , ce n’est que des rapports de propagande
      Il n’y a aucune justice

    2. Marianne

      Parfois je me demande pourquoi Europe-Israël fait l’écho de pareilles conneries ?

      De toute manière, l’Europe est occupée par daesh et les premiers qui seront décapités seront les juges du CPI !!!

    3. Maruani Armand

      Ils le savent tous qu’Israel a agi en etat de legitime defense .

      Mais a la CPI comme Jeanne d’Arc ils ont entendu des voix .

      Des voix en arabe pour couronner Herdog le kebab nazillon .

    4. Alauda

      De quoi parle-t-on ? De « l’incident » de la flottille Mavi Marmara de 2010.
      Un incident se définit comme un événement sans importance excessive, mais qui peut entraîner des complications, des difficultés dans les relations internationales ou dans le domaine social ou politique.
      De l’événement « sans importance excessive », vieux de 5 ans, la CPI devrait faire tout un plat ?

      Les huit cargos de la flottille transportaient près de 7001 militants… armés de bouquets de fleurs, naturellement.
      Un bataillon représente 1000 hommes environ.
      7001 militants = 7 bataillons.
      9 militants tués, c’est tout ? Ils s’en tirent bien, les mecs. Cela va être difficile de faire passer à la postérité ces « incidemment » tués pour on ne sait quel scandale international.

      Les fonctionnaires de la CPI n’auraient-ils rien d’autre à faire par les temps qui courent ? On justifie sa paye comme on peut, surtout quand tous les prétextes sont bons pour détourner les yeux des massacres autrement « inacceptables » qui ont lieu chaque jour sous nos yeux. Mais ça, c’est motus et bouche cousue.

    5. Marianne

      Il me semble qu’ils en font trop et qu’ils se montre exagérément, je parles des salopards qui s’en prennent à Israël systématiquement, les mêmes qui sont au coeurs de tous les scandales qui pourrissent ce qu’il reste de l’Europe !

      Ce discours ne passe plus, hormis chez les hystériques qui voilent leurs femmes et courent dans les mosquées financées par ces mêmes « européens » poursuivis eux-mêmes par les instances judiciaires pour des crimes financiers.

      Regardez le fabius venu il y a peu en Israël, comme il a été reçu et comme il l’a fermée !

      Ces tentatives contre Israël dans cette Europe en lambeaux ne confirment que la déliquescence des institutions occidentales et la menace de la CPI dans l’affaire Marmara n’est rien d’autre qu’un chant du signe de ce qu’il resterait de comestible dans le monde « politique » occidental.

      En fait, ce genre d’aberrations ne font que démontrer la faiblesse de l’Europe, de mesurer son extrême faiblesse face aux dangers qui sont en train de la ronger. Et les premiers à observer ces déviances, sont les plus dangereux des djihadistes, pour ces tueurs, ces signes leurs servent de thermomètre, de thermomètre déjà au rouge, désormais plus rien ne les retient vraiment de montrer leurs capacités destructrices en Europe.

      C’est comme une pollution irréversible, les zones une fois polluées sont définitivement contaminées et irrécupérables, c’est pas plus compliqué, Ségolène ne parle jamais de ces formes de pollutions bien plus meurtrières !

    6. Marianne

      Pour exemple, cette ministre grecque de syriza qui vire 200 millions d’euros sur un compte étranger avant de démissionner du gouvernement et fuir au Brésil :

      http://www.rts.ch/play/tv/12h45/video/grece–accord-fragile-le-point-avec-alexia-kefalas-a-athenes?id=6943855

      La télévision suisse balance, cette ministre n’a pas virer ces 200 millions sur un compte suisse, trop dangereux par les temps qui courent !!

      « Vidéo secret défense », cette femme est une amie proche de François Hollande !

    7. San Remo

      Israel ne sait pas défendre ses positions nationales qui sont autant de boucliers sur le plan international: si elle n’obtient pas la peine de mort des terroristes ( cf article précédent) , il est vain de parler d’hypocrisie sur le plan international: « Si je ne m’occupe pas de moi, de mes intérêts, qui le fera ? « Et si c’est pas maintenant, quand?  »  » Hillel Hazaken ( Hille l’ancien).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap