toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bouches-du-Rhône : 2 explosions criminelles sur un site pétrochimique. Les sites industriels sensibles en vigilance renforcée.


Bouches-du-Rhône : 2 explosions criminelles sur un site pétrochimique. Les sites industriels sensibles en vigilance renforcée.

Un incendie s’est déclenché mardi dans une raffinerie LyonDellBasell située à Berre l’Etang, dans les Bouches-du-Rhône.

Un gros panache de fumée s’élève au-dessus de la raffinerie, visible à plus de 30 kilomètres, jusqu’à Marseille. « Aucun blessé n’est à déplorer », selon la préfecture. 110 sapeurs-pompiers et une cinquantaine de véhicules sont mobilisés sur les lieux du sinistre. Le plan Orsec a été déclenché.

Que s’est-il passé ? Vers 3 heures du matin, deux explosions ont retenti sur ce site pétrochimique situé près de l’étang de Berre et de l’aéroport de Marseille-Marignane, pour une raison encore inconnue.

« Deux cuves, distantes de 500 mètres l’une de l’autre et remplies de produits chimiques, sont touchées », a expliqué une source proche de l’enquête.

Quel risque en matière de pollution ? Le premier bac de stockage, d’une contenance de 11.000 mètres cubes, contient de l’essence, mais l’incendie qui l’a touché est sous contrôle, selon les pompiers.

Plus inquiétant, un deuxième incendie a pris dans un autre bac bien plus grand (48.000 mètres cubes) qui contient du naphta, un mélange d’hydrocarbures qui sert notamment à fabriquer des plastiques. Ce bac était toujours en feu mardi matin, avec à la clé un risque d’effondrement et de pollution de l’étang de Berre. (…)

Source

Le départ de l’incendie de l’usine pétrochimique à Berre-l’Etang.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet d’Aix-en-Provence. L’origine de cette orientation de l’enquête vient du fait que les deux cuves – une d’essence et une, plus conséquente et hautement inflammable, d’hydrocarbures (45.000 mètres cubes), ont pris feu « alors qu’elles étaient à 500 mètres à peine l’une de l’autre« .

Incendie sur un site pétrochimique: la thèse d’un « acte malveillant » privilégiée.

Selon plusieurs sources concordantes, il s’agirait d’un « acte malveillant ». Vers 3 heures du matin, deux explosions ont retenti sur ce site situé près de l’étang de Berre et de l’aéroport de Marseille-Marignane. « Deux cuves, distantes de 500 mètres l’une de l’autre et remplies de produits chimiques, sont touchées », a expliqué une source proche de l’enquête. (…)

Source

Cazeneuve place tous les sites industriels sensibles en vigilance renforcée.

Les circonstances des deux explosions survenues mardi sur le complexe pétrochimique de l’étang de Berre laissent supposer qu’il s’agit d’un acte volontaire. Fort de ce constat, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a envoyé une note urgente concernant la vigilance renforcée sur les sites industriels, adressée notamment aux préfets de zone de sécurité et de défense, de région et de département.

Dans ce document, le ministre leur demande de prendre contact immédiatement avec les responsables des sites industriels sensibles de leur département, en particulier ceux classés SEVESO. L’objectif est, selon ce même document, d’effectuer une inspection minutieuse de toutes ces installations, de vérifier leur enceinte et le bon fontionnement de leur système de vidéoprotection. Les responsables de ces sites doivent être invités à exercer une vigilance particulière ces prochains jours et nuits. Enfin, les destinataires de la note doivent aussi recenser les éventuels autres points sensibles, susceptibles d’être visés par des actes de malveillance. (…)

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Bouches-du-Rhône : 2 explosions criminelles sur un site pétrochimique. Les sites industriels sensibles en vigilance renforcée.

    1. Elia

      A cette allure là, tous les sites industriels risquent d’avoir des actes de malveillance !
      Hélas, ce fléau touche aussi les fourmis dans mon ranch qui se font piquer leur nourriture par des éléments étrangers pénetrant dans leur foyers.
      Je ne sais pas si « casevide » peut y faire quelque chose !

    2. Marianne

      SECRET DEFENSE !!!

      2 cadavres décapités ont été exfiltrés du dépôt de carburants de Berre-l’Etang !

      Interdiction formelle de l’Elysée au médias de mentionner la moindre notion d’attentat terroriste !

      Aussi, il s’agit bien d’un détonateur de l’armée française retrouvé à proximité d’une troisième citerne et qui n’a pas fonctionné !!!

    3. Laurence

      Ce n’est pas un acte mailveillant c’est un acte terroriste !!!!!
      Une semaine plus tot des explosifs ont été volés sur un site de la région
      Ils ne veulent pas faire le lien en disant la vérité
      Et ça fait comme sur le site où ce pauvre homme s’est fait décapité !
      Là non plus ils font pas le lien !!!
      ILS NOUS PRENNENT POUR DES CONS !!!!!

    4. Marianne

      Si ils ont retrouvé un détonateur, c’est qu’il n’a pas explosé et si il n’a pas explosé, c’est que c’est un islamiste qui est à l’origine de ce ratage, parce que n’importe quel crétin possédant 3 neurones sait faire péter un détonateur !

      J’ai bien dit 3 neurones !

    5. Marianne

      Finit, les médias français ne parleront plus de cet attentat !

      Interdiction formelle du gouvernement aux médias d’évoquer les explosions du 14 juillet !

    6. Marianne

      Concernant l’annonce clownesque de caseneuve la carpette, comme si les vrais djihadistes allaient sur le net pour faire des confidences !

      L’excuse concernant l’attentat de Berre l’Etang serait que les islamistes ne l’auraient pas revendiqués !

      Etrange, ça faisait des années que les médias français déclaraient que les djihadistes ne revendiquaient jamais immédiatement et qu’il fallait attendre quelques jours !?!?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap