toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bernard-Henri Lévy reçoit le Prix International du Journalisme Citoyen


Bernard-Henri Lévy reçoit le Prix International du Journalisme Citoyen

Le philosophe et écrivain de renommée internationale Bernard-Henri Lévy a reçu le 25 juin 2015 à Positano, en Italie, le “Prix international du Journalisme Citoyen” du prestigieux Institut italien d’études philosophiques.

La remise de ce prix exceptionnel s’est déroulée en présence du Professeur Giulio Giorello, philosophe et mathématicien, de l’éditorialiste du quotidien italien le plus diffusé du pays et publié à Milan « Corriere della Sera », Aldo Grasso, et de Vittoria Feltri, éditorialiste au Giornale, un quotidien italien, de centre-droit.

La cérémonie a été précédée par un séminaire intitulé “La liberté et ses fantômes”, sous l’égide du Professeur Giulio Giorello, autour des principes clés de la démocratie occidentale, de la liberté d’expression, et des attaques terroristes qui ont ensanglanté Paris et la revue satirique Charlie Hebdo en janvier dernier.

BHL un émancipateur des peuples

Pour Bernard-Henri Lévy, la mission du philosophe est d’intervenir dans les débats contemporains. Homme de convictions profondes, BHL s’est fait connaître en dehors de la France par  sa mobilisation constante auprès des peuples opprimés et des défenseurs des droits de l’Homme.

Ses nombreux rapports et articles, notamment sa couverture des zones de conflits dans le monde( Algérie, Bosnie-Herzégovine, Rwanda,  Angola, au Sri Lanka, Burundi, Colombie, Soudan, Irak, Libye et Syrie…) ont contribué à mettre en lumière  son engagement pour la défense de la liberté comme émancipateur des peuples.

Les interventions courageuses que fait BHL dans son travail lui ont valu l’unanime considération des milieux institutionnels et des lecteurs. Peu d’intellectuels se mobilisent sur les lieux des drames pour faire partager leurs analyses et leurs solutions…

Bernard-Henri Lévy s’est retrouvé, en mars 2011 au cœur de l’insurrection libyenne.

Lors du conflit contre le régime de Kadhafi des Libyens ont manifesté leur reconnaissance  au  philosophe français pour son engagement contre les bombardements des populations civiles.

BHL avait déclaré que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisée  le 20 novembre 2011  par le Crif.

 » Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif « , avait ajouté le philosophe, devant un auditoire de près de 900 personnes, réuni à Paris,

En février 2015, ce vaillant combattant se rend au Kurdistan irakien, dans la région d’Erbil. Il y rencontre des combattants Peshmergas qui s’affrontent aux troupes de Daech. Il défend dans les médias la cause des Kurdes en lutte avec la barbarie sans pareille des coupeurs de tête de l’EI.

Il affirme : « Ce sont les Kurdes qui se battent en première ligne contre Daech ». Les seuls, selon lui, qui puissent « concrètement venir en aide aux Chrétiens d’Orient.»

Le 31 mars 2015, il conduit une délégation de combattants kurdes au palais de l’Élysée, pour y rencontrer le président François Hollande et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Il organise le même jour un rassemblement de soutien aux Kurdes, au cinéma Le Saint-Germain-des-Près, dans le 6ème arrondissement de Paris.

Le 2 juin dernier il a organisé une conférence anti-Daech qui s’est tenue à Paris.

BHL estime que les Kurdes, malgré leur courage admirable, ne tiendront plus longtemps sans renfort.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Bernard-Henri Lévy reçoit le Prix International du Journalisme Citoyen

    1. San Remo

      C’est une juste récompense pour ce philosophe compte tenu de son engagement. Qu’il reste rivé sur cette question.

    2. Yéochoua

      Pour notre information, pourrait-on savoir quel est le rôle exact joué par le personnage dans la situation en Libye, la destitution de Khadafy, et l’incroyable déplacement de populations vers l’Europe?

    3. trump

      Quelle honte !
      Il a pesé de tout son poids pour pousser sarko,camerone,berlusconi et obamama a renverser khadafii: dictateur sanguinaire certes mais qui luttait contre le jihadisme et empechait l’immigration africaine vers l’europe …..

    4. San Remo

      C’est vrai qu’on aurait aussi pu remettre ce prix à Pharrell Williams dont les musiques ont accompagnés des clips qui aux yeux d’autorités musulmanes sont très très subversifs ( c’est vrai que l’idée du bonheur ne passe toujours pas dans ces contrées)!! mais enfin BHL se donne beaucoup de mal. Son travail est laborieux et mérite bien une récompense entre philosophes puisqu’il y a tant de personnes sur cette terre confondent profusion de mots et sens efficace du verbe ! Si on parlait du prix Nobel pour la paix, là effectivement, ce serait une autre paire de manches mais un prix de philosophe, pourquoi pas !

    5. MisterClaivoyant

      Je en voudrais pas vous «gâcher le fête», mais en honneur de la vérité sur le terrain, je dois déboulonner les démagogies et les utopies pour dire la vérité. Car il y a trop de souffrances, de morts et des déstructurions pour ne pas faire une analyse juste. Et si un jour BHL voudrai ferai son autocritique, tomberai de son piédestal. Car sans être idyllique; la situation aux Balkans, en Syrie, en Libye, au Sahel et au Moyen Orient était bien meilleure qu’actuellement.
      Il fit un temps que j’avais une Haute estime et bonne opinion du BHL humanitaire. Mais depuis son engagement politique outrancier avec tous les journalistes, philosophes et politiques qui «ont cagué». Pas du tout ! Car en cassant la Yougoslavie pour des raisons ethniques, linguistiques ou religieuses en autant de pays… comme demain on pourrait casser la France, l’Espagne, la Russie et d’autres pays. Car on est dans le même cas au Proche Orient, en Ukraine, Géorgie etc. Puis avec des mensonges ont à détruit le Libye pour faire le foyer des islamistes (avec armes et pétrole) pour les islamistes de l’Afrique du Nord et le Sahel, tout comme hier dans les Balkans, pour plus de pauvreté, de délinquance et des migrations vers l’Europe, qui a beaucoup de chômage et des problèmes économiques et communautaristes. Le tout, pour créer des républiques bananières, où l’on achète les politiques comme en Ukraine, Irak, Syrie, Yémen, etc pour créer de toutes pièces des séditions et «révoltes populaires», qui ne lui amènent pas de solutions économiques ni démocratiques, mais tout le contraire, des conflits plus difficiles à résoudre et à supporter pour eux, et pour nous tous. Si c’est pour mettre le feu aux poudres qui on donne des Prix : moi qui avait vu tout cela, et la manière «plus juste» de régler tous ces conflits, (et je l’avais écrit). Donc, je mérite au moins le Prix Nobel de la Paix. Car de toutes ses magouilles des journalistes, des philosophes et des nos politiques, ils nous restent sur le terrain, 3 millions de réfugies, des centaines de milliers de morts et des blessés, des destructions, et «un terrorisme barbare» qui commet des atrocités contre les populations et la culture, qui a détruit l’économie, les maisons et les infrastructures de leurs pays, qui chassant les minorités ou les convertissant de force, massacrant hommes, femmes et enfants ou les embrigadent partout. Au Moyen Orient, en Afrique du Nord, au Sahel et chez nous. Tout n’est sans doute pas le fait de BHL, mais il a collaboré dans cette catastrophe, avec ses amis, plus que moi. Donc, il n’y a pas eu encore une analyse critique de la situation géopolitique actuelle; si on donne des Prix aux «pyromanes» et pas à tous ceux qui ont dénoncé les Utopies des uns et les interventions des autres, ni la relation que cela a, avec la catastrophe humanitaire et les guerres et conflits actuels au Moyen Orient, en Afrique et même chez-nous en Occident. On est mal, très mal partis dans ce millénaire. Amen !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap