toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Réaction du fils d’une des victimes, après l’arrestation du « cerveau » présumé de l’attentat de la rue des Rosiers


[Vidéo] Réaction du fils d’une des victimes, après l’arrestation du « cerveau » présumé de l’attentat de la rue des Rosiers

Manuel Hezkia a perdu son père, André, dans l’attentat de la rue des Rosiers, le 9 août 1982. Il s’est confié à Europe 1 après l’arrestation, que l’on a apprise mercredi, du « cerveau » présumé de l’attentat, le 1er juin, en Jordanie.

INTERVIEW – « Je me suis dit : ‘Enfin!’ Après 33 ans, […] enfin, une bonne nouvelle », s’est réjoui Manuel Hezkia interviewé par Thomas Sotto sur Europe 1, après que l’un des suspects dans l’enquête sur l’attentat de la rue des Rosiers à Paris, a été interpellé en Jordanie. Mercredi, on a en effet appris l’arrestation du « cerveau » présumé de l’attentat, Zouhair Mouhamad Hassan Khalid al-Abassi alias « Amjad Atta », arrêté le 1er juin. La justice jordanienne doit désormais se prononcer sur son extradition.

« C’est très très positif » a poursuivi cet homme qui a perdu son père dans l’attaque terroriste qui a touché le restaurant Jo Goldenberg, situé dans le quartier parisien du Marais qui abrite une importante communauté juive.

Cette arrestation, « un signe fort ». Pour cet enfant de victime, même près de 33 ans après les faits, « il n’est jamais trop tard ». « Pour moi, c’est un signe fort qui montre qu’on va jusqu’au bout », a-t-il insisté, soulignant : « Quoi qu’il arrive, même dix ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans après, s’ils sont toujours vivants, ils ne sont pas à l’abri, on peut toujours les avoir et les juger. […] C’est important ». En février dernier, le juge d’instruction Marc Trévidic avait délivré un mandat d’arrêt à diffusion internationale visant trois suspects du commando terroriste et anciens membres d’Abou Nidal, dont Amjad Atta.

« Il faut aller jusqu’au bout. Il ne faut pas de repos. […] Les victimes, elles, elles ont pris perpète », a-t-il ajouté, déterminé et ravi de cette nouvelle avancée dans l’enquête sur l’attentat. « Je suis fier de la justice et de la police de mon pays. Vous avez des gens qui ne renoncent pas, et ça c’est un signal extraordinaire », a-t-il déclaré.

« J’y pense tous les jours ». Manuel Hetzkia se souvient parfaitement de ce qu’il faisaitle jour de l’attentat : il emmenait sa voiture en réparation lorsqu’il a appris la nouvelle de l’attaque à la radio. A l’époque, il avait 23 ans. « On a foncé à Paris et puis on est arrivés là-bas. Et là, c’était le choc, ils étaient encore en train de nettoyer le sang à la serpillière », se souvient-il.

Aujourd’hui, confie-t-il ému, « l’un de mes grands regrets, c’est que mon père n’ait pas connu mes petits enfants. […] J’y pense tous les jours depuis 1982. C’est une plaie qui reste ouverte et qui restera ouverte jusqu’à la fin de mes jours ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “[Vidéo] Réaction du fils d’une des victimes, après l’arrestation du « cerveau » présumé de l’attentat de la rue des Rosiers

    1. sarah

      Il y avait déjà eu l’attentat de la rue Copernic en Octobre 1980 commis par Diab, un libanais qui appartenait au FPLP (Front de Libération de la Palestine).
      C’EST LA PREUVE INDENIABLE QUE LES MUSULMANS PALESTINIENS ET LES MUSULMANS N’ONT JAMAIS FAIT ET NE FONT JAMAIS LA DIFFERENCE ENTRE JUIFS ET ISRAËLIENS. POUR EUX, C’EST LA MEME CHOSE..Sinon, ils auraient attaqué une ambassade israëlienne et non une synagogue et un restaurant.

      A Alger, en 1967, au moment de la guerre des Six Jours, une professeure française juive pro-palestinienne, qui avait voulu aller enseigner quelques années en Algérie, avait découvert un matin sa salle de classe recouverte de croix gammées, croix dessinées par de jeunes élèves algériens de 14 et 15 ans. Je suis sûre qu’une partie de ces jeunes ont ensuite migré vers la France..Là aussi, une juive pro-palestinienne en plus, équivalait à israëlien et même à nazi.
      Est-ce que les musulmans tchétchènes vivant en France ou français ont attaqué les français chrétiens orthodoxes, religion et culture des Russes, au moment de la guerre de Tchétchénie ? Pourtant, les Russes ont commis les pires atrocités dans cette province. Idem pour les Tibétains français ou résidant en France vis-à-vis des bouddhistes, religion des Chinois ? On pourrait multiplier les exemples à la chaîne. Non, il n’y a que les musulmans extrémistes français qui sont des barbares.

      Le pire là-dedans, c’était que la gauche de la gauche, de l’aile gauche du PS à la LCR, savait ce fait mais a quand même fustigé les israëliens et Israël en toute connaissance^de cause pendant des décennies ( des années 80 jusqu’aujourd’hui) tout en sachant parfaitement que cela rejaillirait et de la pire des manières sur les juifs français.
      Dans ces conditions, Mélenchon, Joly, Besancenot, Duflot, Montebourg et tant d’autres sont co-coupables de la mort des petits Myriam, Gabriel et Arié et des autres juifs français. Un jour, il faudra qu’ils en paient le prix.
      La mort de petits enfants ne peut rester impuni. Quand il s’agira des leurs, peut-être auront-ils un coeur ?

    2. sarah

      Quand je parle musulmans, je parle presqu’exclusivement de musulmans arabes et perses Ce sont les pires.

    3. sarah

      Le Danemark est en bonne santé économique. Pourtant , le Parti Populiste anti-immigration remporte 21 % des voix : énorme pour ce pays.
      Quel idiot et demeuré antisémite affublé d’un banquier a dit dans une tribune débile que c’était la chômage, la baisse du pouvoir d’achat et les impôts qui faisaient monter l’extrême droite ?
      Non, c’est Lampedusa qui fait peur aux européens.
      De toute façon, quand on est co-coupable de la mort d’enfants juifs français, on est pire que l’extrême droite même nazie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap