toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un boycotteur anti-israélien, Pierre Stambul, interpellé par le RAID à Marseille.


Un boycotteur anti-israélien, Pierre Stambul, interpellé par le RAID à Marseille.

Au beau milieu de la nuit, le Raid de Marseille a débarqué au domicile de Pierre Stambul, co-Président de l’Union Juive Française pour la Paix, une organisation anti-israélienne radicale d’extrême gauche dont la majorité des membres ne sont pas juifs, contrairement à  son appellation trompeuse.

Selon des informations trouvées sur Internet et dont nous n’avons pu obtenir confirmation, « les forces de police ont utilisé le protocole pour neutralisation de terroriste retranché et armé : quartier bouclé, portes cassées… » Dans un communiqué, M. Stambul explique:

A 3 h 50, j’entends plein de voix et mon nom. Je sors en slip sur le seuil.
Le RAID me tombe dessus à une dizaine. Je suis menacé et un peu violenté.

Stambul était soupçonné, selon ses dires, d’avoir tué sa femme et de cacher des armes.

Pierre Stambul en rajoute quelque peu en laissant entendre qu’il aurait été menaçé « J’aurai 7 h de garde à vue avec un seul interrogatoire où je parlerai de ce qui est arrivé à Pessi et Jean-Guy, de Ulcan, des menaces de la LDJ et de JSS nerws« .

Selon le site d’extrême gauche Médiapart, Stambul aurait été victime d’un coup monté par un hacker.

Pourtant, selon nos amis de JSSNews ni eux ni le hacker sioniste Ulcan ne connaissaient cet individu…

Ulcan, le hacker israélien, nie formellement tout lien avec cette affaire. Et d’ajouter: « Je pense qu’ils ont prévenus la police eux-même dans le but de promouvoir leur sinistre regroupement d’anti-sionistes et de juifs honteux. »

Encore un affabulateur qui voit le Mossad partout, comme une certaine sénatrice UDI…

© Moshée Anielewicz pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Un boycotteur anti-israélien, Pierre Stambul, interpellé par le RAID à Marseille.

    1. sarah

      Beaucoup de membres de l’Union Juive pour la Paix ne sont effectivement pas juifs mais les journalistes oublient volontairement de le préciser. Il ya a

    2. sarah

      Beaucoup de membres de l’Union Juive pour la Paix ne sont effectivement pas juifs mais les journalistes oublient volontairement de le préciser. Il y a après quelques faux juifs comme feu la pourriture Hessel : avoir une mère chrétienne et un père dont les parents se sont convertis au christianisme n’a jamais fait de vous un juif.

      Il y a même mieux dans le mensonge. : en Allemagne, une farouche anti-israëlienne s’était inventée une identité juive pour peser plus, a-t-elle dit quand la supercherie a été découverte au bout de pas mal d’années.

      Si c’était Ulcan, ce vieux débris serait déjà mort d’une crise cardiaque pour notre plus grand bonheur comme le père d’un journaliste parce qu’Ulcan fait les choses aux petits oignons.

    3. PAUL

      @1.sarah , je ne savais pas que Hessel n’était pas juif ; a t il été un vrai résistant , déporté , j ai maintenant un doute
      Ulcan , c’est qui ?

    4. sarah

      Hessel n’est pas juif : c’est une imposture des journalistes et des politiques de faire croire qu’il l’est..C’était tellement bien pour ce genre d’ordure de dire : « Moi-même, je suis juif « juste après avoir tenu des propos haineux contre Israël pour dire qu’on ne peut être antisémite. Mais être juif n’a jamais empêché d’être antisémite

      Pour être juif, il faut être né selon la Halakha (ultra majoritaire):
      – de mère juive
      – ou s’être converti au judaïsme.
      Déjà, la mère de Hessel est chrétienne, ce qui lui enlève d’emblée toute judéité
      Deuxième point : bien que ses parents paternels soient juifs, ils se sont convertis avec leur fils Franz à la religion luthérienne, branche protestante du christianisme. Si un catholique se convertit à l’islam, il devient musulman; le père d’Hessel a été converti au christianisme donc il est chrétien.
      .
      Dans la branche libérale juive (minoritaire), un enfant est juif s’il a un de ses deux parents qui sont juifs mais à condition qu’il soit élevé dans la religion juive, ce qui n’est pas le cas d’Hessel non plus..

      Paul , la propagande médiatico-politique pro-palestinienne marche à fond. Il faut toujours vérifier dans d’autres sources ce que nous entendons dans les médias.
      C’est comme cette Union Juive pour la Paix dans laquelle il y a très peu de juifs au final mais c’est juste pour dire : « Nous mêmes, nous sommes une organisation juive donc nous ne pouvons être antisémites ». Mais comme les juifs, les associations « juives » peuvent être antisémites.

    5. PAUL

      4.sarah ; merci de ces précisions ; il devient très difficile d ‘avoir des infos fiables ; les français non juifs comme moi se font abuser à longueur de temps , dans les grandes largeurs ; mais c est un peu sidérant de savoir qu ‘un juif peut être antisémite ;
      @ bientôt

    6. Jacques

      A cet âge-là, arborer un tee shirt à l’effigie de Che Guevarra, ça montre le niveau, intellectuel comme moral… une épave, ce type, un déchet.

    7. sarah

      Paul, Ulcan est un hacker israëlien qui défend Israël et pirate les ordinateurs et les téléphones des antisionistes-antisémites.
      Mais, je crois que dans cette histoire, c’est BDS qui a monté ce coup.

      Oui, Paul, il y a des juifs qui ont trahi et qui ont emmené ainsi leurs coreligionnaires vers la mort : : je trouve dommage que la communauté juive ne crève pas l’abcès et qu’elle reconnaisse enfin que tout au long de son histoire, certains des leurs les ont vendus pour leur malheur.
      Ne croyez-vous pas qu’en France, il y ait aussi des blancs anti-blancs ? Toux ceux qui vous disent qu’utiliser le mot français de souche est la pire des insultes et ce, même si leurs ancêtres sont installés depuis quinze générations dans ce pays, qui vous disent aussi que le racisme anti-blanc n’existe pas, que les blancs n’ont été que des sales colonisateurs, etc, etc.. Ce genre de blanc vient au secours des migrants à Paris alors que, juste sur le trottoir d’à côté dort un vieil nomme blanc tout en guenilles et sans chaussures et ce blanc qui va au secours d’africains ne jette même pas un regard à ce vieil homme :…trop blanc pour susciter son émotion.

    8. PAUL

      @Sarah , en France, il y a aussi des blancs anti-blancs , oui c est vrai , et ça me sidère tout autant
      concernant les zacualités , je n ai toujours rien entendu au journal de 20 h sur ce qui se passe à Roubaix ;
      pour Ulcan , c ‘est bien ce qu ‘il fait
      @bientôt

    9. PAUL

      @ Ulcan , ne te trompe pas d’ordis hein ; j ‘ai un mal fou avec les ordis , les IP , pas de blague

    10. sarah

      J’avais écrit dans le commentaire 2 ceci :
      « l y a même mieux dans le mensonge. : en Allemagne, une farouche anti-israëlienne s’était inventée une identité juive pour peser plus, a-t-elle dit quand la supercherie a été découverte au bout de pas mal d’années. »

      Lisez cette histoire trop rigolote de Rachel Dolezal, une blanche qui se faisait passer pour une afro-américaine aux Etats-Unis dans le but de défendre la cause noire: se faire crêper les cheveux, passer à la cabine UV régulièrement et faire croire que son père est noir.

      Beaucoup de gens qui se disent juifs tout en défendant la cause des palestiniens ne le sont pas en fait.
      Car il est facile de se faire passer pour un juif. Le juif n’a pas de type ethnique déterminé : il peut avoir les yeux clairs, les cheveux clairs et la peau claire du juif de l’Europe de l’Est (askénase) ou les yeux foncés, les cheveux foncés et la peau mate du juif du Portugal et d’Espagne (séfarade). Son prénom est souvent celui usité dans le pays où il vit, et son nom, à cause des persécutions, a été souvent modifié et changé et quand c’est sa mère qui est juive, son nom n’a pas de consonance juive.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *