toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme islamiste: « Après l’attentat de l’Isère, la préoccupation centrale est de dédouaner le terroriste de tout engagement islamiste »


Terrorisme islamiste: « Après l’attentat de l’Isère, la préoccupation centrale est de dédouaner le terroriste de tout engagement islamiste »

Après le 11 janvier, passée l’émotion, un slogan s’est très vite imposé. «Pas d’amalgame» : il ne fallait surtout pas choquer les musulmans en associant les actes barbares commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly à l’islam. Les terroristes étaient certes des islamistes, c’est-à-dire des religieux extrémistes, mais il fallait à tout prix rappeler qu’ils avaient aussi tué des musulmans. Et minimiser en passant le massacre des chrétiens d’Orient.

Dans les mois qui ont suivi, Edwy Plenel arpenta les plateaux télévisés pour dire que les premières victimes de Daech étaient des musulmans et tous ceux qui rappelaient  que les actes de barbarie commis par l’Etat Islamique l’étaient au nom de l’islam étaient très vite renvoyés au statut de réactionnaires.

Même le juge Trevidic vient d’user de son autorité dans la lutte antiterroriste pour déclarer samedi au Point que « la religion n’est pas le moteur du djihad » et que ce qui fonde l’engagement des islamistes est avant tout un désir «d’aventure»  personnelle. Oui, oui, «aventure»…

Cette dérive « psychologiste » a atteint son paroxysme vendredi après-midi sur iTélé. Deux ou trois « experts »  dont l’éditorialiste Claude Askolovitch, nous ont joué sur un air maintes fois entendu un joli petit morceau de déculpabilisation.

Après l’attentat de l’Isère, leur préoccupation centrale était de dédouaner le terroriste de tout engagement islamiste.

Ils n’avaient aucune autre information vérifiée que le fait que le terroriste avait décapité sa victime en encadrant sa tête de deux drapeaux comportant sa « chahada », la profession de foi musulmane, mais ils mettaient une ardeur incroyable à nous convaincre que cet acte barbare n’avait rien à  voir avec l’islamisme. Ni avec le terrorisme d’ailleurs puisqu’ils nous laissaient entendre qu’il s’agissait sans doute l’acte isolé d’un dément.

Pendant ce temps défilaient sur le bandeau déroulant les dernières informations sur l’attentat de Sousse, où 39 touristes ont été massacrés par un terroriste. On n’ose pas dire « islamiste » puisque c’est désormais inconvenant. Pourra-t-on dire demain qu’il s’agit d’un terroriste, ou devra-t-on se contraindre à parler de « combattant » pour ne pas heurter la sensibilité de ceux qui partagent sa religion?

Si on résume : les terroristes ne sont pas vraiment des terroristes mais des déments égarés par des problèmes psychologiques, les islamistes ne se battent pas au nom de la religion musulmane, mais sont des combattants engagés dans une aventure personnelle.

Il est important de bien maîtriser cette rhétorique pour décrypter l’actualité des futurs attentats qu’iTélé et Mediapart vont malheureusement nous commenter dans les prochains mois.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Terrorisme islamiste: « Après l’attentat de l’Isère, la préoccupation centrale est de dédouaner le terroriste de tout engagement islamiste »

    1. Laurence

      Entièrement d’accord avec cet article
      Sauf sur un point où sont les musulmans morts en France ?

    2. Yéochoua

      Le tueur de l’école Ozar Hatora avait tué des soldats français musulmans peu de temps auparavant.
      Rappelez-vous : au départ, les médias et politiques ont fait comme s’il s’était agi d’un Français d’extrême droite.
      Pour ce qui est de la terminologie évoquée plus haut, il me semblait que l’on pouvait dénoncer les terroristes à condition de faire attention de bien dire « islamistes » et non pas « musulmans ». Si on ne peut même plus les qualifier d’islamistes, c’est que la liberté de parole a été tuée en France.

    3. sarah

      Un certain Askolovitch etc, etc… (pour parodier un certain Blaise Pascal).
      Je finirai par faire mienne la phrase de Karl Lagerfeld. Il disait à propos des russes : « Si j’étais une russe, j(aurais été lesbienne car les femmes russes sont tellement belles et les hommes tellement laids. »
      Sans faire une généralité, les femmes asiatiques sont souvent plus belles que les hommes. Il en est de même pour les juifs.
      Askolovitch, Dray, Attali, Cherki en sont la preuve. Par contre, Eliette Abecassis, Mélanie Laurent, Ruth Elkrief, Sandrine Kiberlain en sont la preuve inverse. Remarque importante : il est difficile de trouver de belles femmes en politique.
      Résultat : les belles femmes juives se perdent dans les bras de beaux chrétiens ou athées et il ne reste plus que la veuve poignée ou quelque athée ou chrétienne quelconque aux hommes juifs comme ceux que je viens de citer, ce qui explique leur propre haine des juifs..

    4. Jacques

      « On n’ose pas dire « islamiste » puisque c’est désormais inconvenant. »

      Evitez de vous inclure dans ces « on » généralistes. Moi, je dis : « ils » ou elles ». Nous n’allons pas céder au diktat de ceux et celles qui veulent nous imposer l’islam en nous commençant par nous défendre d’en parler en mal, au mépris des faits les plus élémentaires, ce qui s’appelle, en bon français, du mensonge, de la manipulation et des tentatives d’intimidation.

      Quant à cet argument plenelesque fallacieux (pléonasme ?) selon lequel la meilleure preuve que l’islam n’est pas impliqué dans ces horreurs serait que ce sont des musulmans qui paient le plus lourd tribut à l’islamisme, je réponds toujours qu’en justice, l’on ne s’intéresse pas au profil des victimes, mais à celui des coupables. Et dans ce registre, il me semble que les assassins, les violeurs, les pillards, les persécuteurs, les monstres barbares, se réclament tous du Coran, de la défense du prophète Mohamed et des musulmans soit-disant persécutés (par les Juifs, par Israël, par l’Occident, par les chrétiens…) ; et que ce ne sont JAMAIS des bouddhistes, des hindous, des gens se réclamant du christianisme ou du judaïsme, ni même de l’ultra libéralisme ou autre doctrine politique. Et que tous ceux qui sont l’objet des exactions et crimes de ces terroristes islamiques le sont PARCE QUE PAS ASSEZ BONS MUSULMANS, OU PAS MUSULMANS DU TOUT.

      Alors ça suffit, dehors les musulmenteurs et tous leurs valets et autres idiots utiles !

    5. sarah

      Je viens d’apprendre que ce barbare islamiste sera bien poursuivi pour assassinat en lien avec une entreprise terroriste lors du point presse donné par le Procureur de Paris. Les médias dhimmisés n’ont pas le dernier mot : c’est la justice qui l’a.
      L’attitude pro-islam des journalistes, et parmi eux quelques juifs moches,me fait gerber..

      Remarque liée au commentaire 3 :
      Quand je parle de couples mixtes, il s’agit de femmes juives laïques ou très peu pratiquantes avec des sionistes chrétiens ou athées. C’est la seule mixité possible et relativement harmonieuse.
      La majorité des femmes juives détestent les antisioniste chrétiens, athées et même juifs parfois. Malheureusement, il existe quand même quelques félonnes.
      Les hommes juifs moches ont la double peine :
      1 – Les femmes juives séduisantes ne veulent pas d’eux.
      2 – Comme ce sont les femmes qui transmettent la judéité, les descendants de ces hommes ne seront pas juifs et c’est une excellente chose car trop de faux juifs hommes, journalistes ou intellectuels, massacrent verbalement l’Etat juif et les juifs sionistes d’Israël et de la diaspora..

    6. PAUL

      Dounia Bouzar ( anthropologue ) est championne dans le pas d’amalgame , on la voit sur tous les plateaux tv ; une vraie cata cette bonne femme

    7. Aaron

      @Sarah:
      Je n’aurais pas dit mieux, même si votre remarque est hors-sujet.
      Votre conviction vous honore.
      quant à la rhétorique employée par les histrions sus-cités, ne l’ employons pas et rectifions systématiquement leurs propos.
      Islam et crimes (ou insécurité générale) sont liés par les écrits puants du coran.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap