toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Noureddine Boukrouh : «L’Algérie risque un nouveau bain de sang»


Noureddine Boukrouh : «L’Algérie risque un nouveau bain de sang»

L’Algérie sombrera dans un autre bain de sang avant la fin de cette décennie, il y aura deux millions de morts, si les choses ne se corrigent pas dans les deux ans à venir», prédit Noureddine Boukrouh, ancien président du Parti du renouveau algérien (PRA) et ancien ministre du Commerce.

Noureddine Boukrouh

Invité hier au forum hebdomadaire du quotidien Liberté,  M. Boukrouh explique qu’il ne faut pas plus de 10 000 personnes pour déstabiliser un pays.

Selon lui, les vulnérabilités existent, il ne manque que l’agression. Noureddine Boukrouh, qui a publié une série de contributions aussi bien sur la réforme de l’islam que sur la crise que traverse l’Algérie, se dit «écœuré» par le congrès du Front de libération nationale (FLN) qu’il qualifie de fait divers criminel.

«Nous sommes dans la folie, aussi bien les gens qui sont au pouvoir, que les Algériens, on a divorcé avec la raison, et Djeha qui nous dirige sait comment on est», indique M. Boukrouh avec un verbe corrosif, mais plein de dérision.

Pour lui, «l’Algérie n’a aucun avenir et le résultat à en attendre c’est la fin».

Source

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Noureddine Boukrouh : «L’Algérie risque un nouveau bain de sang»

    1. david

      Chouette alors. Le retour du boomerang pour ce que le FLN, toujours au pouvoir, a fait subir aux pieds noirs, aux harkis,aux juifs et chrétiens arabes d’Algérie

      Ce monsieur dit que 10000 personnes bien décidées peuvent déstabiliser gravement un pays de près de 40 millions d’habitants : il a raison.
      En France, il suffirait de 15000 djihadistes pour mettre ce pays par terre :: avec l’endoctrinement des jeunes sur Internet, dans les mosquées intégristes et les vagues migratoires qui ramènent des djihadistes (de 1 sur 10 à 1 sur 20 migrants) à Lampedusa et dans les îles grecques, le compte y sera dans 5 ans.

      Cette année, 300000 migrants arriveront en Europe par la Méditerranée. Ici, c’est le retour de boomerang pour le génocide des juifs et le nouvel antisémitisme qui pourrit la vie des juifs d’Europe et surtout de France depuis 20 ans.

    2. Alauda

      Cet ancien ministre fut le fondateur du PRA, Parti du Renouveau Algérien, qui a obtenu 0,1 % des voix aux élections de 2002 et ne compte qu’un seul député à l’Assemblée populaire nationale. (Wikipédia)

      Selon une autre source (anonyme), il serait disciple de Malek Bennabi qui écrivait dans « Vocation de l’Islam » :
      «La plus grave parmi les paralysies, celle qui détermine dans une certaine mesure les deux autres (sociale et intellectuelle), c’est la paralysie morale. Son origine est connue : « L’islam est une religion parfaite. Voilà une vérité dont personne ne discute. Malheureusement il en découle dans la conscience post-almohadienne une autre proposition : « Nous sommes musulmans donc nous sommes parfaits ». Syllogisme funeste qui sape toute perfectibilité dans l’individu, en neutralisant en lui tout souci de perfectionnement.» (Wikipédia)

      Une citation (l’humour en moins) qui rappelle un excellent article de Salem Ben Ammar paru le 29 avril, 2015.

      En dehors des effets de manche, que fait ce monsieur pour aider son pays à retrousser les siennes ?

    3. cherif

      oui l’Algérie n’est pas a l’abri d’une révolution arabe comme on dit, le problème c’est que ses dirigeants sont ingrats et inconscients ils privilégient les étrangers en rejetant leurs propres ressortissants par exemple moi, j’ai lutté contre le terrorisme des groupes islamistes armés dans les années 1990 2000, en combattant ces terroristes au péril de ma vie pour sauver une république et un pouvoir qui me rejette et en fin de compte les terroristes bénéficient de tout, et moi qui a servi ce pays j’ai bénéficié d’un bras d’honneur, si aujourd’hui ce pays est menacé qu’il ne compte plus sur moi je suis dans les abonnés absents chérif

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *