toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique prospecte le site nucléaire syrien détruit par Israël


L’Etat islamique prospecte le site nucléaire syrien détruit par Israël

ISIS pourrait être à la recherche de matériaux radioactifs enterrés. En 2014, ils se sont emparés de la région où se situe le réacteur nucléaire détruit.

Les résidents syriens des villages proches du site nucléaire syrien détruit, Al-Kibar, à environ 60 kilomètres de Deir A-Zor,  rapportent que les membres de l’Etat islamique (ISIS / Daesh) ont pratiqué des fouilles dans l’installation nucléaire secrète syrienne détruite.

Les rebelles syriens ont pris cette zone aux armées d’Assad en 2013, et un an plus tard, l’État islamique prenait le relais des rebelles syriens.

Les résidents qui ont visité la région signalent également des barils de métal vides, et craignent maintenant que davantage de matériel radioactif soit libéré.

L’État islamique pourrait être à la recherche de matières radioactives pour fabriquer une bombe sale, ou peut-être croient-t-ils pouvoir trouver une bombe nucléaire sous les décombres.

En 2007, l’armée de l’air israélienne a détruit l’installation nucléaire syrienne secrète lors de l’Opération Orchard, après quoi le régime Assad a rapidement enlevé une grande partie des déchets sales du site, puis l’ont remplacé, le recouvrant de tonnes de nouveaux déchets, pour cacher les buts de l’installation des inspecteurs internationaux.

À l’époque, le régime syrien utilisait des véhicules civils pour enlever les déchets.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a finalement été en mesure de confirmer en 2011 que le site d’Al Kibar était une installation nucléaire secrète.

En 2009, le ministre de la Défense d’Allemagne, Hans Ruhle, a déclaré que l’Iran avait financé la construction du réacteur nucléaire en Syrie, et la Corée du Nord avait  fourni le matériau de construction, à un coût compris entre 1 milliard à 2 milliards $.

La CIA a également dit que c’était une installation nucléaire construite à des fins militaires.

Learn Hebrew online

En supposant que les rapports locaux soient vrais, il y a matière à être inquiet.

Image à la Une : Al-Kabir en Syrie, le site nucléaire secret avant et après la frappe israélienne.
Photo Credit: US Government

Jewish Press News Briefs – 1er juin 2015 – H/T NZIV/Rotter
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif-







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *