toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le PDG d’Orange présente ses excuses à Israël concernant son appel au boycott


Le PDG d’Orange présente ses excuses à Israël concernant son appel au boycott

Le PDG d’Orange (le géant français des télécommunications) Stéphane Richard a présenté vendredi ses excuses au vice-Premier ministre israélien Silvan Shalom après avoir fait part de son intention de rompre les liens de sa compagnie avec Israël en raison de sa politique dans les territoires palestiniens occupés, a déclaré M. Shalom dans un communiqué.

« M. Richard a présenté ses excuses concernant les remarques qu’il avait faites lors d’une conférence en Egypte et m’a affirmé être un ami d’Israël« , a écrit M. Shalom sur sa page Facebook.

Mercredi, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au Caire, M. Richard a déclaré que sa société avait l’intention de rompre les liens avec son opérateur israélien Partner, tout en critiquant ses activités dans les colonies juives du territoire palestinien de Cisjordanie.

« Je serais prêt à abandonner demain matin, mais le plus important, c’est que je veux limiter le risque juridique encouru par la société », a dit M. Richard. « Je serais prêt à abandonner, je le répète, mais je ne veux pas exposer Orange à un niveau de risque et de pénalités qui pourrait être tout à fait considérable pour la société », a-t-il ajouté.

Les déclarations de M. Richard ont déclenché les foudres de responsables israéliens.

M. Shalom a parlé avec M. Richard et lui a dit : « Le peuple israélien est blessé et courroucé par [vos] propos. »

« Il a personnellement présenté ses excuses, ainsi qu’au nom de sa société, et a affirmé qu’ils condamnent toute forme de boycott », a ajouté M. Shalom.

Leur conversation s’est déroulée peu après que – suite aux fortes pressions exercées par Israël pour que M. Richard revienne sur ses déclarations – le Palais de l’Élysée a indiqué vendredi qu’il ne soutient pas un boycott d’Israël.

Jeudi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a exhorté le gouvernement français à publiquement condamner l’intention d’Orange de rompre ses liens avec sa filiale israélienne.

Learn Hebrew online

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Le PDG d’Orange présente ses excuses à Israël concernant son appel au boycott

    1. OHAYON

      Et ces excuses vous suffisent, lecteurs d’Europe Israël !

      « Je serais prêt à abandonner demain matin, mais le plus important, c’est que je veux limiter le risque juridique encouru par la société », a dit M. Richard. « Je serais prêt à abandonner, je le répète, mais je ne veux pas exposer Orange à un niveau de risque et de pénalités qui pourrait être tout à fait considérable pour la société », a-t-il ajouté.

      Ces paroles sont réfléchies et quelques excuses que ce soient, ces mots resteront gravés à jamais.

      Monsieur RICHARD doit démissionner, un point c’est tout !

    2. Elia

      Je ne vois pas où sont les excuses, mais, je comprends qu’il ait 2 façades.
      Une pour le monde musulman, une autre pour les naifs !
      C’est la politique du gagnant/gagnant !

      De toute façon, la faute incombe en grande partie à la politique israelienne d’apaisement et d’inaction depuis longtemps contre les agissements des organisations soit disant humanitaires, financés par l’Europe, Usa et l’autorité palestinienne, pour propager la haine d’Israel à travers le monde en obligeant les grands groupes de le boycotter et par conséquent déligitimer son existance. Ils ont même libre accès à l’intérieur même du pays pour le saper sans qu’ils rencontrent de la résistance. Ils arrivent à faire des films de propagande anti-israéliens et les diffuser dans le monde entier.
      Il n’y a rien d’éttonnant à ce que celà commence à faire boule de naige, si le gouvernement israélien ne réagi pas, se montre aux abonnés absents.
      Le risque est très grave si rien n’est fait.

      A ce propos deux articles en anglais dans JP de Caroline Glick et Martin Sherman, qui tirent la sonette d’alarme :

      http://www.jpost.com/Opinion/The-new-governments-war-on-BDS-405090

      http://www.jpost.com/Opinion/The-FIFA-fiasco-What-woeful-wimps-405107

    3. Alice

      « Je serais prêt à abandonner, je le répète, mais je ne veux pas exposer Orange à un niveau de risque et de pénalités qui pourrait être tout à fait considérable pour la société », a-t-il ajouté.

      ________
      j’ai lu que orange devrait payer des centaines de millions à Israel en cas de rupture de contrat .

    4. DERAI

      Orange est passé au rouge Israël respecte les feux verts c’est une véritable démocratie qui continuera exister quoiqu’il advienne .

      Je conseille aux ONG pro arabes de se confondre a jamais avec ce peuple de bons à rien et de continuer à soutenir lleurs dictateur qui
      Volent l’argent de la communauté internationale pou leur luxure personnelle demandez donc à la femme d’Arafat ce qu’elle a fait des milliards que son mari a volé alors qu’il aurait construire des école des hôpitaux et des logements à ces PAIVRES PALESTINIENS ….

    5. Jacky SMADJA

      Ca veut dire quoi ? Il reste ou il part ? C’est très flou…! Moi je comprends que Orange a un marché énorme avec les pays musulmans et que s’il reste en Israël,, c’est eux qui le boycotteront ! C’est ça ou je suis un imbécile ?

    6. Christian De Lablatinière Post author

      @ Jacky: Orange a renouvelé son contrat avec la société israélienne Partner il y a 3 mois et ce pour 10 ans, donc Orange reste

    7. Jacques

      Je suis d’accord avec les commentaires ci-dessus.

      1. pas sûr du tout du tout que ces « excuses » soient sincères, vu la pression énorme qu’a subie Richard depuis ses déclarations.

      2. On se demande parfois si les autorités israéliennes ont pris la mesure de la formidable propagande de délégitimation d’Israël orchestrée par les groupes divers que rapprochent une seule chose : la haine d’Israël, la haine du Juif.
      Il faudrait réagir très vigoureusement, à la fois sur le terrain de l’information – sur Israël, sur ses ennemis au Proche-Orient, qui ils sont vraiment – et celui de la justice, pour faire condamner les calomniateurs criminels.

    8. MK

      Bon, c’est bien qu’il s’excuse et surtout, et qu’il ait dit qu’il était contre toute forme de boycott !
      Pour lui, on ne s’en doute pas, il a fait dans les 2 cas ce qu’on lui a dit de faire, mais je pense qu’il est important de montrer aux ONG pro-palos que même si elles poussent au boycott, dans le réel, elles peuvent aller se faire mettre !

    9. Rita

      Too little too late. Avec ces faux excuses il veut seulement se proteger contre des consequences serieuses de son leche-babouche pour les Arabes qui semble devoir toujours venir avec une declaration anti-semite. Ne les acceptez pas mais, au contraire, faites tout ce qu’il faut pour obtenir des penalties les plus hautes que possible. Il vous a craché dans la figure – ne lui tenez pas l’autre joue.

    10. Paul

      Il n’a pu tenir de tels propos sans l’accord de fafa. La France est devenu de fer de lance de la campagne de diabolisation et d’isolement d’Israel. Avoir dénoncé le contrat en Israel alors qu’il dans un état arabo-musulman laisse penser que la raison première de la politique du quai d’Orsay est l’argent et la reconnaissance du Qatar. La France est devenue une colonie du Qatar.

    11. moi

      Et si le QATAR avait proposé un contrat de plusieurs milliards d’euros à ISRAËL pour rompre ses liens commerciaux avec ORANGE?
      Et les gars n’oubliez pas que le BUSINESS
      C’EST LES JUIFS QUI L’ONT INVENTÉ.
      Alors c’est juste ou pas ??

    12. Masca38

      Quand un être humain trahie un peuple en vue de renforcer ses pouvoirs économiques, plus personne ne peut lui faire confiance, quand il est obligé de se renier. Pour ma part, c’est un judas.

    13. gilbert

      Comme quoi,quand on ne laisse rien passer on se fait respecter
      En d autres termes on ne doit plus permettre a qui que ce soit de critiquer a tort(breakink thé silent a Zürich)boycotter Israël(affaire Orange) de porter préjudice a Israël sans réagir énergiquement
      On a vu que dans ces 2. cas ça été efficace

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *