toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le mythe palestinien démonté par un journaliste arabe


Le mythe palestinien démonté par un journaliste arabe

 

La situation au Proche-Orient paraît simple pour tout le monde : les Palestiniens veulent une patrie et les musulmans veulent le contrôle de sites qu’ils considèrent comme étant sacrés. Simple, non ?  Eh bien, en tant que journaliste arabe américain, qui s’est forgé une connaissance approfondie de la situation au Moyen-Orient, à force de commenter jets de pierres et tirs de mortiers, je peux aujourd’hui vous assurer que la justification de la violence et des émeutes ne trouve pas son origine dans la simple revendication palestinienne à une patrie ni dans la volonté des musulmans de contrôler des sites qu’ils considèrent sacrés.

Surpris ?
Alors comment expliquer qu’avant la guerre des Six Jours en 1967, il n’y eut aucun mouvement sérieux de revendication d’indépendance palestinienne ?
« Avant 1967 ? » me direz-vous, « les Israéliens n’occupaient pas la Cisjordanie et la vieille ville de Jérusalem »
C’est vrai.

Mais durant la guerre des Six-Jours, ce n’est pas des mains des  Palestiniens ni de Yasser Arafat qu’Israël conquit la Judée, la Samarie et Jérusalem Est. Ces territoires étaient de fait occupés par le Roi Hussein de Jordanie depuis 1948. A-t-on une seule fois demandé au souverain hachémite de restituer ces territoires aux Palestiniens ?

Non et non.

Ne vous demandez-vous pas alors pourquoi tous ces Palestiniens ont soudainement  découvert leur identité nationale après qu’Israël ait gagné cette guerre  ?

La vérité est que la Palestine est un Mythe !

Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l’an 135 de l’ère actuelle par l’empereur Romain Hadrien, qui, non content d’avoir éradiqué la présence juive en Judée – une présence qui durait depuis plus de 1000 ans ! –, non content d’avoir détruit leur Temple à Jérusalem, non content d’avoir interdit l’accès du pays aux derniers Juifs, persuadé qu’il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays, le débaptisa au profit d’un nom dérivé des Philistins – les Philistins étant ce peuple  auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt.  Ce baptême était pour les Romains une façon d’ajouter l’insulte à la blessure. Ils essayèrent également de changer le nom de  Jérusalem en « Alea Capitolina« , mais cela ne rencontra pas le même succès.

La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire. Jamais ! Le pays fut dominé successivement par les Romains, par les Croisés chrétiens, par les musulmans – qui n’ont d’ailleurs jamais
fait de Jérusalem une capitale pendant qu’ils occupaient le pays –, par les Ottomans et, brièvement, par les Britanniques au lendemain de la première Guerre Mondiale. Dès 1917, avec la déclaration Balfour, les Britanniques  s’étaient montrés favorables à céder au moins une partie du territoire au Peuple Juif, afin qu’ils y établissent un État souverain.
Il n’existe pas de langue proprement palestinienne. Ni même de culture  spécifiquement palestinienne. Il n’y a jamais eu de Palestine dirigée par des Palestiniens. Ces derniers sont des Arabes, et sont indissociables des Jordaniens  – la Jordanie étant elle aussi une invention récente, créée de  toutes pièces en 1922 par les Britanniques – ou des Syriens, ou de certains Égyptiens. Mettez-vous bien en tête que le monde arabe contrôle 99,9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que 0,1% de la superficie régionale !
Mais cela est déjà trop pour les Arabes. Ils veulent tout.

Et c’est précisément là que se situe le nœud du conflit qui les oppose à Israël.
Avidité. Fierté. Jalousie. Convoitise. Toutes les concessions que pourrait  faire Israël n’y suffiront pas.

Qu’en est-il des lieux saints de l’islam ?
Il n’y en a tout simplement aucun à Jérusalem.
Cela vous choque ? Vous pouvez l’être. Je suis persuadé que vous n’entendrez jamais cette vérité brutale de la part d’un média international. C’est politiquement incorrect.
Je sais que vous me direz : « la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le 3ème lieu saint de l’islam, après la Mecque  et Médine ».
Eh bien, sachez que c’est faux ! En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem. La Mecque y est citée des centaines de fois. Médine est  mentionnée un nombre incalculable de fois. Mais Jérusalem, jamais ! (Inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah !).

Learn Hebrew online
Titre tiré de la revue française l'Intransigeant.

Titre tiré de la revue française L’Intransigeant.

Il n’existe aucune preuve historique que le prophète Mohamed se soit rendu à Jérusalem. Alors comment Jérusalem est-elle devenue le troisième lieu saint de l’islam ?

Les musulmans, aujourd’hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée « le Voyage Nocturne »(1). Il y est fait état d’un rêve de Mohammed qui fut transporté de nuit « du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l’enceinte ». Au septième siècle, des musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme  étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l’islam et Jérusalem – connexion faite de rêve, d’imagination, d’interprétations et de mythe. Parallèlement, le peuple juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu’à l’époque du patriarche Abraham.

La dernière vague de violence qui sévit en Israël a eu comme origine, dit-on, la visite du chef du Parti Likoud Ariel Sharon sur le Mont du Temple, là où se trouvent les fondations du Temple construit par Salomon.  C’est le site le plus saint du judaïsme. Sharon et son entourage y furent accueillis à coups de jets de pierres et d’insultes. Je sais à quoi cela ressemble. J’y étais. Pouvez-vous imaginer ce que ressentent les Juifs  lorsqu’ils sont menacés, lapidés et tenus éloignés du lieu le plus saint du judaïsme ?
Alors, me direz-vous, quelle est la solution pour apporter la paix dans ce Moyen-Orient ?

Franchement, je ne pense pas qu’un homme aujourd’hui puisse se prévaloir de détenir une solution durable. Mais s’il y en a une, elle se doit de commencer par rétablir la Vérité. La poursuite des mensonges  n’apportera que plus de chaos. Continuer à mépriser un droit légitime vieux de 5 000 ans pour les Juifs, de surcroît renforcé par des preuves historiques et archéologiques éclatantes, en les confrontant à de fausses revendications, ne pourra que donner une mauvaise réputation à cette diplomatie de menteurs.

"Il n'y a jamais eu de pays appelé Palestine, dans l'Histoire, définitivement pas" Historien Arab Philip Hitti

« Il n’y a jamais eu dans l’Histoire de pays appelé Palestine, définitivement – non » dit l’historien arabe Philip Hitti

 Note Francis NADIZI, islamologue

Les musulmans s’appuient sur le Coran pour revendiquer Jérusalem, pourtant Jérusalem n’y est pas mentionnée une seule fois. La 17ème sourate contient une allusion floue à une « Mosquée la plus éloignée ». « Loué soit celui qui a conduit pendant la nuit son serviteur de la mosquée inviolable à la mosquée la plus éloignée » Mais existe-t-il une base solide qui prouverait qu’il est ici question de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem ? La réponse est : Non !
Au temps de Mahomet, qui mourut en 632 après Jésus Christ, Jérusalem était une ville chrétienne du royaume byzantin. Elle ne fut conquise que six ans plus tard par le calife Omar.
Durant cette période, il n’y avait que des églises dans la ville, et sur le Mont du Temple, se trouvait l’église byzantine de Sainte Marie. Vers l’an 711, soit 80 ans après la mort de Mahomet, l’église fut transformée en  mosquée et appelée al-Aqsa afin de donner corps à l’incompréhensible sourate 17 du Coran. Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand il écrivit le Coran, puisqu’elle n’exista que 3 générations après sa  mort.
D’ailleurs Mahomet n’éprouvait pas de sympathie particulière pour Jérusalem.
Il permit à ces fidèles de prier tournés vers Jérusalem pendant quelques mois, pensant ainsi convaincre les Juifs de se tourner vers l’islam. La  tentative ayant échoué, il prononça le 12 février 624, l’interdiction de prier en direction de Jérusalem.
Cette ville ne fut jamais un lieu saint pour les musulmans.

Leader du Hamas: "La moitié des palestiniens sont egyptiens et l'autre moitié Saoudiens !"

Leader du Hamas:
« La moitié des Palestiniens sont égyptiens et l’autre moitié saoudiens ! »

Source: http://www.wnd.com/2015/06/finally-the-truth-about-palestinians/
A
uteur: Joseph Farah

Promotion de Mein Kampf par la chaine officielle d'information palestinienne.

Promotion de Mein Kampf par la chaîne officielle d’information palestinienne.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 27 thoughts on “Le mythe palestinien démonté par un journaliste arabe

    1. Laurence

      Petit à petit la vérité eclate au grand jour et ça va continuer à surprendre beaucoup de monde

    2. Paul

      Super article.
      En revanche les nuances de couleur sur la carte de départ sont difficilement perceptibles…
      Pour ceux qui connaissent un peu l’histoire d’Israël, on peut deviner, mais pour ceux qui ne savent pas et qui ont soif de connaissance… ça risque de ne pas beaucoup les aider (risque de confusion) ! 🙂

    3. Gilles Pratte

      Ce sont des articles comme celui-ci et le rapport des crimes de guerre du HAMAS qui devraient être publiés à grande échelle pour que les populations mondiales (celles qui se font agresser par les écrits des nazislamistes) soient informées de l’envers de la médaille !

    4. Sandrine AARON

      Je soutiens beaucoup et rpofondémment la terre d’Israël. Le peuple juif a le droit d’avoir une terre. Cette terre est ISRAEL et rien d’autres. Les palestiniens leur a volé les terres et ça c’est monstrueux et scandaleurx

    5. capucine

      cet article devrait être diffusé sur tous les sites juifs … et puis il faut faire un
      copier-coller et l’envoyer à tous vos contactes ! tout le monde doit savoir
      que les arabes n’auront jamais le 0,1% de la terre qui leur manque !!
      les juifs sont sur la terre de leurs ancêtres depuis des millénaires !

    6. Nakab Charles

      il faut rappeler que ce n’est que le 14eme calif des omayades Abdel Maliq qui va construire kupat ezahra le dome du rocher et que son troisieme fils Abdel Walid qui construit la Mosque El aksa.donc aucun rapport avec l’epoque de Mohamed.

    7. Cobut S

      Peuple inventé par les nazis et les musulmans pour détruire Israël , et le pire cautionné par cette Europe + Obama le grand traitre à l’humanité , ils détruisent l’occident et notre civilisation , et personne ne bouge à par l’Australie et le Canada , on nous impose une immigration forcée ; qui est réellement une invasion ; on cherche une guerre avec la Russie mais l’ Europe n’avait et n’a rien à faire en Ukraine , cela nous a couté onze milliards et nous sommes en faillite , pour mettre un milliardaire marchand de chocolat au pouvoir en Ukraine qui était Russe , et les gens qui parlent le russe c’est leur langue , enfin on commence à enseigner l’arabe en France comme deuxième langue donc tout va bien , La Russie n’étant pas islamiste embête Obama , s’il pouvait provoquer une guerre Europe Russie , et une guerre Iran Israël il serait le plus heureux des cons sur cette terre ; il aurait accomplit l’impossible être maitre du monde , mais il ne sera jamais le maitre du monde et n’est sur de rien un malade comme lui est amoureux de sa fille un de ses compatriotes d’Afrique lui propose un échange d’ animaux comme de coutume chez eux . et nous auront nous bientôt du chocolat d’Ukraine dans nos magasins ? Côte d’Or fabrique déjà à l’étranger ; et oui . .

    8. Paul

      @Laurence
      Merci pour le lien.
      Mais la carte de l’article partagé n’indique pas qui contrôlait la bande de Gaza et la Judée-Samarie de 1946 à 1967 avant la guerre des Six Jours, à savoir de 1949 à 1967, l’Égypte pour la bande de Gaza et la Jordanie pour la Judée-Samarie, sans tenir compte du mandat britannique entre 1946 et 1948.
      C’est à cela que je faisais allusion dans mon précédent commentaire quand je parlais des nuances de couleur sur la carte de cet article: la Jordanie, l’Égypte, le Royaume-Uni et même Israël peuvent facilement être confondus au premier coup d’œil et cela n’aide pas le lecteur, encore plus si celui-ci cherche justement à savoir exactement qui a pris quoi et quand ! 🙂
      J’espère que vous m’avez compris 🙂

    9. Jacques

      Je suis un peu étonné par le fait que l’article ne correspond pas à la traduction de l’article de Joseph Farah sur le site wnd com.

      Bien sûr le sens général ainsi que le ton restent les mêmes, mais en tant que scientifique j’avoue que je suis un peu perturbé par le procédé…

      Cela dit sur le fond, Farah dit des évidences, que tous ceux qui connaissent un minimum l’histoire de cette région savent… le problème, c’est qu’en face il y a des adeptes de l’adage hitlérien selon lequel « un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois il devient une vérité. »

    10. Laurence

      Paul j’avais d’autres cartes en dossiers mes je les retrouves plus

      Mais vous avez là ce qu’il faut que vous sachiez pour qui a donner quoi
      Ces cartes montrent parfaitement les concessions d’Israel
      C’est une peau de chagrin
      Ben Gourion l’avait dit , il pensait au nombre de Juifs qu’il y avait en diaspora , et c’est ce que devrait regarder Israel
      Israel est comme Jérusalem rien ne doit etre donné

    11. moi

      Les arabes c’est comme le chiendent il faut l’iradiquer complètement sinon il repousse.
      Le chiendent ça sert à rien, tout le monde le sait, et pourtant y’en à partout.
      Il faut croire que les gens sont cons au point de ne pas réagir .
      La FRANCE cher pays de leur enfance..
      Bercée de tant d’insouciance…
      Je te porte dans mon coeur..
      Les Français sont tellement cons qu’il vont se faire dominer par les arabes d’ici 20 à 30 ans.
      Les églises vont être remplacer par des mosquées, les femmes et les enfants seront vendus sur des marchés comme des esclaves.
      Bravo le destin de la France.
      Ce n’est pas exagéré ce que je dis.IL suffit de se laisser faire comme on le fait aujourd’hui et le résultat on l’aura croyez le.
      Après tout tant pis pour la France, elle a qu’à se préserver de l’islamisation du pays.

    12. michadri

      Pourquoi le gouvernement israelien ne dit pas clairement que les palestiniens n’existent pas en s’appuyant sur l’histoire de cette région ??Un petit cours d’histoire remettrait les choses en place.

    13. bertie

      La revendication palestinienne aete cree par les Soviétiques pour contrer l hégémonie occidentale au moyen orient tout simplement

    14. Yan

      Oui Bertie, et le comble du comble est que çà a été le 1er pays a voter favorablement pour la création d’Israel car au départ, les responsables soviétiques voyaient dans les kibboutz un modèle des Sovkhoze et espéraient pouvoir se servir d’Israel comme tête de pont de leur idéologie dans la région…L’esprit indépendant juif a repris le dessus et ils ont été amèrement déçus…Toujours est-il que s’est Nasser et la Ligue Arabe qui ont proclamé « l’Etat Palestinien » avec leur vilain polichinelle Arafat comme animateur du terrorisme arabe…L’appellation même de « Palestine » date du conquérant romain du Royaume de David et de Judas, encore une création coloniale de plus…

    15. rouffart

      BRAVO ! J’attendais cet article. Comment le diffuser dans la presse francophone ? Le Monde et Libé en particulier.
      Ja presse française et belge, je lis les titres, et encore ….. La mauvaise foi, ça ne passe pas !
      Bonjour à vous !

    16. michel m

      J’ai déjà lu un article de Joseph Farah il y a à peu près 10 ans, où il disait:

      « Tant que les Arabes ne rendront pas aux Juifs le temple de Jérusalem, le sang coulera dans le monde entier ».

      Pour l’heure je suis ravi de lire ce que je prétend depuis 25 ans, je l’ai même déjà écrit ici. Il faudrait juste ajouter les accords de San-Rémo pour comprendre que les lois de l’ONU sont vouées à l’échec.

      Merci Monsieur Farah de défendre La vérité.

    17. nicole Levieux

      enfin un journaliste qui ose remettre au grand jour la vérité sur l’invasion de la Palestine par les arabes.la Palestine a toujours été juive et ceci depuis les pharaons ( lire la fuite d’Égypte) alors que ce soit Obama, avec sa prétention a diriger la planète, Hollande ou autres crétins avant de vouloir  » exiger d’Israël  » leur retrait de la Palestine, qu’ils plonge pour une fois leur petit, petit cerveau dans l’histoire du moyen orient. quand à Jérusalem, l’invasion arabe est la même, c’est bien a Jérusalem que le roi (juif) David fit construire son temple sacré. alors qu’y font les arabes ? Mahomet n’y a jamais mis les pieds, ce n’est que mensonge et s’il l’avait fait, il aurait été en territoire juif puisque ce n’est que 650 ans après notre ère judéo-chrétienne que l’islam existe= 650 ans après la mort de jésus qui était juif. a cette époque, la Palestine toute entière était colonisée par les romains, mais restait quand même un état souverain. il est trop facile de toujours protéger et donner raison aux mêmes malfaisants: les musulmans, par frousse ou par cupidité ? là est le problème

    18. YEHOUDA

      encore un peut de patience !!
      et la mosquée d’el laskar, ne sera que sur des photos souvenir !!
      rireeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!

    19. steven L

      The West refusal to learn history suggests that there goal is the control of the Jews to their own benefit.
      What about shipping Al Aksa to Jordan?
      That would bring 2 benefits: eliminate the frictions with the Muslims world and be a source of income to the poor Kingdom of Jordan.

    20. nadine56

      Je rebondis sur ce que dit « Moi », ça n’est pas dans 20 ou 30 ans, bien plus tôt que cela, c’est IMMINENT. C’est comme une grand toile d’araignée qui s’est tissée….. et les français, (et les européens) sont déjà pris dans cette toile…
      L’araignée n’aura pu qu’à se régaler……
      Voir absolument sur ce même site l’intervention du Père Boulad au parlement, Jésuite Egyptien qui met en garde et avertit la Les députés de France, (et l ‘Europe sur ce qui va nous arriver d’ici moins de 10 ans, si LA FRANCE NE SE REVEILLE PAS MAINTENANT…….
      Je ne suis pas juive et pourtant c’est en ISRAEL que j’aimerais aller vivre, et c’est encore là-bas que je me sentirai le plus en sécurité……

    21. Kasparski

      Ne vous inquiétez pas mes amis, le jour où la vérité éclatera viendra plus vite que vous croyez. Et les juifs deviendront de nouveau des propriétaires de leur propre terre, où renieront la paix et la tolérance. Amen.

      C’est un goy qui vous le dit.

    22. 'Ami Artsi

       » Mettez-vous bien en tête que le monde arabe contrôle 99,9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que 0,1% de la superficie régionale ! » Cet arabe connaît bien mal le Moyen-Orient ! A part Israël, je connais deux pays qui ne sont pas arabes : l’Iran (il est perse, pas arabe) et la Turquie ! S’il est vrai que 99,9% des pays de la région sont musulmans (avec seul Israël comme pays non-musulman), il est faux de dire que 99,9 % des pays de la région sont arabes.

      Par ailleurs, Joseph n’est pas un prénom musulman ni arabe… Youcef, oui, Youssouf, oui, pas Joseph…

    23. 'Ami Artsi

      Joseph Farah est chrétien évangéliste, il est d’origine syrienne et libanaise et co-fondateur du WND, média conservateur du Tea Party.

      C’est tout ce que je peux dire sur cet homme… Ce qui est assez étrange, c’est que dans l’article original il ne parle ni de la guerre des 6 jours, ni de 99,9% de pays arabes, il n’y a pas les cartes d’Israël, en revanche, il y parle d’Abbas, mais il n’en parle pas ici…

      Etes-vous certains d’avoir mis le lien vers le bon article ???

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *