toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Agence Juive pour Israël réclame des juridictions de conversion spéciales pour la Diaspora.


L’Agence Juive pour Israël réclame des juridictions de conversion spéciales pour la Diaspora.

Le Conseil de Direction de l’Agence Juive pour Israël appelle à l’établissement  d’instances religieuses spéciales en Diaspora pour gérer les conversions en dehors de l’Etat d’Israël.

Une résolution adoptée à une écrasante majorité du Conseil d’administration réuni mercredi 24 juin  a dit qu’en l’absence de telles directoires, l’Agence pourrait envoyer des rabbins assister les rabbins des communautés  locales dans leur tâche.

«Etant donnée la responsabilité de l’Agence Juive pour assurer l’unité du peuple juif et en reconnaissance de l’existence de nombreuses familles interconfessionnelles dans différentes communautés juives, l’Agence Juive souhaite faciliter la pleine intégration de ces familles au peuple juif par la conversion, ainsi que par la possibilité de l’Aliyah. En l’absence de directoires capables d’aider ceux qui souhaitent œuvrer à la conversion dans de nombreuses communautés juives, l’Agence juive va coopérer avec les instances spéciales de conversion établies à cet effet par l’envoi de rabbins pour aider les rabbins dans les communautés locales.

Jadis proscrit d’Israël, Natan Sharansky est aujourd’hui Président de l’Agence Juive.   Photo Credit: Nati Shohat / Flash 90

Jadis proscrit par Israël, Natan Sharansky est aujourd’hui Président de l’Agence Juive. 

« L’Agence juive accompagnera les convertis dans leur processus de préparation à l’Aliyah, pour ceux qui choisissent cette option. »

« L’Agence juive répond aux besoins des communautés juives à travers le monde », a déclaré Natan Sharansky, président de l’Agence.

« C’est l’un des besoins très réels exprimés par les différentes communautés juives. Le temps est venu d’y répondre. « 

La question de la conversion juive en Israël et à l’étranger est complexe, controversée et farouchement débattue entre les individus ainsi que les communautés.

Récemment, la position de leader de la communauté d’une grande figure rabbinique anglo-israélienne a été remise en question, pense-t-on, en partie en raison de la controverse générée à ce sujet.

Image à la Une: Le grand salon des programmes éducatifs en Israël pour les 16-30 ans a entamé son tour de France avec une escale par Paris, à l’Espace Pierre Cardin, le dimanche 8 février 2015.

Source: The Jewish Press – Par Hana Levi Julian
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif-

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Agence Juive pour Israël réclame des juridictions de conversion spéciales pour la Diaspora.

    1. abraham

      L’Agence Juive veut son tribunal rabbinique pour convertir les immigrants
      En effectuant des conversions à l’étranger, le nouvel organisme faciliterait l’immigration des couples « mixtes »
      Je suis heureux d’apprendre qu’un organisme officiel de l’Etat Juif, prend la décision de prendre en compte la Torah,et derétablir le PATRIARCAT d’Abraham, d’Isaac, de Jacob/israël et de MoÎse. pour consacrer la descendance issue du Père comme au judaïsme.
      Il est plus que temps, que le RABBINAT ORTHODOXE prend conscience des dégâts que cause le Matriarcat instauré au l’an 368 a.n ère par le scribe EZRA, un fonctionnaire de la cour du roi Perse, Ce scribe conformément aux instructions de son maître perse, impose, face aux refus des Israélites qui ne furent pas exilés, aux exilés de Babylone dit Juifs (tribu de Juda exilés à Babylone), et aux Galiléens le Matriarcat qui optèrent pour la centralité du Temple de Jérusalem. Quant à ceux et à celles qui refusèrent le Matriarcat ils conservèrent le Patriarcat, et furent désignés sous le nom de Samaritain du nom de la capitale Samarie du royaume d’Israël du Nord; Ils construisent également un Temple dédié au Nom à Garizim (=Naplouse). Leur sort et les péripéties de leur vécu fut similaire à celui des Juifs. Les étrangers : grecs, latins, et ensuite chrétiens et musulmans leurs firent subir les mêmes persécutions et les mêmes souffrances.
      Depuis plus d’un demi-siècle, à la suite de l’exil des Juifs du Maghreb, de Libye, d’Egypte, de Syrie et du Liban ainsi que d’Iran et de Turquie à chaque génération le judaïsme orthodoxe perd entre 50% à 60% de ses fidèles à la suite du Matriarca, c’est pourquoi, il faut arrêter l’hémorragie rapidement.

      Le Matriarcat est une aberration dans un monde où existe un état civil national. Puisque la progéniture d’un couple dont le mère n’est pas juive est exclue des Enfants d’Israël, alors qu’il porte un nom identifié comme Juif.

      C’est pourquoi, aujourd’hui on trouve de nombreux personnages avec des noms juifs qui sont les pires persécuteurs des juifs et les opposants déterminés au judaïsme dans toutes les organisations antisémites/antisionistes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap