toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’AFP fustigée pour son reportage ‘complètement déraisonnable’ sur la mort d’un occupant terroriste arabe de Judée-Samarie.


L’AFP fustigée pour son reportage ‘complètement déraisonnable’ sur la mort d’un occupant terroriste arabe de Judée-Samarie.

L’AFP a complètement déformé la vérité dans son reportage du week-end  en tentant de faire croire que les soldats israéliens avaient délibérément attaqué un arabe du territoire de Judée-Samarie – sous tutelle de l’Autorité palestinienne – a dit un groupe de surveillance des médias à The Algemeiner  ce mercredi.

L’AFP a publié ce reportage contestable le 14 juin sous le titre «l’armée israélienne tue un palestinien de Cisjordanie» : [“Israel Army Kills West Bank Palestinian.”] L’article commençait par dire que les soldats israéliens avaient tué un palestinien “en Cisjordanie occupée” en le heurtant avec une jeep. Ce n’est qu’au troisième paragraphe qu’il est expliqué en une seule phrase, que l’arabe ‘palestinien’ est mort après avoir lancé un cocktail Molotov sur un véhicule.  Le chauffeur avait tenté une manœuvre pour sortir de l’embuscade mais le véhicule s’est renversé sur l’attaquant.

Cette façon de sauter une information vitale en début de reportage est caractéristique de la tentative de l’AFP de mettre l’accent  sur “les torts israéliens” afin de minimiser le rôle joué par les arabes de l’Autorité palestinienne dans leur propre souffrance a déclaré à The Algemeiner, Dexter Van Zile, analyste des médias au Comité pour  la Fiabilité des Reportages sur le Moyen Orient en Amérique. [Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America (CAMERA)].

“Les gens omettent de dire ce qui s’est produit avant l’action des israéliens,” explique-t-il, “et dans cet exemple c’est clairement le cas – Croient-ils honnêtement que le chauffeur du camion a mis sa propre vie en danger en basculant sa voiture blindée sur un arabe ’palestinien’ ? Parce que c’est ce que l’histoire telle qu’elle est racontée semble indiquer et ceci est simplement tout à fait déraisonnable.”

Van Zile a circulé sur toute la Rive Occidentale et est un témoin de première main de la confrontation entre juifs et arabes de Judée-Samarie. Il a dit à The Algemeiner  qu’il a vu des militants pacifistes et des journalistes concentrer toute leur attention sur les israéliens, essayant d’obtenir des photos de “Juifs se comportant mal.”

“Et si l’AFP doit déformer l’histoire afin de fournir  à ses lecteurs ce récit, voilà ce que cela donne,” a-t-il poursuivi.

Van Zile met aussi en cause la façon dont le point de vue des récits change si brusquement dans la couverture médiatique des affrontements israélo-palestiniens. Il dit que les médias ont tendance à « ériger » les jeunes arabes en héros parce qu’ils se confrontent aux soldats israéliens et mettent leur vie en danger. Cependant, dès que les jeunes hommes sont tués dans une confrontation – soit à la suite de jets de pierres ou de bombes incendiaires – Van Zile dit, « alors tout d’un coup la responsabilité bifurque des jeunes arabes ‘palestiniens’, et tombe sur les soldats israéliens. »

« Juste quelques instants avant cet arabe ‘palestinien’ qui risque sa vie est adulé pour le risque qu’il prend dans une cause très injuste, et quand les Israéliens se défendent et que des arabes meurent, alors immédiatement  la responsabilité échoit à 100 pour cent sur les épaules des soldats israéliens « .

CAMERA a déjà averti l’AFP pour avoir faussement accusé Israël d’actes répréhensibles. L’Agence d’information a été épinglé pour de faux reportages en Février après la publication d’un bulletin d’information et d’une vidéo prétendant qu’Israël avait délibérément inondé Gaza en ouvrant les barrages. L’AFP avait retiré ce récit après que CAMERA eût exposé qu’il n’existe aucun barrage dans le voisinage de Gaza.

Plus récemment, CAMERA a incité l’AFP à corriger un article qui affirmait que 17 «journalistes» avaient été tués en couvrant la guerre entre Israël et le Hamas l’été dernier. Le chiffre avait été revendiqué par les arabes ‘palestiniens’, mais contesté par Meir Amit, le Centre israélien d’information sur le Renseignement et le Terrorisme, qui a fait valoir que 8 des 17 journalistes étaient des agents terroristes du Hamas et du Jihad Islamique Palestinien, ou travaillaient pour le Hamas ou des médias du Djihad islamique.

Image à la Une: Un occupant arabe ‘palestinien’ de Judée-Samarie a été tué par Tsahal après avoir jeté des cocktails Molotov sur les soldats israéliens. Photo: Dave Bender.

Source : The Algemeiner – 18 juin 2015 – Shiryn Ghermezian
Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif-







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’AFP fustigée pour son reportage ‘complètement déraisonnable’ sur la mort d’un occupant terroriste arabe de Judée-Samarie.

    1. Marianne

      Ce n’est pas que l’afp soit partiale, c’est que l’afp fait partie intégrale de cette mouvance mafieuse qui avec l’onu cache des armes dans les écoles de Gaza.

      Ces minables travaillent main dans la main avec les ong et onu qui font un trafique d’arme et d’argent volé aux contribuables français par milliards, ils vivent de ce trafique et feront tout pour maintenir cet abcès très rentable.

      Par contre, je ne comprend pas pourquoi Israël laisse sur son territoire des casques bleus complices de cacher des armes terroristes dans ses locaux, comme elle le fait également au Liban depuis des décennies, l’onu et ses gardes-fous des « médias » corrompus par les milliards soutirés aux travailleurs et chômeurs de France.

    2. Jacques

      Quand je vois ce que l’AFP est capable de faire, j’ai honte d’être français… quelle plaie.
      Et le pire, c’est que bien des médias reprennent ses dépêches sans la moindre vérification, le moindre esprit critique. Les journalistes savent de moins en moins ce que signifie le terme « déontologie ». Quelle tristesse !

    3. Paul

      Comment réagirait la France (et les Français surtout) si la presse israélienne diffamait quotidiennement la France en écrivant de la même manière des mensonges autant absurdes qu’odieux à son égard ?
      Je serais bien curieux d’avoir la réponse !

    4. El Quebrantador

      L’AFP est une agence minable. Autrement dit, si des personnes minables animent une structure quelle qu’elle soit, la structure ne peut qu’être minable. Beaucoup de journalistes sont de très mauvaises fois, mais le problème est qu’ils revendiquent que l’on les laisse mentir et déformer les faits à volonté à des fins d’instrumentalisation de la société afin de remplir une mission (commandée?) qu’eux seuls connaissent les objectifs (peut-être pour de l’argent, de la haine génétiquement transmise, des contrats avec des entités occultes…). Ils sont aussi les premiers à crier pour attaque à la liberté de la presse. Quel cynisme! Il aurait fallu que certaines soit-disantes presses n’existât pas et le monde aurait été meilleure.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap