toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: Sondage « De ce que vous connaissez, dites-nous si vous avez une opinion très favorable, de l’Etat Islamique »


France: Sondage « De ce que vous connaissez, dites-nous si vous avez une opinion très favorable, de l’Etat Islamique »

Plus d’un Français sur sept aurait une opinion positive des djihadistes en Syrie et en Irak, a affirmé la presse russe à partir d’un sondage. Elle est en fait allée un peu vite en besogne…

Le chiffre a de quoi effrayer: 15% des Français déclareraient avoir une « opinion positive » de l’Etat islamique. C’est en tout cas le titre d’un article du site Russia Today publié lundi, à partir d’un sondage. Le groupe djihadiste qui opère en Syrie et en Irak séduirait nettement moins au Royaume-Uni (7%) et en Allemagne (2%) que dans l’hexagone, selon l’enquête.

Les réseaux d’extrême-droite en France, du site fdesouche au Bloc Identitaire, relayent ce mardi ces chiffres qui accréditent selon eux leurs thèses sur la supposée radicalité des musulmans en France. Peut-on se fier à cette étude? Le point sur ce que l’on sait des conditions dans lesquelles elle a été réalisée, et sur la présentation un peu hâtive qui en a été faite dans la presse russe.

Qui a réalisé le sondage?

L’article de Russia Today se base en fait sur un autre, publié le 14 août dernier sur le site de l’agence d’informations Rossia Segodnia. C’est cet organe de presse qui a commandé le sondage. Or, il a été créé en 2013 par le Kremlin, dans le but d’en faire la « voix de la Russie » à l’étranger.

L’institut qui a mené les enquêtes est ICM Research. Il travaille notamment pour la presse anglo-saxonne. L’étude a été publiée ce mardi peu après 12h sur son site.

Comment l’étude a-t-elle été réalisée?

Les sondés ont été interrogés du 11 au 21 juillet 2014, par téléphone. 3007 personnes ont été contactée: 1006 en France, 1001 en Allemagne et 1000 au Royaume-Uni.

Comme la notice du sondage laisse plusieurs zones d’ombres, L’Express a contacté ICM Research qui nous indique que l’échantillon de sondés a bien été élaboré selon la méthode des quotas, en fonction de l’âge, du genre et des régions françaises.

[Edit, mercredi 20 à 15h00: les catégories socioprofessionnelles et les emplois des personnes interrogées, qui n’étaient pas mentionnées mardi, ont été ajoutées. L’institut s’est excusé sur Twitter d’avoir publié une notice incomplète dans un premier temps]

Côté chiffres, on peut rappeler qu’il faut prendre en compte la marge d’erreur, non précisée dans la notice du sondage. Pour un échantillon d’environ 1000 personnes interrogées, comme ici, elle représente environ 1,5 à 3% des sondés.

13% d »assez favorable », c’est « assez mou »

La question posée au sujet de l’Etat Islamique est la suivante: « De ce que vous connaissez, dites-nous si vous avez une opinion très favorable, assez favorable, assez défavorable ou très défavorable de l’Etat Islamique en Irak et au Levant, aussi connu sous le nom d’Isis ». Un choix de question assez classique, et pas particulièrement orienté.

On peut en revanche s’interroger sur la présentation des résultats faite par Russia Today. Voici ce que les sondés ont répondu dans le détail:

  • Français: 3% très favorables, 13% assez favorables, 31% assez défavorables, 31% très opposés, 23% ne connaissent pas le groupe
  • Britanniques: 2%, 5%, 20%, 44% (29% ne connaissent pas)
  • Allemands: 0%, 2%, 28%, 54% (16% ne connaissent pas)

Pour obtenir son chiffre de 15%, Russia Today a additionné les Français « très favorables » et « assez favorables »*. Or, les deux ne sont pas comparables, juge Denis Pingaud, président de Balises et ex-vice président d’Opinionway. « Les 3% de personnes qui se disent très favorables sont probablement très radicales », juge-t-il.

« Mais les 13% restants… Répondre qu’on est ‘assez favorable’ sur un sujet comme celui-ci, que plus de la moitié des Français ignore [dans le sens où ils s’y intéressent peu, ndlr], c’est assez mou. Franchement, ça ne veut pas dire grand chose. »

Vu comme cela, les supporters des djihadistes ne semblent plus tellement nombreux en France, en comparaison à l’Allemagne et au Royaume-Uni.

*ndlr: au passage, Russia Today a mal arrondi le résultat, à 15 au lieu de 16%.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “France: Sondage « De ce que vous connaissez, dites-nous si vous avez une opinion très favorable, de l’Etat Islamique »

    1. Alex

      3% de très favorables, sur 66 millions de Français, ça fait quand même…2 millions de personnes !

      Et 13% de « assez favorables, ça fait… 8,5 millions !!!!!!

      Si on considère que les « adultes » (18-65 ans) représentent environ 50% de la population, ça fait quand même 1 millions d’adultes « très favorables » et 4 millions de « assez favorables ».

      On est loin de « l’infime minorité » de vos gouvernants.

    2. Yan

      Alex, je pense tout de meme qu’il faut exclure une partie je l’espere encore consequente de la population non musulmane de la France dans ce sondage..Pour le reste, nous savons tous ici qu’un bon paquet de cafards banlieusards(peut-etre 60 a 70%) sont acquis au djihadisme…

    3. Pierre Régnier

      Avant ce sondage il y en a eu d’autres, en France, du genre « de ce que vous en connaissez, dites-nous ce que vous pensez DE L’ISLAM »

      Et des journaux rapportaient qu’une majorité de français CRAIGNAIENT l’islam.

      Il faut en finir avec ce DOUBLE mensonge : celui qui veut faire croire que les français sont favorables à l’enracinement DE L’ISLAM en France, et celui, pire encore, qui cherche à faire croire que l’islamophobie est une expression de racisme, de xénophobie et de haine.

      L’islamophobie est la très logique, très normale et très saine réaction PROVOQUÉE PAR LA VIOLENCE ISLAMIQUE pratiquée depuis 13 siècles, et fortement réanimée dans le monde contemporain.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap