toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Djihad à crédit: En Suède, on prête de l’argent aux jeunes pour partir faire le djihad…


Djihad à crédit: En Suède, on prête de l’argent aux jeunes pour partir faire le djihad…

On dit que les jeunes djihadistes sont des adolescents en perdition qui ne réfléchissent pas beaucoup. Il est même beaucoup d’endroits où on les qualifie sans ménagements d’«abrutis». Pourtant, en Suède, on nous apprend que certains ne manquent pas de ressources. Que ce soit pour commettre des attentats en France, en Tunisie ou au Koweït, ou pour rejoindre le califat, les apprentis moudjahidines doivent faire preuve d’imagination.

Quand on aspire à faire la guerre sainte, on ne peut pas se pointer à Daech les poches vides. Après avoir payé son billet d’avion pour Istanbul, détour obligé vers la frontière syrienne, on doit encore s’assurer d’avoir suffisamment d’argent pour s’acheter une voiture. Il faut pouvoir crâner devant les copains.

Martin Frimansson, expert en financement terroriste au service de la sûreté en Suède (la Sapö), nous éclaire sur la dure condition de djihadiste : « Si vous avez de l’argent ou une voiture, vous devenez automatiquement un chef d’équipe. Si vous n’avez pas d’argent quand vous arrivez, ou pas de voiture ou quoi que ce soit d’autre, vous vous retrouverez peut-être à conduire une ambulance ». Ce serait quand même dommage de parcourir des milliers de kilomètres pour devenir ambulancier.

Alors, pour éviter ce type de désagréments, les candidats au djihad ont trouvé la parade : ils empruntent de l’argent à crédit. Ils le font auprès des banques suédoises. Elles doivent voir d’un très bon œil la hausse de la demande de crédits de la part d’une jeunesse qu’on pourrait croire rétive à l’endettement. Mais ces jeunes profitent aussi d’un nouveau système permis par l’existence des smartphones. Le crédit par SMS. Il faut avouer que c’est une idée brillante. On envoie un SMS à un organisme de crédit, on emprunte 10 000 euros en deux minutes, on a son compte crédité dans la semaine et on peut s’acheter une voiture. Ce qu’on aime bien à Daech, ce sont les Toyota. À deux ou trois, on peut se cotiser et s’acheter un petit 4×4. Comme ça, plus tard on pourra se pavaner dans les rues de Raqqa. Les femmes en burqa sont très sensibles à ces choses-là.

Frimansson, qui déplore bien évidemment le laxisme des organismes de prêt, nous apprend qu’il faudrait renforcer le suivi des emprunteurs. Ça pourrait être une bonne idée. Ce qu’il ne nous dit pas, et c’est bien dommage, c’est si les débiteurs, une fois débarqués dans le désert, pensent à rembourser leurs traites.

En tous cas, alors qu’en mai la demande de crédit à la consommation est annoncée à la baisse en France, le secteur du crédit pour le djihad, lui, ne connaît pas la crise. Enfin une bonne nouvelle pour l’économie mondiale.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Djihad à crédit: En Suède, on prête de l’argent aux jeunes pour partir faire le djihad…

    1. Laurence

      Ils empruntent mais il faut rembourser l’emprunt , comment font ils ?

      Si ils font des virement via la Syrie , la Suede devrait bloquer ces credits
      Et si ils remboursent pas, la banque se retrouve , le bec dans l’eau
      Ca me parrait bizarre

    2. Yan

      Laurence je pense que l’idee de rembourser ne leur effleur pas l’esprit une seconde, du moment qu’ils partent au djihad pour crever la gueule ouverte, ou faire(tu excuseras ma crudite) un cuningulus a leurs sorcieres preferees au confin de l’Enfer!!…

      Et effectivement, les dindons de la farce sont les banquiers suedois, les seuls au monde a distribuer le fric de leurs clients deposants d’un clic de souris sans aucune garantie!!!…S’est decidement le pays des rois des cons ou il ferait bon vivre pour tous les escrocs des 4 coins de la planete!!…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap