toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Canada: Justin Trudeau annonce la fin du combat contre l’État islamique, si le Parti libéral est élu


Canada: Justin Trudeau annonce la fin du combat contre l’État islamique, si le Parti libéral est élu

Si le Parti libéral venait à remporter la victoire lors des prochaines élections fédérales d’octobre, Justin Trudeau annonce que son gouvernement mettra fin à la mission de bombardement du Canada contre le groupe armé État islamique en Irak et en Syrie et rétablira des relations diplomatiques avec l’Iran.

«Nous aimerions nous éloigner de la mission de bombardement des CF-18», a déclaré Trudeau dans une entrevue sur la CBC. «Ce gouvernement a lamentablement échoué à démontrer pourquoi la meilleure mission pour le Canada est de participer à une mission de bombardement», a dit le chef du Parti libéral du Canada.

Poursuivant sur sa lancée, Justin Trudeau a promis de retirer les avions de chasse canadiens du Moyen-Orient, mais aussi d’augmenter le nombre de militaires déployés pour former les forces de sécurité irakiennes – au-delà des 69 forces spéciales actuelles qui sont actuellement intégrés aux Peshmergas kurdes.

«Nous aimerions engager les militaires du Canada dans quelque chose dont nous avons démontré la capacité énorme en Afghanistan et ailleurs: la formation des troupes locales qui se battent sur le terrain», a encore dit Justin Trudeau, qui a cependant refusé de donner un chiffre sur le nombre idéal de formateurs sur le terrain.

Le président américain Barack Obama a annoncé plus tôt ce mois-ci qu’il allait envoyer 450 soldats américains supplémentaires pour «conseiller et assister» les forces irakiennes dans la lutte contre l’EI. En incluant les soldats chargé de la «protection de la force», c’est à dire ceux qui protègent spécifiquement les formateurs, l’Irak comptera prochainement près de 3.500 soldats américains sur son territoire.

Trudeau a exclu d’engager des troupes de combat en Irak, alors même que la situation sécuritaire se détériore. L’EI contrôle désormais plus d’un quart de l’Irak, y compris Mossoul, la deuxième plus grande ville du pays. Les combattants djihadistes ont récemment pris Ramadi, une ville à environ 100 km de la capitale, Bagdad.

Pour le chef libéral, «il y a 10 ans, nous avons appris à travers la première guerre en Irak ce qui se passe lorsque les troupes occidentales s’impliquent dans le combat. Ils ne sont pas nécessairement, que ce soit en Libye, que ce soit en Irak, cela ne conduit pas à des résultats que les gens, avec toute responsabilité, veulent voir», a déclaré Trudeau.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Canada: Justin Trudeau annonce la fin du combat contre l’État islamique, si le Parti libéral est élu

    1. michel boissonneault

      j’ai honte d’être Canadien , j’ai honte de savoir que malheureusement beaucoup de gens vont voter pour lui en novembre prochain mais ce qui est vraiment triste est qu’il est sérieux car depuis longtemp il veux un rapprochement avec l’iran….
      il a déja affirmer que l’iran était pas une menace et maintenant c’est EI…tu parle d’un con

    2. Ulysse

      Je suis Canadien et je ne voterai jamais pour cette girouette. J’espère qu’il ne sera jamais premier ministre du Canada.

    3. Yan

      La partie québecoise du Canada semble briller depuis des années par son anti-américanisme, liée à la lutte pour la préservation de sa langue francophone face à la partie anglophone du pays. Par extension, l’ami de mon ennemi étant mon ennemi, le Québec donne dans un anti-sionisme quasiment équivalent à celui de la France, et commence à dangereusement faire preuve de collaborationnisme avec le nazislamisme, ce qui est bien consternant…

      Que tout les citoyens fiers de leur identité occidentale comme vous, Ulysse et Michel, se secouent énergiquement pour stopper net la glissade sur cette pente savonneuse, sans quoi vous vous ferez bouffer par les arabo-musulmans bien plus vite qu’en France, car vous êtes démographiquement moins nombreux que nous ici…

    4. michel boissonneault

      j’espère que son équipe électoral a suivi les infos aujourd’hui avec tout les attentats revendiquer par EI et ainsi lui faire changer d’idées

    5. Aaron

      Ce dangereux individu n’a pas hésité à afficher sa sympathie pour les islamistes, notamment l’an dernier lors des ruptures de jeûnes….; il ne vaut pas plus cher que son père.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap