toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bordeaux : Des jours réservés aux hommes, d’autres aux femmes, dans une épicerie musulmane


Bordeaux : Des jours réservés aux hommes, d’autres aux femmes, dans une épicerie musulmane

Dans le quartier cosmopolite de Saint-Michel, un couple de musulmans a ouvert une épicerie accueillant les hommes certains jours et les femmes d’autres jours.

« Les frères : le lundi, mardi, mercredi et vendredi. Les sœurs : le samedi, le dimanche. » Une épicerie du quartier cosmopolite de Saint-Michel à Bordeaux, tenue par un couple de néo-musulmans, a décidé d’instaurer cette pratique anti-mixité, pour qu’hommes et femmes ne se rencontrent pas. L’affaire, révélée par Sud-Ouest ce lundi, commence à faire réagir de toutes parts.

Naïma Charaï, conseillère régionale PS et présidente de l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances), a ainsi lancé sur Twitter que cette pratique était « inimaginable et inacceptable. »

Loading...

Interrogé sur le sujet en marge de l’inauguration du prolongement de la ligne B du tramway ce lundi midi, le maire Alain Juppé a également déclaré « inacceptable » la démarche.

« C’est la première fois que l’on voit cela à Bordeaux »

Dans un communiqué envoyé ce lundi après-midi, le maire « condamne fermement un comportement en totale contradiction avec les règles républicaines d’égalité et de mixité » et « appelle les autorités compétentes à se saisir de ce dossier afin de faire cesser de telles pratiques discriminatoires et d’appliquer les mesures que prévoit la loi en de telles circonstances. » Le préfet de la Gironde Pierre Dartout a adopté la même position, et souhaite également que la justice se saisisse du dossier « et en tire les conséquences si les faits sont avérés. »

Contacté par 20Minutes, Marik Fetouh, adjoint au maire en charge de l’égalité et la citoyenneté, estime que « l’on ne peut que condamner ce type d’agissement. » « C’est la première fois que l’on voit cela à Bordeaux. Même si c’est un phénomène très circonscrit, il est problématique, notamment parce qu’il donne une mauvaise image de la communauté musulmane qui respecte pourtant à 99% les règles républicaines. Pour l’heure. »

« Je ne veux pas être hors la loi » confie le gérant de l’épicerie

Dans l’épicerie, on trouve essentiellement des livres religieux, quelques habits traditionnels, et des denrées. Soumaya, qui s’est récemment convertie à l’islam – elle s’appelait Jessica auparavant – tient la petite boutique avec Yahya (anciennement Jean-Baptiste).

Ce dernier s’est confié lundi après-midi à France Bleu Gironde, et a indiqué qu’il retirait la pancarte sur les jours d’ouverture réservés. « Je pensais que c’était plus pratique, a-t-il expliqué. Une femme mal à l’aise avec les hommes, c’est ma femme qui vient la servir. Avec un homme, ils peuvent faire connaissance, et ça peut partir sur des histoires d’adultère. C’est une incitation au péché. Mais je n’attendais pas à tout cela : les gens disent que c’est discriminatoire, moi, je ne veux pas être hors-la-loi. »

Au regard du Code pénal, cette pratique pourrait constituer un délit de discrimination aggravé, et serait passible de cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende selon Marik Fetouh.

Learn Hebrew online

Alain Juppé appelle à « faire cesser de telles pratiques »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Bordeaux : Des jours réservés aux hommes, d’autres aux femmes, dans une épicerie musulmane

    1. Roland

      je conseille à jean baptiste, maintenant yahya d’aller en vacances par exemple a Agadir, il verra si les femmes se sentent mal à l’aise avec les hommes…C’est vraiment un problème pour certains d’entre eux les femmes … les con vertis sont les plus fanatiques. Qu’ils foutent la paix aux gens…

    2. Pinhas

      Bravo Roland !

      En effet chez les musulmenteurs les CONS vertis sont les plus abrutis et les plus dangereux .

      Ces petits hitlériens font régner leur petite dictature .

      A côté de cela ce sont les plus vicieux et les plus grands hypocrites .

    3. Debout

      Ne vous inquiétez pas, les amis !!… Ces types de radicaux lancent des « ballons d’essai », en avançant petit à petit leurs pions, dans toutes les directions et à tous points de vue, PARTOUT (hallal, voile, enseignement, anti-mixité, demandes de lieux spéciaux dans les entreprises, demandes de mosquées supplémentaires, avec au besoin, transformation d’églises vides en mosquées, refus dans les hopitaux, réclamations incessantes, provo cations diverses etc..).

      La non-mixité dans cette boutique : « Je pensais que c’était plus pratique » dit ce « transformiste » français converti !!!! Il ne connaissait donc pas les habitudes françaises, européennes, occidentales ???!!!! Probablement un beau mensonge de plus !!! (la Taqyia ?)

      Avec des méthodes plus ou moins doucereuses, ou plus ou moins violentes,
      ils ressèrrent petit à petit la corde pour nous étrangler….

      Les responsables bordelais, quels qu’ils soient, feraient bien de faire attention…S’ils laissent passer cela, nous verrons fleurir partout en France
      des lieux non mixtes, avant de passer à autre chose encore….

      Les grands magasins, ou les grandes surfaces, les cinémas, les lieux publics comme les plages des étés prochains, par exemple.

      Oui, un bel exemple de l’Egalité française !!!

    4. sarah

      D’accord avec Debout. Ce sont des ballons d’essai et ils avancent petit à petit leurs pions avec l’assentiment de la gauche bien souvent. On leur donne une phalange, ils prennent la main entière.

      Ce sont les socialistes qui ont commencé à séparer les hommes musulmans des femmes musulmanes et à approuver la burqa entre autres : Martine Aubry a mis en place à Lille des heures spécifiques de piscine rien que pour les femmes musulmanes depuis plusieurs années et Montebourge voulait laisser les femmes musulmanes se balader en voile intégral sur la voie publique et dans tous les lieux publics. C’étaient des ennemis imaginaires selon lui.. Espèce de débile, ce sont des ennemis imaginaires qui ont tué Myriam, huit ans, Arié, six ans, Gabriel, trois ans parce qu’ils étaient juifs en FRANCE en 2012.. Et je ne parle que des enfants.

      Après, il ne faut pas s »étonner que des musulmans en demandent toujours plus.

    5. Debout

      @SARAH
      Bien d’accord avec vous !!

      Je crois que, évoquant la politique des petits pas, et des petites provocations,
      c’ était BISMARK qui disait :  » l’artichaut se mange feuille à feuille  » … On sait ce qu’ il y a suivi en 1870 et en France !!!! La guerre !

    6. sarah

      Debout, nous allons tout droit vers la guerre.

      Je vais vous raconter une petite histoire ;
      Ma nièce quand elle avait quinze ans se trouvait un peu trop potelée ; moi, je la trouvais belle.
      Un jour, au collège, elle pose la question du poids des femmes à un professeur. Son professeur lui répond que le monde a connu beaucoup plus de périodes de famine que de périodes d’abondance et que, c’est en bonne partie pour cette raison que les femmes qui portent les petits des hommes ont tendance à stocker.. Elle conclut en lui disant que les périodes de famine sont la norme et que les périodes d’abondance sont l’exception.
      Il en est de même de la guerre : les périodes de paix x sont l’exception et les périodes de guerre sont la norme.

      Nous n’échapperons pas à cette guerre qui arrive car nous recommençons tout le temps les mêmes erreurs..
      Je ne suis pas croyante (j’ai lu la Bible comme un livre de géographie, d’histoire et de géopolitique : je pense que ce sont des hommes clairvoyants et cultivés qui ont écrit ces livres pour nous avertir) mais regardez en cliquant sur Images les lieux géographiques et les pays en conflit dans Ezéchiel :39 et dans le rêve de la statue d’or de Daniel (je ne me souviens plus des versets). C’est très troublant. Tout se répète, tout revient comme le cycle des saisons, le cycle des femmes, etc..
      Mais malheureusement, c’est faux de croire que les hommes tirent des enseignements de la guerre sinon ils se seraient arrêtés à la première..

    7. Debout

      Entièrement d’accord avec vous , Sarah !

      D’ origine chrétienne, et catholique devenu agnostique, je ne crois ni dans la sagesse des Hommes, ni dans la paix universelle et éternelle. Nous ne connaissons que des périodes de répit entre deux guerres, et nous ne reconnaîtrons pas celle qui vient peut-être, parce qu’elle ne ressemblera aussi à aucune autre….

      L’ Homme pouvait croire qu’il pourrait s’affranchir petit à petit de son statut d’animalité instinctivement combattante, mais reste biologiquement bloqué
      dans ce statut, « non fini »….

      Ni les religions, ni la morale, ni la politique, ni la raison (??), ni les enseignements de l’Histoire ne servent !!! C’est d’ailleurs une partie de mes désespoirs !

      Grandes plaintes déjà trouvées dans les drames des Anciens Grecs comme
      les tragédies d’Eschyle ou de Sophocle , il y a 2000 ans !!!

    8. danielle

      j’ai une proposition à faire :pourquoi ne pas envoyer dans l’espace tous les adeptes de la religion d’amour et de paix comme çà ils n’auraient pas peur de la mixité ou du sexe opposé …..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *