toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat islamiste en Tunisie: les touristes juifs, et franco-israéliens, quittent massivement le pays


Attentat islamiste en Tunisie: les touristes juifs, et franco-israéliens, quittent massivement le pays

Après l’attaque sur une plage d’El Kantaoui, près de sources, les touristes rescapés se préparaient, vendredi soir, à quitter la Tunisie. Le groupe de l’Etat islamique a revendiqué l’attentat. Selon nos informations, rassemblées auprès de trois agences de voyage à Tel Aviv, des touristes et hommes d’affaires juifs ayant des passeports français mais également israéliens tentent de fuir le pays après le massacre du “vendredi noir”.

Des hommes d’affaires israéliens (ayant un double passeport) sont souvent à Tunis. Selon nos chiffres les exportations vers le Maroc et la Tunisie tournent autour de deux millions de dollars par an en moyenne.

A SAVOIR. La communauté juive tunisienne compte dans les de deux mille personnes, la plupart de ses membres ayant quitté le pays depuis l’accession au pouvoir du Néo-Destour, fondé en 1934 et qui a pris le pouvoir en mars 56. En un temps record, la communauté juive est passée de plus de 100 000 âmes à moins de 2000. Elle est considérée comme l’une des plus grandes communautés juives des pays arabes.

Le Monde (Copyrights) : « Quelques heures après l’attaque qui a fait 38 morts dans un hôtel de la région, des centaines de touristes étaient amenés en bus à l’aéroport d’Enfidha pour être évacués de Tunisie, dans la nuit de vendredi 26 au samedi 27 juin.

Un journaliste de l’AFP a vu au tableau des départs de cet aéroport, situé à mi-chemin entre Tunis et Sousse, 13 vols prévus pour des décollages dans la nuit, notamment à destination de Londres, Manchester, Amsterdam, Bruxelles et Saint-Petersbourg. La plupart des vols étaient affrétés par le tour-opérateur Thomson.

Un couple de Britanniques arrivé mercredi à Sousse, interrogé par l’AFP, a indiqué que l’organisateur de leur voyage leur a dit « de rentrer ». « Nous avons peur, l’endroit n’est pas sûr », a dit un autre jeune homme, prénommé Leon et originaire du Pays de Galles.

Le bilan de l’attaque contre l’hôtel Riu Imperial Marhaba à Port el Kantaoui, à 140 km au sud de Tunis et près de la station balnéaire de Sousse, s’est établi dans la soirée à 38 morts, la « plupart » Britanniques selon le premier ministre Habib Essid, qui a aussi fait état de victimes « allemandes, belges, et françaises ».

Cet attentat, le pire de l’histoire récente de la Tunisie, a été revendiqué par l’organisation Etat islamique vendredi soir et survient trois mois après l’attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis (22 morts dont 21 touristes), qui avait déjà été revendiquée par l’EI et porté un coup au secteur vital du tourisme ».

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap