toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat en Isère : Yunes, djihadiste converti, destinataire du «selfie» macabre, envoyé par le terroriste


Attentat en Isère : Yunes, djihadiste converti, destinataire du «selfie» macabre, envoyé par le terroriste

Yunes-Sébastien V-Z., 30 ans, est parti en novembre dernier avec femme et enfant, combattre dans les rangs de l’État islamique, en Syrie. Yassin Sahli le présenterait comme son «seul ami».

Le «selfie» macabre a été envoyé en Syrie. Vendredi, peu avant de lancer son véhicule sur un des hangars de l’usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier, Yassin Salhi pose avec la tête de son employeur qu’il vient de décapiter. Le suspect de l’attentat en Isère envoie ensuite l’image sur un numéro canadien via l’application What’s App sur un numéro canadien. Son destinataire: un certain Yunes-Sébastien V-Z. Ce Français, âgé de 30 ans, a quitté l’Hexagone en novembre dernier pour rejoindre les rangs de l’État islamique. Il se trouverait actuellement au sein d’une unité combattant dans le secteur de Raqqa, fief de l’organisation.

Le lien qui unit les deux hommes reste encore à éclaircir. Yassin Sahli a présenté Yunes-Sébastien V-Z. aux enquêteurs comme son «seul ami», relate Le Monde. Mais on ignore dans quelles circonstances les deux hommes se sont rencontrés. Ils sont tous deux originaires de Besançon. Yassin Sahli et Yunes-Sébastien V-Z. ont d’ailleurs quitté la capitale franc-comtoise à seulement quelques semaines d’intervalle. Le suspect de l’attentat en Isère a fréquenté les milieux salafistes de la région auprès desquels il s’est radicalisé. Pour cette raison, il avait fait l’objet d’un signalement auprès de la gendarmerie et avait été placé sous surveillance entre 2006 et 2008.

Une conversion au milieu des années 2000

Avant son départ en novembre pour la Syrie, avec femme et enfant, Yunes-Sébastien V-Z. n’avait pour sa part pas attiré l’attention sur lui. Ce n’est qu’un mois après, quand son père a alerté la police, que les services de renseignement se sont finalement intéressés à lui, a précisé à l’Agence France-Presse une source proche de l’enquête. Né à Lure en 1985, ce technicien en logistique, diplômé de l’IUT de Besançon, s’est converti à l’islam au milieu des années 2000. Il adopte alors le prénom musulman de Yunes qu’il a fait inscrire sur sa carte d’identité, précise le quotidien régional L’Est Républicain, qui publie une reproduction de ce document. Il adopte comme nom d’usage le nom de jeune fille de sa mère, d’origine maghrébine.

«Yunes» se serait radicalisé auprès d’une première épouse. Mais cette dernière le quittera rapidement car elle le trouvait trop modéré à son goût, précise L’Est Républicain. Il refait sa vie et se remarie en 2012. Le couple s’installe dans la cité de la Bouloie. Lui porte barbe et djellaba, elle ne sort que revêtue d’un niqab. En novembre 2014, le couple avec leur enfant de 18 mois disparaît sans laisser de traces. Un mois plus tard, ils rassureront à leurs proches, à qui ils avaient caché leur départ, «aller bien mieux qu’en France» et être partis «pour repeupler l’État islamique, non pour combattre».

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Attentat en Isère : Yunes, djihadiste converti, destinataire du «selfie» macabre, envoyé par le terroriste

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap