toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accord sur le nucléaire : pressés de conclure un accord, les Américains auraient cédé sur deux lignes rouges essentielles


Accord sur le nucléaire : pressés de conclure un accord, les Américains auraient cédé sur deux lignes rouges essentielles

Les 1ère et 2e chaîne de la télévision israéliennes étaient sur la même longueur d’ondes dimanche soir : il semble que les États-Unis, pressés de conclure un accord avec l’Iran, soient sur le point de céder sur deux lignes rouges qu’ils disaient infranchissables encore très récemment.

Sur la question de la levée des sanctions, laquelle, selon l’accord intérimaire signé à Lausanne, devrait se faire sur la durée en fonction du respect de l’accord par l’Iran, les Américains auraient cédé en acceptant de lever les sanctions en trois étapes très rapprochées, et commencer dès la signature de l’accord.

Et sur la question des inspections des sites militaires ainsi que des sites de recherche sur le programme nucléaire, au lieu de la fameuse formule « anywhere and at everytime » (partout et à tout instant), les Américains ont aussi cédé face au refus intransigeant de l’ayatollah Khamenei, et seraient prêts à se contenter d’un rapport écrit que Téhéran fournirait à intervalles réguliers sur ces questions ! L’interrogatoire des physiciens nucléaires, inscrit dans l’accord-cadre, serait lui aussi abandonné en raison de la fin de non-recevoir iranienne !

Les analystes de politique étrangère des chaînes israéliennes « saluent » la manière magistrale dont l’Iran a mené ces négociations depuis quelques années en « menant par le bout du nez » la plus grande puissance mondiale, surtout depuis l’arrivée  au pouvoir de Barack Obama.

A Jérusalem, il n’y a pas encore de réaction officielle même si dans les coulisses ont parle d’une quasi-capitulation américaine et européenne face à l’Iran. La marge de manœuvre du Premier ministre Binayamin Netanyahou, pour empêcher la signature d’un accord encore plus dangereux qu’il n’y paraissait il y a encore quelques mois, est très faible. Mais le Premier ministre compte beaucoup sur le Congrès américain qui aura son mot à dire, et où il est très écouté, ainsi que sur l’opinion publique.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap