toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Israël technologie: Kira Radinsky, la femme qui a inventé l’algorithme qui prédit le futur


[Vidéo] Israël technologie: Kira Radinsky, la femme qui a inventé l’algorithme qui prédit le futur

Kira Randinsky est une israélienne de 27 ans à la tête d’une start-up florissante. On l’a surnomme « l’Oracle du net ». A tel point que son entreprise, SalesPredict, a été sélectionné par le MIT Tech Review dans son célèbre palmarès des 35 jeunes les plus innovants du monde. Son invention, elle la détient du Big Data, en ayant programmé un logiciel qui permet de prédire l’avenir.

Kira Radinsky, retenez bien ce nom. Tout comme ses ainés Mark Zuckerberg ou Larry Page, l’entrepreneur de 27 ans est dans la liste des 35 jeunes les plus innovants au monde, liste dressée chaque année par le magazine MIT Tech Review. MIT, comme la prestigieuse université Massachussets Of Technology de Boston, le must en matière de recherche scientifique.

Lors d’une conférence TED, la jeune femme expliquait comme elle avait eu l’idée de développer un tel algorithme. Cet algorithme a été basé sur des faits qui se sont déroulés dans le passé. On recense les faits, des phénomènes sociaux ou statistiques, voir des épidémies et des crises, pour ensuite analyser si des éléments déclencheurs ou un modèle, et une combinaison de facteurs se reproduisent à chaque fois.

Loading...

Un article du Harvard Business Review rédigée par la jeune ceinture noire de Karaté explique l’intérêt d’avoir un algorithme solide lorsque vous faites du big data. Une phrase « You need an Algorithm, not a data scientist » est même le fer de lance de la jeune femme. 

[embedTweet url= »544800826787500032"]

La jeune chercheuse à l’Institut de Recherche Israélien Technion expliquait récemment dans le magazine « Les Echos » « Même si, dans le futur, chaque événement survient dans des circonstances particulières, il obéit tout de même à un modèle déjà observé dans le passé ».

Ainsi, une guerre peut arriver à la suite d’une crise que rencontre une nation, par exemple. Pour ce faire, Eric Horvitz, codirecteur de la recherche chez Microsoft,  a demandé à Kira Radinsky et de recenser tous les articles du « New-York Times ».

Après la création de la base de données gigantesque de Sales Predict, la jeune israélienne a pu commencer à exercer.

Comme l’affirment « Les Echos », leur technique s’apparente à du Link Data, c’est à dire le fait croiser des milliards d’informations afin d’en soutirer les points communs. Ces connexions entre ces données sont traitées par plusieurs dizaines d’ordinateurs et des serveurs par la start-up Sales Predict. Une fois les corrélations établies entre les éléments, il faut établir des calculs mathématiques afin de prédire si d’autres évènements de ce type peuvent se reproduire.

Learn Hebrew online
« You need a good Algorithm, not a data scientist ». Kira Radinsky, Sales Predict CEO

« You need a good Algorithm, not a data scientist ». Kira Radinsky, Sales Predict CEO

Une fois ces calculs de faisabilité établis, il est tout à fait possible de déterminer la faisabilité d’un fait similaire. La jeune femme explique ainsi durant le Web Search and Data Mining qu’elle a pu déterminer que, par exemple, une zone enclavée avait davantage de risques d’être contaminée par une épidémie de choléra après des tempêtes et une période de sécheresse.

Lorsque le logiciel s’est intéressé à la dernière épidémie de choléra en Ouganda, le logiciel a pu retenir que ces deux mots clés ont été associés à l’épidémie de Cuba, mais aussi en Asie.

DES DÉBUTS MODESTES

Originaire de Kiev en Ukraine, Kira déménage en Israël à l’âge de quatre ans. Elle explique que les débuts sont difficiles et que sa mère doit cumuler trois emplois différents pour subvenir aux besoins de la famille. Kira grandit avec sa mère et sa tante qui sont toutes deux diplômées en mathématiques et sciences de l’informatique. C’est dans ce berceau intellectuel que Kira commence à se passionner pour l’informatique et écrit sa première ligne de code à six ans. A 15 ans elle cumule les activités dont le piano, le tennis, la danse et le karaté (elle est ceinture noire !) puis fait son entrée au Technion, l’institut de technologie Israélien, aux côtés d’étudiants qui ont cinq ans de plus qu’elle. En 2012, Kira obtient son doctorat et collabore déjà avec Microsoft, Google, Facebook et Yahoo.

Loading...

DÉBORAH, LE LOGICIEL QUI PRÉDIT LE FUTUR

Deborah est le logiciel développé par Kira. Ce dernier est capable d’analyser le contenu du web tels que des articles de presse, les pages Wikipédia, les tweets, les recherches Google des internautes, etc. L’intelligence du logiciel ne se limite pas à la récolte du contenu (datamining) puisqu’un algorithme va identifier des schémas récurrents (ou pattern dans la langue de Shakespeare) au sein des données.

Le logiciel développé par Kira a par exemple identifié que dans les régions où il y a eu une sécheresse, s’ensuit dans la majorité des cas, d’inondations dès l’année suivante qui se concluent par une épidémie de choléra. A l’aide de ces prédictions, la jeune Data Scientist espère donc pouvoir limiter le nombre de victimes du choléra, empêcher des génocides ou encore identifier les personnes aux tendances suicidaires.

Aujourd’hui Kira est CTO et cofondatrice de SalesPredict, une start-up qui vient de clôturer une levée de fond d’un million de dollars. Grâce à ses algorithmes prédictifs et aux données Big Data de ses clients, SalesPredict promet aux entreprises de doubler leur taux de conversion et d’améliorer la fidélisation client.

Source et source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “[Vidéo] Israël technologie: Kira Radinsky, la femme qui a inventé l’algorithme qui prédit le futur

    1. yoniii

      hi

       » qui prédit le futur  »

      le titre est un peu ambigu …

      1) la precognition  » precogntive remote percetion  » PRP

      http://www.princeton.edu/~pear/pdfs/1996-precognitive-remote-perception-replication.pdf

      est la capacité de prevoir l’avenir en s’appiuyant sur les données :

      extrette de l’avenir ( données venant de l avenir vers le present )
      ou
      en projection de l’avenir ( donnée issu du present vers le futur et rediriger vers le present ,prospection )

      vers le present ( le pasée par rapport au futur )

      2e possibilité

      2) la simulation , des données passées ou / et present permettant de simuler l’avenir ( par effet d’accumulation et de projection vers l’avenir )

      l’article ici , tant a decrire de la simulation projective

      or la simulation meme projective , c’est different de la precogntion

      la simulation ce sont des données issue du present ou/passées
      decrie par un modele . qui liu permet par effet de simulation de predire l’avenir sur un vecteur

      c’est la principe de la theorie … d’un piont de vue de la recherche fondamentale

      by

    2. yoniii

      hi

      la precognition remote perception

      permet de predire l’avenir grace a des données inconnu dans le passée et le present

      mais qui sont issue du futur

      ou parce qu les données du futur vienne vers nous dans le present

      ou parce que « nous  » dans le present nous allons vers le futur . extrayont des donnéée issue du futur et le ramenons vers le present ( le passée )

      by

    3. haBIBI

      Arriver à faire croire à l’autre que l’on a réalisé son rêve ,et que l’on peut répondre à son attente fantasmée, est encore plus facile quand on y croit soi-même !
      Mais….hélas…
      Le postulat de départ étant faux ! Même si la jeune femme brille de par sa jeunesse et ses calculs remarquables, les résultats des opérations seront marqués par l’inconstance, et donc l’échec.

    4. Debout

      Hypothèse très séduisante et qui me séduit (attention ! je ne suis pas mathémacien !)…
      Mais suffit-il de faire une compilation algorithmique des tous les faits passés pour en faire un total exact de prévision du futur ??…
      La finance et les Bourses font déjà un peu cela, mais il y a, toujours, on l’a bien vu dans les krachs précédents, des impondérables innattendus…
      Dans l’Histoire, il est bien arrivé qu’un grain de sable auquel on avait pas pensé vienne chambouler le destin des Hommes…
      Dans le même genre, les USA avaient déjà des ordinateurs à big data qui moulinaient toutes les données et mots-clés susceptibles de menacer leur
      territoire. Le 11 SEPTEMBRE n’a pourtant pas été évité !!!…..

      Mais cependant, je salue la tentative de cette jolie, courageuse et intelligente jeune femme et j’attends la suite !!!

    5. Debout

      Hypothèse très séduisante et qui me séduit (attention ! je ne suis pas mathématicien !)…
      Mais suffit-il de faire une compilation algorithmique des tous les faits passés pour en faire un total exact de prévision du futur ??…
      La finance et les Bourses font déjà un peu cela, mais il y a, toujours, on l’a bien vu dans les krachs précédents, des impondérables innattendus…
      Dans l’Histoire, il est bien arrivé qu’un grain de sable auquel on avait pas pensé vienne chambouler le destin des Hommes…
      Dans le même genre, les USA avaient déjà des ordinateurs à big data qui moulinaient toutes les données et mots-clés susceptibles de menacer leur
      territoire. Le 11 SEPTEMBRE n’a pourtant pas été évité !!!…..

      Mais cependant, je salue la tentative de cette jolie, courageuse et intelligente jeune femme et j’attends la suite !!!

    6. Elia

      Lorsque l’on regarde les étoiles dans le ciel, on regarde le passé.
      Pour voir l’avenir, il faut regarder dans l’autre sens, mais la terre sous nos pieds nous empêche !

    7. michel boissonneault

      j’ignore si son invention fonctionne mais si cela est le cas alors je suis heureux pour ELLE et j’espère qu’elle sera la première femme milliardaire de 27 ans + elle est un pur produit d’Israel et juste le fait qu’elle fera des jaloux chez les muzz me réjouit , que l’éternel te protège ma belle car tu est un exemple a suivre

    8. Jacques

      Ce n’est pas prédire l’avenir (titre pompeux voire prétentieux pour aguicher, ça peut se comprendre), c’est plutôt une aide à la prévention de certains phénomènes politiques ou sanitaires, qui restera -heureusement !- imparfaite, car comme le dit Debout, l’expérience montre que l’histoire ne se répète jamais exactement de la même façon, un grain de sable totalement imprévu pouvant parfois tout changer.
      Cela dit et moyennant les réserves indispensables, c’est déjà ça, donc bravo à elle ! Les applications dans le domaine médical notamment me paraissent intéressantes, il y a tellement de maux inconnus, dont les causes peuvent être (et sont parfois) multiples…

    9. Avi

      Tellement Big Data-base, tant de possibilité, nous avons besoin d’une nouvelle technologie pour analyser et optimiser 1 à 10 trillions de Gigabits par seconde.

      Kira Radinsky nous donnent la possibilité de penser à ce que nous pouvons faire mieux, avec une bonne optimisation de la base de données, aujourd’hui.

      Le plus important est: La date, l’heure, et l’événement et vous avez une histoire (bon ou mauvais). Nous travaillons pour faire mieux. Pour arriver plus de prédiction et nous avons besoin de beaucoup plus de data-base et qui soie actualiser a la seconde et en temps réel. Ce qui s’est passer, en partie n’est plus comparable a notre nouvelle environnement, et a l’évolution en général de l’homme et ainsi que ses besoins et habitudes. En espérant que Kira Radinsky ne fermera pas les portes de son avenir. Sont succès est notre succès. Bravo.

    10. Debout

      @AVI :
      D’accord ! Il va falloir de nouveaux types d’ordinateurs qui puissent brasser plus de données et de Big Data à la seconde. Mais, de la même manière que des lignes d’asymptotes ne peuvent se rencontrer ou seulement « dans l’infini », il me semble de la même manière que l’on aura de plus en plus d’exactitude des résulats de prédictibilité, mais pas à 100% , avec une marge de + en +ténue, mais restant quand même « à l’infini » (chiffre 8 à l’horizontale).
      C’est un peu comme dans les recherches d’équations sur l’unification de la Matière et de l’Univers, certaines questions restent sans réponses.
      Pas mal de scientifiques travaillent là-dessus bien sûr. Je cite un savant pas très connu, JEAN EMILE CHARON, qui m’avait beaucoup intéressé pour ces types de recherches (Etudes d’une théorie unitaire de l’Univers), en prolongement des travaux d’EINSTEIN.
      Passionné par tout cela, j’arrête néanmoins là , pour n’embêter personne !!.

      Cordialement à vous tous !

    11. Avi

      La manière d’écrire et de lire l’information plus la compression et décompression de cet même information va jouet un rôle primordiale dans la nouvelle solution ce qui fera disparaître tout ce qui existait avant. Cet nouvelle compression ne ressemble en rien de ce que nous connais-on aujourd’hui. J’espère seulement que ce sera pas encore une entreprise privée qui détiendra les brevets et qui ce gardera bien de nous en faire profiter.

    12. Yoni

      Son projet n’est pas de prédire l’avenir, mais de définir des tendances. C’est exactement ce que fait la météo. Elle se base sur des modèles, définis grâce à toutes les données accumulées dans le passé, et extrapole ce qui est vu dans le présent pour les jours à venir. Le degré de confiance de la météo n’est pas de 100%, mais quand elle vous dit qu’il pleuvra beaucoup, et que vous prévoyez votre parapluie, même s’il ne pleut qu’un peu, vous serez bien contents d’avoir été avertis. Pour Déborah, c’est la même chose. Si Déborah prédit 9 fois sur 10 une épidémie de choléra, alors on aura raison de s’y préparer 10 fois, et tant pis pour celle où cela aura été inutile 🙂

    13. Debout

      @AVI :
      En effet, si ce sont de nouvelles méthodes de compressions et décompressions
      complètement inédites, on pourra peut-être se rapprocher de 99% de taux
      d’exactitude….
      @Yoni :
      En effet, ce sont plutôt des tendances qui vont être affinées…et il y aura
      toujours un taux d’incertitude résiduel, si minime soit-il. On le voit dans les
      analyses prospectives des financiers.On ne peut pas vraiment parler de prévision du futur ….

    14. San Remo

      Michel, elle n’est pas un pur produit d’Israel, elle est un produit Ashkenaze, donc largement promue dès son entrée en faculté. Il n’y a pas lieu de faire valoir une « pureté nationale », quelque soit le pays qu’on admire.

    15. zanaroff

      C’est simple. Vous prenez chaque siècle depuis 2000 ans. Vous faites une analyse des évènements.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *