toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Selon les Européens, il n’y aura pas d’accord avec l’Iran d’ici la date butoir du 30 juin.


Selon les Européens, il n’y aura pas d’accord avec l’Iran d’ici la date butoir du 30 juin.

Les dirigeants européens avertissent qu’ «aucun accord» n’est susceptible d’être signé entre les puissances du groupe dirigé par les Américains et l’Iran, d’ici la fin des entretiens à la date butoir du 30 juin.

 “Ce n’est pas encore dans la poche.”

Voilà ce qu’a dit l’ambassadeur britannique Peter Westmacott, au groupe de réflexion Atlantic Council lors d’une table ronde mardi à Washington, précisant qu’un accord avec l’Iran ne semble pas possible d’ici la date butoir du 30 juin, selon un rapport de The Hill.

L’ambassadeur français aux États-Unis, Gérard Araud, va dans le même sens : « Il est très probable que nous ne pourrons pas avoir un accord avant la fin juin – ni même après juin », a déclaré Araud.

« Il est évident que les Iraniens pour le moment ne sont pas en train de négocier pour obtenir un accord très prochainement. »

Les principaux problèmes de blocage pour parvenir à un accord entre les puissances mondiales, sous commandement américain et Téhéran, restent les détails des inspections internationales des installations de technologies nucléaires iraniennes, et le calendrier des levées de sanctions.

L’Iran devra limiter le rythme de son programme de technologie nucléaire en échange d’un assouplissement des sanctions, et permettre aux inspecteurs des accès sans restriction, 24/7, à toutes les installations nucléaires – ce qu’il se refuse toujours catégoriquement à faire.

Les pourparlers entre les pays «P5 + 1» et l’Iran ont traîné en longueur depuis l’été dernier, avec les dates butoir prolongées au-delà de novembre, puis de nouveau au-delà d’avril. La soi-disant prochaine date limite « finale » pour les négociations est fixée au 30 juin.

Israël a averti à plusieurs reprises qu’on ne peut faire confiance à l’Iran et que l’entente actuelle en cours de négociation est un «mauvais accord».

Image à la Une: US Secy of State John Kerry and Iranian Foreign Minister Javad Zarif shake hands.
Photo Credit: Wikimedia Commons

 

Source: The Jewish Press – 26 mai 2015 – Par Hana Levi Julian
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap