toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Moyen-Orient n’a plus d’eau. Par Daniel Pipes


Le Moyen-Orient n’a plus d’eau. Par Daniel Pipes







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le Moyen-Orient n’a plus d’eau. Par Daniel Pipes

    1. Global

      Sans oublier le projet pharaonique du canal mer rouge-mer morte.

      En profitant du dénivelé de 400m entre les deux, l’eau de la première arriverait, en volumes contrôlés, à stopper la baisse du niveau de la seconde, servant en chemin à l’alimentation de centrales hydro-électriques et à sa propre désalinisation.
      Avec au bout de l’énergie électrique et de l’eau douce.
      Le tout intéressant Israel, la Jordanie et l’Autorité Palestinienne, ayant signé un accord de collaboration tripartite sur ce projet.

    2. Aude

      Devant l’agressivite et la dangerosite de l’Iran, je voudrais pouvoir dire : Une des 10 plaies d’Egype ? Mais il s’agit de millions d’etres humains sans doute innocents qui sont concernes . Alors je la ferme. D’ailleurs tout est dit dans cet excellent article d’Issa Kalantari qui pense que la paix avec Israel permettrait de sauver cette region de la desertification. annoncee

    3. Alex

      Comment voulez-vous que des gens qui mâchent du khat toute la journée en fumant du shit construisent une société moderne high tech ?…

    4. Ratfucker

      L’Irak et la Syrie sont en stress hydrique aggravé principalement à cause de la captation des eaux de l’Euphrate et du Tigre par la Turquie, où sont édifiés d’énormes barrages destinés à l’irrigation du coton, culture récente et essentielle au développement de l’industrie textile locale, premier fournisseur de l’Europe. Cela promet une belle empoignade militaire dans un futur proche, de même qu’entre l’Egypte et l’Ethiopie. Les « experts » (Glavany) qui salivaient de joie d’avance en évoquant le rôle de l’eau dans le conflit israélo arabe (le Jourdain ne représente qu’un débit 700 fois moindre que l’Euphrate, 1.300 fois moindre que le Nil) vont devoir sortir leur mouchoir pour sangloter.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap