toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Monde sur Tsahal (04/05) : ces textes sentent la manipulation à plein nez. Explication


Le Monde sur Tsahal (04/05) : ces textes sentent la manipulation à plein nez. Explication


Il n’aura échappé à personne qu’à l’occasion de la sortie du rapport sur l’opération Bordure Protectrice de l’ONG « Breaking the Silence », le journal Le Monde a pondu hier 4 articles appuyé par des photos venant notamment d’Anadolu Agency, l’agence de presse officielle turque.

Cette simple mis en contexte suffirait à nous refiler un gros doute sur le contenu de ces articles mais la lecture du témoignage supposé d’un soldat de Tsahal durant les opérations à Gaza n’a fait que confirmer que ces articles ne peuvent pas être pris au sérieux en l’état.

Tireur char

Petite revue de ce qui nous laisse franchement dubitatifs:

Loading...

Confusion sur la chaîne de commandement: Le témoin indique être tireur et être en relation avec « son chef » et a plusieurs reprises, il parle du « commandant » qui, à un moment, fait aligner 6 chars devant Al-Bourej. Il parle aussi du chef de bataillon. Dans un char Merkava, il y a 4 membres d’équipages: Le chef de char, le conducteur, le tireur et le chargeur-radio. Le tireur d’un char n’obéit qu’à son chef de char, lequel commande son char et certainement pas 6 chars ensemble. Ces six chars correspondent à deux pelotons de 3 chars, chacun commandé par un officier subalterne. La compagnie de char est composée de 3 pelotons (11 chars) + 2 chars de commandement. Donc quel « commandant » a ordonné à 6 chars de se positionner?

Confusion sur la responsabilité de l’ordre d’ouverture du feu: Dans le premier paragraphe, il indique que la décision d’ouvrir le feu ne lui appartient pas et qu’elle appartient au « commandant » (celui du char ou celui des 6 chars?). Par la suite, il indique que les choses sont en fait beaucoup plus simples puisqu’il ne fait que demander l’approbation du chef de char et il sous-entend même, in fine, qu’il tire lui-même de son propre chef, sur les cibles de son choix. Dans une armée du niveau de Tsahal, le fait que l’ouverture du feu d’un char de combat puisse être aussi aléatoire et que le chef de char puisse être aussi négligent est tout simplement incroyable, au sens où on ne le croit pas. Tsahal est connue pour ses cadres rigoureusement sélectionnés pour leurs aptitudes de meneur d’hommes et les tankistes israéliens ont montré tout au long de leur histoire une discipline de combat exceptionnelle qui leur a assuré des succès retentissants. Au mieux, ce tireur de char qui prend le tir à son compte, par opportunisme ou « plaisir », sans que l’équipage et surtout son chef n’ait son mot à dire est un mythomane et au pire, c’est un soldat indiscipliné, qui ne respecte pas ses camarades ni sa hiérarchie et qui outrepasse ses ordres pour s’amuser.

Doutes sur l’armement: il est question d’un char datant des années 80 et des capacités personnelles du tireur pour la gestion de la balistique et de la trajectoire du projectile. Les chars les plus anciens engagés à Gaza en 2014 étaient des Merkava III, entrés en service en 1990 mais tout de même équipés de ordinateurs de contrôle de tir et de télémètres laser. Ce témoin indique qu’il devait faire des calculs de balistique dans sa tête en 5 secondes alors que le Merkava III est doté du système Elbit de suivi automatique de cible.

On pourrait encore continuer mais nous ne sommes pas non plus des spécialistes des chars ou des règles de discipline ou d’engagement de Tsahal.

Mais on connait tout de même suffisamment le fonctionnement général d’une armée moderne de type occidental comme l’est Tsahal pour avoir tout de même de sérieux doutes sur ce texte, suffisamment flou, vague et incohérent d’un point de vue militaire pour avoir été écrit par n’importe qui.
Au pire, ce texte est authentique et il a donc été écrit par un soldat politiquement très engagé à gauche. Il parle à deux reprises de soldats « de droite », largement majoritaires, ce qui dénote qu’il fait davantage attention à leurs opinions qu’à l’uniforme qu’ils portent et donc qu’il manque totalement d’esprit de corps capital dans une unité militaire.

Et cet homme de gauche qui se démarque à plusieurs reprises de ses camarades a donc fait, en toute impunité des « cartons » gratuits sur des bicyclettes ou des bâtiments civils, ce dont il tente de s’excuser en mouillant tous ses camarades et en prétendant qu’il était le seul à avoir des doutes sur le bien fondé de ses propres gestes. Belle mentalité, de A à Z.

Notre avis? Ce texte sent la manipulation à plein nez, ainsi que les 3 autres textes anti-israël publiés la même journée par le même homme, dans le même journal notoirement anti-israélien.

Learn Hebrew online

Rédigé par Pug, avec le concours de Owlister, Buzz, Vault Boy, Ben, Skippy et Buffalo

Ces Goys qui défendent Israel







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le Monde sur Tsahal (04/05) : ces textes sentent la manipulation à plein nez. Explication

    1. Laurence

      De toutes façons il faut boycotter tous ces journaux , les chaines canal + , canal sat et leur dire que ce qu’ils font est dégueulasse et immonde
      Ce n’est plus de l’info mais de la manipulation d’esprit

    2. sarah

      On s’en fout du Monde: il pratique le nouvel antisémitisme dans ce journal comme à l’AFP.
      Il y a quelques années, ma fille avait un faible pour les journalistes que je déteste. Je lui ai dit : En tant que juive attaché à Israël, ma poupée, ne va pas te chercher un mari au Monde, à l’Humanité, à l’Obs, à l’AFP, etc…
      Elle n’a pas choisi son futur amour parmi tous ces journaleux de torchons gauchistes. En fait, elle a abandonné l’idée d’un journaliste car ils sont tous gauchistes à part ceux du Figaro et du Point et encore.

    3. michel boissonneault

      un gros merci a Sarah de donner une bonne éducation a sa fille de bien la prévenir des dangers de la manipulation de la vérité avec certain médias qui sont simplement antisemite et pratique de l’aveuglement volontaire concernant les muzz

    4. yosselé

      Le Monde immonde
      L’antisionisme du Monde ne date pas d’aujourd’hui.Je me souviens notamment
      de polémiques au cours de la guerre du Kippour
      Un des principes élémentaires d’un bon journaliste et de vérifier une
      information à plusieurs autres sources avant de la publier.
      Ce qu’apparamment ne pratique pas ce journal de désinformation, trop heureux
      d’essayer de nuire à Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *