toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’auteur et politicien algérien Dr Muhi Al-Din Amimour : « Hitler était un génie. Les organisations juives l’ont diabolisé… »


L’auteur et politicien algérien Dr Muhi Al-Din Amimour : « Hitler était un génie. Les organisations juives l’ont diabolisé… »

L’auteur et politicien algérien Dr Muhi Al-Din Amimour, qui a occupé une série de positions officielles supérieures dans le pays, [1] a publié un article le 17 décembre 2014, glorifiant le dirigeant nazi Adolf Hitler.

Animour qualifie de « miracle » la promotion d’Hitler de simple sergent [au poste de] chancelier allemand. Il glorifie le fait qu’il a réussi à transformer l’Allemagne en un superpouvoir qui a failli diriger le monde, et le qualifie d’« intelligent » et de « génie ».

Il déclare également qu’Hitler était « un homme jusqu’au bout », pour avoir choisi le suicide plutôt que l’humiliation par ses ennemis.

Animour accuse « les organisations juives » d’avoir diaboliser Hitler depuis les années 1940, à tel point qu’il est devenu « un croquemitaine mondial » dont le nom est utilisé de façon péjorative et affublé aux chefs tyranniques du tiers-monde. Il accuse également la « propagande sioniste » d’extorquer les pays européens en exploitant leur culpabilité vis-à-vis des crimes nazis.

Amimour clot son article en exprimant l’espoir qu’un jour, le monde percevra les dirigeants israéliens comme il voit actuellement Hitler, et peut-être même sous une lumière encore plus sombre. 

Extraits : [2]

Les organisations juives ont été le fer de lance de la diabolisation d’Hitler

Ces dernières semaines, une grave maladie m’a empêché de m’atteler à mes occupations habituelles, y compris suivre les nouvelles dans les journaux et à la télévision. Lorsque je me suis senti un peu mieux, je me suis contenté de regarder des documentaires sur plusieurs chaines, désirant m’éloigner de la frustrante et déprimante réalité politique quotidienne du monde arabe. Les documentaires européens [que j’ai regardés] traitaient de la [Seconde] Guerre mondiale, marquant l’anniversaire du débarquement en Normandie.

J’y ai remarqué un élément nouveau, à savoir une attention particulière à l’immense admiration que les Allemands lui témoignaient, une admiration qui a souvent atteint une déification de cet homme, que l’Europe a considéré [plus tard] comme responsable des pires crimes contre l’humanité [jamais commis]. J’ai eu le sentiment que les machines de propagande internationale [qui ont réalisé ces films]… ont compris que la vague massive de diabolisation [d’Hitler], instillée et propagée, et qui a dirigé le monde depuis les années 1940 – au point que personne au monde n’ose appeler son fils « Adolf » encore moins « Hitler » – s’est grandement affaiblie…

Puisqu’Hitler était devenu un croquemitaine mondial, il était naturel durant l’époque de la libération nationale d’épingler son nom sur n’importe quel dirigeant du tiers-monde qui allait à l’encontre de la volonté du nouvel impérialisme… Du coup le nom « Hitler » a été épinglé à Gamal Abd Al-Nasser et plus tard à Houari Boumediene et même à Saddam Hussein et Mouammar Al-Kadhafi… Les organisations juives ont été le fer de lance de la diabolisation d’Adolf Hitler, ce qui est logique puisque [les Juifs] ont beaucoup souffert durant le règne nazi ; ceci, sans émettre de doutes sur l’exagération du bilan macabre, qui frolait le mensonge absolu…

Learn Hebrew online

Les Juifs n’étaient pas hostiles seulement envers Hitler ou même les nazis, mais ils ont extorqué toute l’Europe, et surtout la France, qui a souffert d’un complexe sévère de culpabilité après sa libération au milieu des années 1940. Ceci à cause du soutien [français] largement répandu pour les actions du maréchal Philippe Pétain pendant [le régime de] Vichy, qui a exécuté les ordres du Troisième Reich allemand de bannir et maltraiter les Juifs. A cette époque, la France s’est ralliée à l’occupant [allemand] plus que n’importe quel autre pays, [un fait que] le sionisme a dûment exploité.  

Hitler était un « génie » qui a réussi à imprégner les Allemands d’une ambition de vengeance pour leur pays humilié

Cependant, lorsque une chose dépasse ses propres limites, elle a tendance à avoir un effet de boomerang [et à nuire] à son créateur, et c’est ce qui s’est passé ces dernières années avec la propagande juive. [Cette propagande] a commencé à en irriter beaucoup, qui ont réfléchi à la nature [du terme] irréspectueux et péjoratif de « caporal autrichien », que les médias utilisaient pour se réferer à Hitler… et [ont remis en question] son exactitude et les raisons de son emploi. Ceci les a menés à la simple découverte qu’Hitler était un combattant coriace de la Première Guerre mondiale, qui s’est élevé de simple soldat à sergent et a même reçu la Croix de Fer (la seule médaille qu’Hitler ait jamais portée de sa vie)…

Beaucoup ont découvert que la pénurie de forces blindées dont Hitler a fait l’expérience [en tant que soldat] sur le front a laissé une marque dans son âme lorsqu’il est devenu un chef, [et c’est pourquoi] il s’est concentré à rétablir le droit de l’armée Allemande à construire des blindés de combat – un droit qui avait été interdit en 1919 [dans le Traité de Versailles]. [Hitler] a personnellement supervisé les instructions données aux usines pour construire leurs excellents tanks – du Panzer I et ses quatre modèles améliorés… au puissants Tiger, qui équivalaient aux T-34 Russes. Hitler a inspiré [Wernher] Von Braun, qui développa les missiles [ballistiques] qui ont servi de base pour la technologie aéronautique du XXe siècle.

De ce fait, Hitler n’était pas simplement un soldat qui a souffert des horreurs de la guerre. Il s’est plutôt servi de ce qu’il avait appris de son expérience de guerre pour imprégner [les Allemands] d’une ambition de vengeance pour [leur] pays, qui a été humilié par le Traité de Versailles et forcé de payer des réparations et des amendes qui ont transformé la République post-Seconde Guerre mondiale de Weimar en un Etat fantôme, le mark allemand en papier sans valeur, et [la nation] allemande de Bismarck… en peuple perdu sans espoir d’aucun avenir…

Hitler n’était pas un simple imbécile mais plutôt un homme autodidacte très intelligent. Il a réussi à s’élever [du rang de] sergent modeste au sommet du régime allemand… C’est une sorte de miracle, ce qui prouve qu’[Hitler] était un génie, qui fut le premier à comprendre l’importance des médias dans le façonnage de l’opinion publique… et le rôle d’un excellent orateur dans le façonnement d’une volonté nationale…

La propagande israélienne n’a pas réussi à effacer le rôle d’Hitler dans l’édification de la puissance allemande

Les Occidentaux ont doucement commencé à comprendre la bêtise de la propagande sioniste, aveuglée par la haine pour le nazisme – qui en soi est justifiée. Les auteurs [de cette propagande] ne s’attendaient pas à ce que leurs actes se retournent contre eux, [mais c’est ce qui s’est passé], surtout après que le monde entier a témoigné des atrocités des Israéliens, qui ne valent guère mieux que les crimes nazis… La propagande israélienne, qui a utilisé les films insipides de Charlie Chaplin [pour ridiculiser Hitler], n’a pas réussi à effacer le rôle d’Hitler dans l’édification de la puissance allemande, qui s’est exprimée dans tous les domaines et a failli contrôler le monde entier…

Le dirigeant nazi a choisi de se suicider plutôt que devenir la victime de ses ennemis, qui auraient pu utiliser sa faiblesse pour humilier et dénigrer son peuple. Cela nous amène à dire – en dépit de toutes les accusations qui pourraient lui être imputées – qu’il était un homme jusqu’au bout. Il a même refusé de laisser ses ennemis utiliser son chien, il l’a donc tué lui-même…

Certains pourraient voir ces paroles comme l’éloge d’un dictateur maudit par des millions de gens, mais j’espère que ceci sera attribué aux traces de [ma récente] maladie et à mon sentiment profond qu’un jour le monde verra [les dirigeants Israéliens comme] Menachem Begin, Yitzhak Shamir, Ehud Barak et d’autres comme il voit Hitler ou même sous une lumière encore plus sombre. Et en attendant, le plan d’extortion sioniste continuera à enliser les Allemands et les Européens en général. Cela en raison d’un manque de rôle actif arabe [en la matière]. [En fait, les Arabes aussi] dancent au rythme des tambours anti-Hitlériens, [et épinglent son nom] à différents dirigeants arabes, mus par un désir de vengeance contre eux, ou en raison d’un manque de compréhension des événements et de leur contexte…

Notes :

[1] Amimour était officier de l’Armée de libération algérienne pendant la révolution de 1965, conseiller médiatique de trois présidents entre 1971 et 1984, ambassadeur algérien au Pakistan de 1989 à 1992, membre de la Chambre Haute du parlement algérien en 1998, et ministre sous le gouvernement de Bouteflika en 2000-2001.

[2] Al-Sha’b (Algérie), 17 décembre 2014

Memri





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 19 thoughts on “L’auteur et politicien algérien Dr Muhi Al-Din Amimour : « Hitler était un génie. Les organisations juives l’ont diabolisé… »

    1. esther

      Cela ne m’étonne guère d’un musulman ET d’un algérien. Parmi les musulmans, les algériens sont les pires : regardez comment ils on traité en 1962 les harkis, les pieds noirs, les juifs d’Algérie et les arabes chrétiens. De façon bien plus cruelle et bien plus horrible que les barbares de l »Etat Islamique.
      Merah, Nemmouche, Cherif Kouachi, Saïd Kouachi et,Sid Ahmed Ghlam sont tous algériens. Et ,vu le déroulement des attentats, il est aisé de comprendre que Coulibaly a été influencé par les frères Kouachi, ce qui n’enlève rien à sa culpabilité.

    2. Rony d'Alger

      Cette prose est typique d’un pauvre type, d’un soudard d’une soldatesque arriérée. A l’évidence son titre de « docteur » n’a pu être obtenu qu’auprès d’un obscur institut spécialisé dans la corruption et typique des mascarades en cours dans les pays arabes. Les succès d’Israël ne font que renforcer l’hystérie de ces déchets qui n’ont plus comme ultime argument que de se faire les laudateurs d’hitler. Qu’ils crèvent en entraînant avec eux les racailles européennes qui lèchent leurs salles babouches.

    3. Kader

      Donnez votre version et cessez de diaboliser tout un peuple.Il est libre de dire ce qu’il pense par ses analtses de faits comme vous etes libre de dire ce que vous pensez. Personne n’a le monopole de la pensée. C’est la liberté d’expression mai, ne soyez pas vulgaire dans votre réaction, restez calme et essayer de convaincre les autres.

    4. Alauda

      @Kader,
      Falsifier l’histoire c’est de la liberté d’expression, mais bien sûr !

      Voici comment est évoqué le génocide de 6 millions de juifs européens par votre ministre éclairé : « exagération du bilan macabre, qui frolait le mensonge absolu… »

      Entre parenthèses, le nombre de déportés partis de France s’élève à 76.000 environ, avec ceux qui ont été tués sur le sol français, le chiffre monte à 4000 de plus. Trois quart ont été malgré tout sauvés.

      Votre brillantissime exégète s’emmêle les pinceaux sur la fin du conflit : « la France, qui a souffert d’un complexe sévère de culpabilité après sa libération au milieu des années 1940 ».
      La libération officielle, c’est le 8 mai 1945, soit 5 ans plus tard.

      La collaboration concerne Vichy et ses sbires, le soutien au général a été orchestré par sa propagande relayée jusqu’au fin fond des campagnes par les fonctionnaires de l’état, à commencer par les instituteurs qui faisaient chanter « Maréchal nous voilà » aux gamins.

      Comme dit l’autre « vous n’avez pas voulu de l’Algérie française, vous aurez la France algérienne ». Votre ancien du FLN a eu ce qu’il voulait dans sa vie, qu’il ne vienne pas maintenant raconter l’histoire de France à sa façon.

    5. Alauda

      @Kader,
      Votre ministre n’a jamais entendu parler de la crise financière (mondiale) de 1929, ni de la grande dépression qui a suivi. Que le paiement des dommages de guerre (1914-1918) ait pesé sur l’Allemagne n’est pas douteux, de là à considérer que c’est le seul facteur de la chute du Mark, il existe un gouffre.

      Les destructions allemandes chez moi sont inscrites dans le paysage. On s’est farci leurs invasions à répétition trois fois, en trois générations. Leurs bruits de bottes cela va comme ça.

      De toute façon, l’Allemagne n’a plus lieu de se plaindre d’humiliation. Dans les années 1970, le Mark allemand valait 1,5 fois plus cher que le franc. Leurs équipements sportifs étaient top niveau. Et l’éducation culturelle dont ils pouvaient bénéficier l’après-midi après leurs temps d’étude au lycée faisait notre admiration.

    6. esther

      Le monde arabo-musulman tout entier diabolise Israël et les juifs, alors j’ai le droit moi aussi de diaboliser tout le monde arabe et les arabes algériens, en particulier, parce que ce sont, je le répète; les pires à cause du massacre des harkis, des pieds noirs, des juifs et des chrétiens. Et je n’y manquerai pas et à chaque fois que je le veux sur ce site.
      Je n’ai même pas lu ce qu’a dit ce pauvre type : il est algérien musulman et pour moi, cela suffit; ce n’est pas la peine de lire.

    7. Alauda

      La propagande algérienne d’un ancien du FLN, je la lis, parce que je l’ai entendue sous une forme plus condensée, ma sur mon lieu de travail. Parce qu’il est inacceptable d’entendre tenir pareille « argumentation » contre les dirigeants d’Israël dans la bouche de gens qui sont sensés être éduqués.

    8. Frank Adam

      D’ abord malgre tous les malheurs et fautes qui ont accable La France en 1940 – 45 deux tiers des Juifs de France ont survecu ces annees noires. A la gloire de la Republique cela est bien plus que la plupart des autres pays occupes. Malgre lui c’est Robespierre qui a substituer dans le slogan de la Republique: « Fraternite » au lieu de, « ou la Mort. »

      Deuxieme au Cousin Ishmael ainsi exemplifie par ce discours d’Algerie comme pre-occupe par la vengeance plutot que de cultiver son jardin. Quand la Grande Bretagne fut refoule de l’ Amerique, d’Irlande et des Indes ils se sont mi a des reformes internes ou a aller autre part. Egalement La France au fin des 130 ans de l’Algerie francaise s’est mi a la reforme et sa propre economie. Les etats arabes n’ont rien fait de leur independance a part de se chahuter entre eux et de pilller leurs fonds publiques.

    9. robert davis

      Si hitler était un génie alors tous les singes de la jungle sont des…super génies! un maçon qui a réussi à détruire une grande puissance comme l’allemagne des années 30 en…12 ans et la raser soit de 1933 quanbd il est devenu chancelier par la grâce des casseurs nazi et 1945 quand l’allemagne a péri cela fait 12 ans. Je pense que ce singe algérien ne sait même pas compter a lors réfléchir ce n’est PAS pour lui.

    10. robert davis

      Esther : vous avez raison, moi je n’ai pas lu non plus le « commentaire » sûrement stupide de cet algérien :le titre m’a suffit! un fou qui détruit son pays le plus avancé d’europe et peut-être du monde de l’époque en…12 ans n’est évidemment pas un génie, même pas un génie du mal mais un véritable animal. Un abruti capable de dire cela d’un singe,cela ne vaut même pas la peine de le lire. Ma famille a quitté Hamburg juste à temps en 1938!

    11. pactole

      Le Dr Muhi Al-Din Amimour est vraiment un crétin de premier choix, je regrette d’avoir lu ses âneries, qui de toute façon ne m’ont causé aucune émotion, sauf que c’est affligeant et désespérant pour les algériens en général.

    12. anithal

      En voila un mec arabe intelligent, savant fin historien fin politique , psycholoque eminent garmmairien riche en semantique , linguiste emerite , ayant atteint ler summun de l’ignominie qui meriterait de rester seul au monde , sans personne sans animaux sans insectes sans êtres humains sans terre sous ses pattes , sans rien tout seul sans rie que lui et son intelligence , tellement qu’il meriterai d’être a la place de Dieu ce con
      Docteur en quoi , ?

    13. Kader

      Mr Amimour ne représente pas le peuple Algerien; même s’ il a dans le passé occupé des hautes fonction d’état.Il a parlé en son nom et non pas au nom de l’Algérie ou Algériens . maintenant s’ il a tort ou a raison, il y a que les gens bon sens qui peuvent lui repondre et le contredire s’ il y a lieu et pas aux énergumènes qui savent que insulter.

    14. Alauda

      J’espère pour vous, @Kader, qu’il ne vous représente pas. Rien que ce qui est dit dans le titre est une insulte insupportable.

    15. pactole

      13 Kader : « Mr Amimour ne représente pas le peuple Algérien » : il en représente au moins une partie, comme MLP représente une partie des Français. Eh oui il y a des Gens Bons (jambon) et des Sales Amis (Salamis). Inutile de défendre ce Dr…

    16. HENRIETTE Irène

      D’où sort-il ce « docteur » ?????? J’ai lu quelque part que le qi le plus bas se
      trouve en Algérie et au Maroc……. A vérifier….. Mais je l’ai lu dans un article
      de Dreuz ou d’Europe-Israël…… Serait-ce quand même vrai ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *