toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Allemagne va retirer aux candidats au jihad leur carte d’identité


L’Allemagne va retirer aux candidats au jihad leur carte d’identité

Le ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a annoncé vendredi de futures mesures permettant le retrait des cartes d’identité de présumés islamistes radicaux pour les empêcher de partir combattre en Syrie ou en Irak.

Les mesures ont été décidées vendredi à Berlin, lors d’une rencontre spéciale entre le ministre fédéral de l’Intérieur, Thomas de Maizière, et ses homologues des Etats régionaux (Länder).

Ils proposent que la carte confisquée soit remplacée par un document qui fera office de pièce d’identité et permettra aux personnes concernées de circuler à l’intérieur de l’Allemagne. Il ne leur permettra en revanche pas de voyager à l’étranger, a indiqué M. de Maizière.

Loading...

« Nous ne voulons pas que le terrorisme puisse s’exporter en dehors de l’Allemagne », a insisté le ministre.
La confiscation du passeport est actuellement possible en Allemagne, mais le retrait de la carte d’identité est plus compliqué. Or, cette dernière est suffisante pour se rendre, par exemple, depuis l’Allemagne en Turquie, considérée par les spécialistes comme une plaque tournante vers le jihad.
« Les modifications législatives » rendant cette mesure possibles vont être soumises immédiatement », a précisé M. de Maizière.

Il est également question d’interdire à des Allemands partis combattre en Irak ou en Syrie de revenir en Allemagne, où ils seraient susceptibles de commettre des attentats. Environ 450 ressortissants auraient déjà quitté l’Allemagne pour rejoindre la Syrie, et quelque 150 seraient revenus, selon les services de renseignements allemands.

Les ministres se sont également entendus sur la nécessité de mener des actions de prévention envers les jeunes musulmans susceptibles de se radicaliser.

Mi septembre, les députés français ont voté une interdiction de sortie du territoire d’un ressortissant français candidat au jihad, pouvant aller de 6 mois à 2 ans, et assortie du retrait immédiat du passeport et de la carte d’identité.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “L’Allemagne va retirer aux candidats au jihad leur carte d’identité

    1. michel boissonneault

      c’est bien mais avoir de faux papier est facile a obtenir donc oui c’est un bon début mais l’objectif pour notre sécurité est une politique général de tout les pays pour un non-retour définitif de tout les jihadistes

    2. Aaron

      Nos voisins commettent la même erreur; il faut au contraire les laisser partir pour, dans le meilleur des cas, se faire tuer.
      Quant aux « rescapés « , déchéance de la nationalité et interdiction de remettre les pieds sur le territoire national.
      Après tout, il y a quand même 27 pays de villégiature correspondant mieux à leur profil.

    3. patricia

      Je crois que si on ne les laisse pas partir, le terrorisme se fera en allemagne, en europe, le jyhad c est reversible.

    4. yoniii

      hi

      quand l’ennemi entre chez vous
      c’est de faite pour vous detriure de l’interieure

      ne jamias permettre a l ennemi de prendre pied sur votre sol

      autre principe

      l’ ennemi doit etre combattu de facon a eleminé sa niusance efficacement
      et cela passe obligatoirement par son elemination physique

      un ennemi mort
      c’est un ennemi en mions contre vous

      laisser l’ennemi vivre
      c’est de faite liu laisser la capacité de vous detriure une second fois

      by

    5. PINHAS

      En effet , il faut les laisser partir mais ne pas les laisser revenir en Europe .

      Le bagne serait sans doute une bonne solution pour mater ces apprentis nazis.

      Les laisser revenir en France serait équivalent à laisser des bombes humaines en liberté .

    6. michel boissonneault

      a Aaron et Pinhas , vous avez raison … il faut les laisser partir pour qu’ils se fassent tuer a coup de drone et oui ils sont un danger oui ils sont de véritable bombe humaine

    7. germon

      Bravo Mme Merkel, au tour des autres pays et en premier la France, mais notre politique dans ce domaine est illisible et on se prent toujours pour le seul pays des « Droits de l’Homme » (pas des Femmes ? bizarre!).

    8. Françoise

      Le fait de leur retirer leurs cartes d’identité ne les empêchera pas de partir faire le djihad, les frontières dans l’espace shengen sont tellement poreuses que ça passe tout seul, non ce qu’il faut faire c’est les laisser partir pour qu’ils aillent se faire exploser comme ça ils ne reviendront jamais en Europe, c’est la meilleure solution et s’ils ne se font pas dégommer alors il faut tout faire pour leur interdire le territoire européen.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *