toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jérusalem : Heurts entre la communauté éthiopienne et la police


Jérusalem : Heurts entre la communauté éthiopienne et la police

Des heurts ont éclaté jeudi soir à Jérusalem lors d’une manifestation rassemblant près de 1000 membres de la communauté éthiopienne venus dénoncer la violence et le “racisme de la police”.

La manifestation, qui a débuté dans le calme avec quelque 200 personnes rassemblées devant le siège de la police, s’est ensuite dirigée vers la résidence du Premier ministre, Binyamin Netanyahou.

Cette manifestation survient en réaction à plusieurs évènements récents, dans lesquels des membres de la communauté éthiopienne ont été victimes de violences policières.

La police a bloqué les manifestants à l’aide d’un canon à eau et tiré des grenades lacrymogène pour tenter de disperser les manifestants, qui ont répondu en jetant des pierres et des bouteilles contre les policiers, a indiqué le porte-parole de la police.

Treize personnes ont été blessées, dont trois policiers. Cinq manifestants et deux policiers ont été conduits à l’hôpital.

Réagissant aux événement, le Premier ministre a condamné la violence et appelé les partis au “dialogue”. Le maire de la ville, Nir Barkat, était sur place pour tenter de calmer la situation.

La député Rachel Azaria (Koulanou) s’est rendu soutenir les manifestants et a déclaré: “Je suis ici pour soutenir les manifestants, qui exigent un traitement juste de la police. La colère exprimée face à la conduite de la police est importante et justifiée. La demande de la communauté éthiopienne pour un traitement équitable est fondamentale, légitime et elle doit être traitée immédiatement”.

De son côté, le chef du Camp sioniste, Yitzhak Herzog, avait commenté l’événement en début de soirée. “Je compatis avec la douleur des manifestants,” a-t-il dit. “Dans un pays normal quelqu’un sortirait leur parler immédiatement. Je vais me battre avec eux, afin que personne dans ce pays ne soit battu et humilié à cause de la couleur de sa peau ou de son origine “.

Par ailleurs, le président Reouven Rivlin a rencontré 80 étudiants éthiopiens dans l’après-midi, et a parlé d’une vidéo qui montre apparemment un soldat éthiopien se faire battre par la police, qui a été diffusée par la chaîne privée Aroutz 2 cette semaine.

“Le choc que nous avons tous ressenti quand nous avons vu ces images- dont je suis heureux de dire qu’il a immédiatement conduit la police israélienne à mener une enquête approfondie et transparente sur l’incident et son résultat horrible – est encore profondément vif”, a dit le président aux étudiants, selon un communiqué publié par son bureau.

Le chef de la police, Yohanan Danino, avait rencontré jeudi matin des membres influents de la communauté éthiopienne et promis qu’une enquête approfondie sera effectuée pour éclaircir les récents évènements violents impliquant des policiers.

Plus de 120.000 Juifs d’origine éthiopienne vivent en Israël.

E.L et N.R

Israpresse





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Jérusalem : Heurts entre la communauté éthiopienne et la police

    1. maxima

      C’est l’histoire de flics décérébrés qui fait le tour du monde dans les journaux qui titrent qu’Israël est un pays raciste ! Ne se rendent-ils pas compte de la gravité de leur acte sur un pauvre garçon et les retombées médiatiques pour leur pays ? Ils méritent la prison !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap